Les stars des années 2000, que sont-elles devenues ?

Pour réveiller votre côté nostalgique, Juliette a enquêté afin de savoir ce que sont devenues certaines des stars des années 2000, qui avaient (presque) disparu.

Les stars des années 2000, que sont-elles devenues ?

Il y a des moments dans la vie où il faut se poser les vraies questions. Si la plus importante reste tout de même « Quand est-ce qu’on mange ? », il y en a d’autres qui ne laissent pas leur part au chien en terme d’intérêt.

Avec le retour récent de Tragédie, c’est le moment de se demander ce que deviennent les stars de la chanson des années 2000, qui ont cartonné dans les charts et les magazine people pendant plusieurs mois, voire années… avant de disparaitre de la circulation.

À lire aussi : Tragédie est de retour avec « Oui ou Non »

Les deux autres membres du groupe Link Up (puisque le troisième s’en est pas trop mal sorti (indice : ce n’est pas Lionel ou Otis) (indice n°2 : il a chanté Elle me contrôle), ont-ils ouvert une buanderie à Argenteuil ? Billy Crawford vend-t-il des moules avec Arya Stark sur le marché de Braavos ? Est-ce que le groupe Dézil est enfin retourné à la rivière ?

C’est parti pour un petit tour d’horizon de l’évolution de nos stars de cette décennie pas si lointaine.

Les deux autres LinkUp, Lionel et Otis

Les LinkUp, c’était ce boys-band français créé à la suite de l’émission Popstar diffusée sur M6, qui a révélé le chanteur M. Pokora (ou Matt Pokora, ou M.P, je sais plus).

Et si ce dernier s’est plutôt bien démerdé en carrière solo, à base de total look blanc et de collier de barbe très fin jusqu’à la comédie musicale Robin des Bois sortie en 2013, on ne peut pas dire que Lionel et Otis, les deux autres membres, ont vraiment réussi à percer dans le monde de la musique après le flop qu’a été le premier et seul album du groupe.

Car si le titre Mon Étoile a été classé n°1 du top 50 en 2003, les LinkUp sont très vite redescendus : les deux autres singles de leur seul et unique album n’ont pas séduit le public, qui les a vite laissés tomber.

link-up-album

De gauche à droite : M. Pokora et son pantalon de cosmonaute, Lionel de jaune et noir vêtu, et Otis, très photogénique.

Après cette courte période de gloire et surtout ce grand déboire, Otis a été très raisonnable : il a décidé de se retirer du monde de la chanson. Il a d’abord vécu grâce à l’argent qu’il avait gagné grâce au bref succès de l’album des LinkUp, avant de devoir reprendre une activité professionnelle.

Il est désormais téléconseiller au conseil régional d’Île de France, mais a aussi travaillé pour d’autres grandes entreprises. Qui sait : si un jour tu te plains au service client d’EDF, tu tomberas peut-être sur lui !

Lionel Tim, quant à lui, n’a pas laissé tomber son rêve de percer dans la musique. Douze ans après la sortie de la chanson Mon Étoile, il a sorti quelques singles, qui n’ont pas vraiment explosé. Malheureusement, même s’il ne baisse pas les bras, il n’arrive pas du tout à se faire sa place : il a passé le concours de pré-sélection de l’Eurovision sans succès, et tente régulièrement de participer à des comédies musicales… en vain.

À ce propos d’ailleurs, il en veut particulièrement à M. Pokora de ne pas l’avoir aidé à rentrer dans la comédie musicale Robin des Bois.

Bref, les LinkUp, c’est vraiment de l’histoire ancienne, surtout pour deux de ses ex-membres !

Billy Crawford a un Incroyable Talent

Nous découvrions ce brave Billy en 2001 avec son tube Trackin’. Et si on le connaît par cette chanson qui a fait se mouvoir nos popotins pré-adolescents, il est aussi célèbre pour avoir été le petit ami de la chanteuse Lorie pendant trois ans.

C’était un peu nos Britney et Justin à nous.

Mais alors, que devient le chanteur américano-philippin que l’on avait tant aimé quand il avait 19 ans ? Maintenant âgé de 33 ans (comme le temps passe vite), Billy, qui a sorti quelques albums et singles aux Philippines de 2008 à 2013, est désormais animateur de télévision à temps plein !

Retourné dans le pays qui l’a vu grandir, il présente Philipinas Got Talent, l’équivalent de La France a un incroyable talent, avec succès, puisqu’il est une célébrité nationale. Côté coeur, tout va bien également pour lui, puisqu’il file le parfait amour avec Nikki Gil, une star du pays elle aussi, égérie Disney et premier rôle d’une comédie musicale en vogue aux Philippines.

En gros, faut pas s’en faire pour Billy, il s’en sort bien depuis son heure de gloire française.

