3 raisons de voir Split, la pépite signée M. Night Shyamalan

Split, le thriller de M. Night Shyamalan, a tenu Mymy en haleine et l'a proprement soufflée. Voici pourquoi il FAUT voir ce film !

3 raisons de voir Split, la pépite signée M. Night Shyamalan
Glass, la suite de Split !

En partenariat avec Disney (notre Manifeste)

JOIE ET COTILLONS ! Glass, la suite super attendue de Split (et donc d’Incassable), sort ce 16 janvier 2019 au cinéma. madmoiZelle est très fière d’accompagner cette sortie !

L’occasion de (re)découvrir cet article, sorti en même temps que Split, histoire de te remettre dans l’ambiance ♥

Il faut voir Split, le chef-d’œuvre de M. Night Shyamalan

Le 25 février 2017

Split, dont madmoiZelle est partenaire (et j’avoue je suis super fière), est sorti le 22 février 2017. Ce nouveau thriller signé M. Night Shyamalan m’avait séduite dès la première bande-annonce.

Résultat, j’étais très enthousiaste, impatiente… mais aussi un peu nerveuse. J’avais peur d’être déçue, vu que mes attentes étaient élevées !

Au final, j’ai couiné, retenu ma respiration, broyé mon accoudoir et le bras de ma voisine au cinéma… mais je n’ai pas été déçue. Du tout.

Voici trois bonnes raisons de voir Split au cinéma le 22 février !

Critique garantie sans spoilers !

Tu l’as dit Anya ♥

Split, le retour en grâce de M. Night Shyamalan au cinéma

M. Night Shyamalan est un de mes réalisateurs préférés. Ses films ont façonné ma vision du cinéma, et mon amour pour les scénarios complexes qui savent surprendre.

Après une carrière auréolée de succès, le réalisateur s’était fait plus discret (il avait notamment bossé sur la mystérieuse série Wayward Pines). J’avais hâte de le retrouver sur grand écran.

Split, c’est Shyamalan dans ce qu’il fait de mieux !

Le film a été tourné avec un budget relativement restreint, et le réalisateur explique que les contraintes budgétaires mettent un coup de fouet à sa créativité, l’obligeant à innover avec des décors limités, peu d’effets spéciaux, etc.

Du coup, Split est porté par ses personnages, et c’est ce qu’il faut à un tel film. La réalisation sait créer l’empathie, l’intérêt mais aussi l’angoisse, car Shyamalan est un maître du suspense et de la tension dramatique.

Split, c’est un double plaisir : les acteurs, extrêmement bien dirigés et talentueux, voient leur performance mise en lumière par des choix de réalisation intelligents et pertinents.

J’ai envie de dire what else ?

Si vous êtes fans de M. Night Shyamalan mais que vous avez peur de ne pas retrouver son talent « des débuts » dans Split, je vous en fais la promesse : ce film est un cadeau spécialement pensé pour vous.

Split, un film loin de tout manichéisme

Il y a plusieurs façons de traiter un trouble de la personnalité aussi intense que celui dont est atteint Kevin, le héros de Split.

M. Night Shyamalan en parle avec beaucoup de nuances. Certaines facettes du personnage sont inquiétantes, dangereuses. D’autres sont tout à fait charmantes, comme Barry, ou ambivalentes, comme le petit Hedwig.

Le propos du film sur la façon dont on considère, à l’échelle de la société, les maladies mentales est passionnant. Il s’exprime notamment via le personnage de la psychiatre, qui est dans la démarche d’accompagner Kevin, pas de le changer.

split-psychiatre

Je pensais que Split serait un huis-clos principalement dédié à la peur qu’inspire Kevin, mais c’est en réalité un film fait de multiples facettes. On craint, mais on rit aussi, on est ému•e, on s’interroge.

Et on y réfléchit longtemps après que les lumières se soient rallumées.

Split, thriller moderne, et son héroïne qui claque

Les adolescentes kidnappées par un mec à l’état mental instable, ça finit rarement bien. Souvent, elles sont naïves, poussent des cris suraigus et sont, grosso modo, des cruches.

Mais Split n’est pas un banal film d’horreur.

J’ai été régulièrement subjuguée par le talent d’Anya Taylor-Joy, qui interprète Casey, le personnage principal féminin. Son jeu est très juste et elle apporte énormément de nuance à cette adolescente émotive, fragile, empathique.

Sans rien révéler de l’intrigue, je peux vous dire que Casey n’est pas l’archétype de l’ado rebelle mais un personnage complexe, réaliste. Et ça fait du bien.

J’espère vous avoir convaincus et convaincues de foncer voir Split ! Vous manqueriez quelque chose en boudant ce film, très honnêtement.

Perso, je fonce le revoir — et si vous avez besoin d’explications concernant la fin, je vous ai écrit un article !

JE DEPASSE MA PEUR DU SKATE (AVEC BÉRENGÈRE KRIEF)

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Abou333
    Abou333, Le 11 janvier 2019 à 19h26

    Ma principale raison de voir ce film pour moi est d'avoir toutes les cartes en main pour voir le film Verre. J'ai adoré Incassable et je suis impatiente de revoir Bruce Willis dans un bon film.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!