Les stars des années 2000, que sont-elles devenues ? #3

Juliette a enquêté afin de savoir ce que sont devenues certaines des stars des années 2000, qui avaient (presque) disparu. Pour savoir ce que deviennent Jean-Pascal et les membres d'O-Zone, c'est par ici !

Les stars des années 2000, que sont-elles devenues ? #3

Il y a des moments dans la vie où il faut poser les vraies questions. Si la plus importante reste tout de même « c‘est encore loin ? », il y en a d’autres qui méritent elles aussi leur petit lot d’attention.

Avec le retour récent de Tragédie, c’est le moment de se demander une troisième fois ce que deviennent les stars de la chanson des années 2000, qui ont cartonné dans les charts et les magazine people pendant plusieurs mois, voire années… avant de disparaître de la circulation.

À lire aussi : Tragédie est de retour avec « Oui ou Non »

Depuis le dernier papier où l’on prenait des nouvelles de nos célébrités préférées des années 2000, de nouveaux questionnements ont dû vous venir à l’esprit. David Charvet nous a-t-il attendu jusqu’au bout ? Les membres d’O-Zone ont-ils compris que c’était dangereux de danser sur une aile d’avion ? Nâdiya est-elle toujours un roc ?

Des réponses à ces interrogations très importantes (enfin peut-être pas tant que ça, je sais pas trop) arrivent dans la suite de cet article.

David Charvet, qui était alerté à Malibu

Rappelez-vous. David Charvet (dont le cousin était dans le même lycée que Mymy : certaines personnes de cette rédaction connaissent du beau monde), c’est ce beau gosse de série américaine qui a profité de sa notoriété outre-Atlantique pour se lancer dans la chanson en France.

Ce Lyonnais installé aux États-Unis, qui s’est fait connaître pour des rôles plus ou moins importants dans des séries telles que Melrose Place et Alerte à Malibu dans les années 90, a mené une carrière de chanteur (courte mais intense) en France dans les années 2000. Véritable sex-symbol de la scène musicale, il a sorti un premier single en 1997, Should I Leave, qui a connu un succès mitigé, avant de conquérir son public en 2002 avec Jusqu’au Bout.

Propulsé n°1 des ventes de single, ce brave David devient une véritable star de la variété française, et il est invité sur tous les plateaux télé : on le voit dans la Star Academy 2 (année Emma Daumas et Nolwenn Leroy), au Hit Machine (avec Charlie et Lulu), et même dans un épisode spécial de Stars à Domicile (meilleure émission : je rêvais de la faire pour rencontrer Britney ou Orlando Bloom) (j’avais 10 ans, soyez indulgent•e•s).

Après deux ans de succès, le beau gosse d’Alerte à Malibu décide de se retirer quelques temps afin de préparer son nouvel album, qui sortira en octobre 2004… mais ne connaîtra pas le même accueil de la part du public. Il tente à nouveau le coup en 2006 en sortant un autre single, qui ne rencontrera presque aucun succès. L’album qui devait l’accompagner ne verra finalement jamais le jour.

Depuis, David Charvet est retourné vivre à Los Angeles, où il habite avec sa femme, une mannequin et présentatrice de télévision américaine à laquelle il était fiancé depuis 2006, qu’il a épousée en 2011, et avec qui il a deux enfants.

Il est revenu sur le devant de la scène en participant à l’émission La Ferme Célébrités en Afrique en 2010, aux côtés de Franky Vincent, Greg le Millionnaire et Mickaël Vendetta (la crème de la crème), mais a ensuite laissé sa vie publique au placard pour entamer une carrière d’agent immobilier aux États-Unis.

david-charvet

Coucou David, tu nous donneras des nouvelles de Mickaël Vendetta stp ?

O-Zone, le trio sur une aile d’avion (pourquoi ? Mystère)

Comment peut-on parler des années 2000 sans se rappeler des joyeux lurons composant le groupe O-Zone ? Ces trois moldaves chantant en roumain ont connu un succès international avec leur hit Dragostea Din Tei en 2004.

Je ne pense pas que tu aies besoin d’une petite piqûre de rappel, mais je te remets quand même le clip, au cas où tu aies envie d’avoir une super chanson dans la tête pour les trois jours à venir.

De rien.

NOU MA NOU MA YEY, NOU MA NOU MA NOU MA YEY

O-Zone, c’était ce groupe composé de Dan Bălan, Radu Sârbu et Arsenie Toderaş, trois bons gars qui dansaient sur l’aile d’un avion (pourquoi ? On ne sait pas) (et on ne veut pas savoir). Ils ont réussi à faire rentrer leur chanson dans toutes les têtes (ça marche encore aujourd’hui, ils sont forts ces cons), mais ont connu une carrière aussi courte que la plupart de mes crop-tops.

En effet, dès janvier 2005, après 2,5 millions d’albums vendus, le groupe se sépare. Tristesse internationale. Chacun des membres va continuer de son côté sa carrière dans la musique.

Arsenie (le blond décoloré) va prendre le pseudo d’Arsenium et représenter la Moldavie au concours de l’Eurovision de 2006, où il finira 20ème. Depuis, il continue de chanter dans son pays natal et a sorti plusieurs singles. Radu (celui avec la tenue blanche/jaune), lui aussi, travaille toujours dans la chanson en Moldavie : il a pondu quelques titres, mais est surtout devenu producteur. Dan, le leader aux lunettes de soleil et aux bretelles même pas mises, a poursuivi sa carrière de chanteur aux États-Unis.