Faf Larage dont l’esprit glisse ailleurs

Faf Larage, alias Raphaël Mussart (je viens de l’apprendre), et, peu de monde le savait (en tous cas à la rédac) frère de Shurik’n (membre du groupe IAM), on l’a connu avec Eden sous le pseudonyme de Gomez et Dubois en 2003.

Faf a souvent été un homme de l’ombre : la même année, il a écrit la chanson Le Frunkp, BO du film La Beuze avec Michaël Youn. Et ça, je parie que vous le saviez pas. En tous cas, moi, je l’ai découvert aujourd’hui, et j’peux vous dire que dès que j’peux le caler à un Trivial Pursuit, bah j’vais le faire.

Mais pour en revenir à nos moutons, si connaît surtout Monsieur Larage sous son pseudonyme actuel, c’est pour sa version française du générique de la série Prison Break, intitulée Pas Le Temps.

Le show est incontournable à l’époque, et le rappeur devient une véritable star du top 50, avec ce titre qui reste 9 semaines numéro 1 — quand même ! Mais depuis, on ne peut pas dire que Faf Larage soit le premier artiste auquel on pense quand on veut écouter quelques singles afin de se divertir les esgourdes…

Pour autant, il n’as pas quitté le monde de la chanson pour ouvrir une pizzeria : il continue de composer et interpréter des chansons pour des pubs et des BO de films (comme les Croods ou La Vraie Vie des Profs) mais aussi certains des titres de l’album Art Martien d’IAM sorti en 2013.

Jonatan Cerrada, qui voulait nous dire qu’il nous attend

Jonatan Cerrada c’était ce joli blondinet que l’on découvrait dans la première édition de Nouvelle Star en 2003. Grand gagnant de l’émission, le jeune chanteur belge est immédiatement propulsé au rang de star nationale, en France comme dans le Plat Pays.

Son premier titre est une reprise de la chanson de Michel Jonasz, Je voulais te dire que je t’attends, qu’il avait chantée au pavillon Baltard lorsqu’il était en compétition dans l’émission, et qui avait plu autant au public qu’au jury.

Jonatan a des fans à travers le pays, et sa célébrité lui permet de faire une apparition dans 4 épisodes de la cinquième saison de la série espagnole à succès Un Dos Tresmais aussi de se voir proposé par France 3 pour représenter le pays au concours de l’Eurovision en 2004. Il finira 15ème sur 24, ce qui est bien mais pas top.

Après tout cela, le jeune homme continuera de travailler dans la chanson, entre sortie d’albums et de singles, mais aussi participations à diverses comédies musicales et pièces de théâtre.

Mais, en 2014, Jonatan Cerrada annonce qu’il arrête définitivement la musique après la mort tragique et brutale de son grand frère Julian. Le chanteur, qui travaillait sur l’élaboration d’un nouvel album écrit et composé par ses soins depuis 2010, ne s’est jamais senti de reprendre la plume, et a décidé de déménager à Bali afin de pouvoir se reconstruire.

Dezil (tropicales) (pardon)

En 2005, on découvrait le groupe Dezil, tout droit venu des Seychelles, qui nous faisait danser sur son incontournable titre San Ou (La Rivière). 

Les membres du groupe, Michaël, Juan, Martin et Sandra sont tous très jeunes, puisqu’il ont de 16 à 18 ans au moment où ils connaissent ce succès, qui résonne aussi en France et en Belgique. Et si on ne les entend plus depuis leur deuxième single Laisse tomber les filles (qui se maquillent) dont la gloire a été un peu plus mitigée, ils n’ont pas arrêté la chanson pour autant.

Certains d’entre eux exercent un autre métier en plus de la musique, comme photographe ou même pilote d’avion, mais ils continuent tous les quatre de se produire sur des scènes sheychelloises et mauriciennes. Ils sont d’ailleurs de véritables stars là-bas, car leurs titres continuent de passer à la radio (dont un album plus récent sorti en 2009) et ils sont reconnus dans la rue !

Bref, même si c’est le groupe dont les nouvelles sont les moins faciles à prendre, ça a l’air de rouler sous les cocotiers pour les membres du groupe Dézil.

Et toi, de quelles stars des années 2000 aimerais-tu avoir des nouvelles ?

À lire aussi : Dix chansons qu’on avait (presque) oubliées #9

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Wildation
    Wildation, Le 23 juillet 2015 à 22h37

    Ah les années 2000, mon enfance! J'étais un peu amoureuse de Billy Crowford et j'avoue que j'ai pas attendu cet article pour chercher de ses nouvelles.
    J'ai vu des personnes proposer des articles "que sont-ils devenus" special star'ac et je pense que ça serait vraiment génial, on a besoin de plus d'articles de ce genre parce que les années 2000 c'est la vie :loveeyes:

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)