Tecktonik vs Gym Tonic

Beaucoup de sueur en perspective pour ce nouveau Fashion Fight musico-sportif. Quand la Tecktonik affronte la Gym Tonic, ça chauffe dans les justaucorps ! Le règlement de compte qu’on attendait toutes (enfin avec moi ça fait au moins une personne) arrive enfin ! Comme d’habitude, deux adversaires mais un seul vainqueur possible et c’est toi […]

Tecktonik vs Gym Tonic

Beaucoup de sueur en perspective pour ce nouveau Fashion Fight musico-sportif. Quand la Tecktonik affronte la Gym Tonic, ça chauffe dans les justaucorps ! Le règlement de compte qu’on attendait toutes (enfin avec moi ça fait au moins une personne) arrive enfin ! Comme d’habitude, deux adversaires mais un seul vainqueur possible et c’est toi qui décides !

Gym Tonic

Gym Tonic, plus qu’un programme sportif, c’est un état d’esprit (bien dans son corps, bien dans sa tête), un rituel (celui du dimanche matin sur Antenne 2) et un fantasme (Véronique et Davina sous la douche ou la tentation absolue du sexe acrobatique). Ses points forts : des cuisses en béton armé, des techniques de combat ultra perfectionnées (demi-squat, step touch, etc.) et une force mentale qui résiste aux pires épreuves (humiliation en public, étirement des adducteurs, mélange des sécrétions sudoripares, écoute – en boucle – de compilations Dance…). En bref, voilà une discipline qui fait souffrir, certes, mais c’est pour la bonne cause et en gardant le sourire ! Choisir Gym Tonic, c’est dire oui à l’aérobic et au fitness, aux collants qui rentrent dans les fesses et à l’ambiance conviviale des gymnasiums – avec Gérard en option, pour le port des serviettes et les commérages de vestiaires.


Visuel American Apparel

Dress code : La pièce maîtresse du look Gym Tonic, c’est le body : un article un peu oublié mais qui risque de bientôt faire son gros come-back ! Bien en vue aussi, les leggings lamés ou plus sagement, les collants colorés, qui sublimeront mollets galbés et jolis fessiers. En haut, on opte pour un t-shirt ou débardeur loose et un sweat à capuche manches courtes, sérigraphié et/ou ultra coloré. Aux pieds, on pense forcemment aux Reebok Freestyle Rainbow et aux guêtres tirebouchonnées. Enfin, côté accessoires, on craque pour un sac forme polochon et un bandeau serre-tête à porter en travers du front. Le total look n’étant pas exactement ce qui ce fait de plus discret, pour tous les jours on choisit un ou deux éléments et on détourne un look un peu trop classique à coup de Gym Tonic.

Légende shopping : Justaucorps Domyos, bandeau serre-tête argenté La Redoute, sac pied de coq Lucas du Tertre, boucles d’oreilles étoiles H&M, t-shirt « Active » sport Mim, corde à sauter rose Domyos, leggings fuschia lamé H&M, écouteurs roses WESC et basket Freestyle collection Rainbow Reebok.

Quelques pistes à suivre : Voir le clip Physical d’Olivia Newton-John, écouter Gym Tonic de Bob Sinclar (avec la voix de Jane Fonda samplée svp), fantasmer sur Call on Me d’Eric Prydz et en bonus track (pour les grandes fans) s’offrir la sonnerie de portable du 118-218. Classe…

Tecktonik

La Tecktonik, plus qu’une mode dans les cours de récré, c’est une musique (hntchunk-hntchunk-hntchunk-tcheuk-ntcheuck-tcheuk-ntcheuck-tcheukkk… Aussi appelée hardstyle-jumpstyle-techno-de-la-mort ou encore nan-mais-c’est-pas-bientôt-fini-ce-bordel), un rendez-vous (Metroplis, Pondorly, entre le Formule 1 et le Campanile) et un phénomène (buzz vidéo sur internet, congrès improvisés tous les dimanches à Chatelet et même reportage dans le très rustique journal de JPP). Ses points forts : des combattants enragés (n’est pas killer qui veut), potentiellement mignons (message personnel à Jack Herror : pour les cours particuliers de techno-nik, c’est quand tu veux) et préparés au combat (battle tous les week-ends et vannes capilaires quotidiennes). Ainsi, derrière l’aspect joyeux et inoffensif des adeptes de la Tecktonik se cache une vraie force – on se méfira d’ailleurs tout particulièrement du dandinage hypnotisant, des lancés de bras furtifs et des crêtes les plus acérées – un danger certain et une accoutumance possible…


Visuel Tecktonik

Dress code : T-shirts, brassards, mitaines… L’aigle héraldique, symbole et logo officiel de la marque (déposée) Tecktonik, est partout ! Côté look, sur fond noir, on privilégie les couleurs lamées, le blanc ou le fluo histoire de se faire remarquer en boîte de night. On mise sur du moulant pour mettre en avant la silhouette, des motifs djeunz (étoiles, damiers, rayures) et une coiffure aux normes, labelisée TCK (c’est-à-dire la nuque longue et autres dérivés). Aux pieds, c’est selon son style et ses ambitions : baskets, ballerines ou escarpins (prévoir tout de même pour cette dernière option 18 boîtes de pansements au moins).

Légende shopping : boucles d’oreilles Magic Stars Tatty Devine, ceinture lumineuse (message passant) Nouvelle-tendance.com, collier perle et étoile Six, broche tête de mort Pimkie, débardeur « Let’s Go Party » Mim, bretelles à pois H&M, jean slim New Look, mitaines Adidas vendues en exlcusivité chez La Redoute et brassard et étuis Stoneware pour baladeur MP3 Zen Stone QDOS.

Quelques pistes à suivre : voir le clip du remix A Cause Des Garçons de YELLE, aller à un cours d’initiation en club (centre fitness & danse, Vit’Halles), commander la prochaine compilation officielle Tecktonik (volume IV, sortie prévue le 10 décembre) et s’entraîner devant son chat tous les matins.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 46 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Moon Beats
    Moon Beats, Le 16 mai 2008 à 23h16

    Je n'aime pas les Gym Tonik, mais j'aime encore moins les Tecktonik... :Pooh:



    Vavaliciious
    La tecktonik c'est une marque alors ça m'fait trop rigoler de voir des gens danser pour une marque !
    C'était une danse avant de devenir une marque.

Lire l'intégralité des 46 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)