En gros, ça roule discrétos pour O-Zone depuis 2004.

L’agitateur dont le name is Jean-Pascal

Jean-Pascal, c’est un peu mon personnage de télé-réalité des années 2000 préféré, avec Félicien du Loft (monsieur « Coum Coum Mania », dont je vous parlerai avec plaisir dans un prochain article). Petit ami de Jenifer pendant la Star Academy 1, chanteur pas super doué mais qui avait le mérite de bien nous faire marrer, il a sorti un tube en 2002, L’Agitateur, qui s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires ! Oui madame.

Je l’écoute actuellement pour me remettre dans le bain. C’est ce qu’on appelle le professionnalisme.

Dans la foulée, Jean-Pascal sort un premier album et fait salle comble pendant ses différents concerts en France. Après un album, en 2003, au succès plus mitigé, il décide de raccrocher son micro et de se lancer dans la télé mais aussi dans la comédie. Depuis, il enchaîne les présentations d’émissions plus ou moins populaires, et les rôles plus ou moins importants dans des séries françaises.

Il a incarné le personnage de Luc dans Section de Recherches (TF1), de 2006 à 2013, et fait une apparition dans Camping Paradis. Plus récemment, on l’a vu dans l’émission Splash : Le Grand Plongeon sur TF1, toujours en 2013. On me susurre à l’oreille que notre agitateur national tenterait sa chance sur les planches dès septembre 2016…

Jean-Pascal « la bête à poils » Lacoste n’a donc pas dit son dernier mot.

Nâdiya, qui nous demandait de lui parler

Si Nâdiya a commencé sa carrière musicale en 2000 (avec un premier album) mais n’a réussi à percer qu’à partir du début de l’année 2004, date à laquelle sort son single Parle-moiÀ partir de ce moment, la chanteuse devient l’une des nombreuses idoles des jeunes des années 2000.

Son premier titre était pas hyper festif.

La jeune femme enchaîne les tubes : Amies-Ennemies, Roc, Tous ces mots, Et C’est Parti Dans lesquels elle chante à la fois en anglais et en français (oui, elle est bilingue). Ses deuxième et troisième albums, produits respectivement en juin 2004 et au début de l’année 2006, sont de véritables best-sellers et restent po-po-pozey entre la première et la deuxième place des charts pendant des semaines.

Après cela, la notoriété de Nâdiya commence peu à peu à décliner. Elle remonte timidement dans les classements grâce à son featuring avec le chanteur Enrique Iglesias en 2007, Tired of Being Sorry, mais est déjà un peu oubliée dans la tête du public.

Ces dernières années, la chanteuse a tenté de relancer sa carrière en participant à l’émission Danse Avec Les Stars (qui a pas mal boosté M. Pokora et Alizée), en vain. Elle a aussi présenté une émission sur Syfy. Après une petite traversée du désert, elle continue la musique en 2015 en chantant à nouveau son tube Et C’est Parti sur le plateau des 30 Ans du Top 50 sur M6, et en faisant des tournées de galas dans de petites villes de France.

Je voudrais pas être mauvaise langue mais je crois qu’elle fait pas mal de playback.

En gros, Nâdiya continue de chanter, mais galère un peu. Ça arrive.

Ilona Mitrecey, amie des enfants, ennemie des oreilles

Très honnêtement je m’en veux de parler d’Ilona Mitrecey, parce rien qu’en écrivant son nom, j’ai sa chanson dans la tête. Mais bon, ce serait dommage de ne pas l’évoquer dans Que sont devenues les stars des années 2000, non ?

Je pense que vous vous souvenez de cette toute jeune fille (12 ans à l’époque) qui a cassé la tête de bons nombres de parents et de mélomanes, et fait le bonheur des enfants, de 2005 à 2007.

Comme dirait Stupeflip : « Dieu n’a pas fait d’paupières pour les oreilles »

Ses titres Un Monde Parfait, C’est Les Vacances ou encore Noël Que du Bonheur, ont fait d’elle une « baby-star » pendant une courte période. Son premier single détenait d’ailleurs le sacré record d’être la chanson restée le plus longtemps n°1 des ventes en France : 15 semaines consécutives en tête des charts ! Elle a été détrônée il y a seulement deux ans par Pharrell Williams et son titre Happy

Mais la jeune fille ne cache pas longtemps qu’elle ne se voit pas faire de la chanson un but. Dès 2007, elle laisse tomber son micro, refusant de sortir un troisième album, et reprend une vie de collégienne normale. Ilona, qui a aujourd’hui 22 ans, a confié ne pas vouloir reprendre sa carrière, et a entamé des études de cinéma.

La musique c’est donc fini pour Ilona Mitrecey… et honnêtement, c’est sûrement mieux comme ça.

À lire aussi : Les Elles 2 (les L5 sauf qu’à deux) reprennent « Chandelier » de Sia

Et toi, de quelle star des années 2000 tu aimerais avoir des nouvelles ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Camoune45
    Camoune45, Le 1 décembre 2016 à 18h16

    Que des personnes que je n'aime pas!

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)