Les sorties ciné du 3 octobre 2012

Les sorties ciné de la semaine, c’est chaque mercredi sur madmoiZelle, avec l’aide de SensCritique.com !

Les sorties ciné du 3 octobre 2012

Un feel-good movie, un condamné à mort, le retour de Liam Neeson en Super-Papa, celui de Kirikou toujours sans son slip et une drôle de détective, c’est ce qui vous attend au cinéma cette semaine !

Elle s’appelle Ruby (Ruby Sparks), de Jonathan Dayton et Valerie Faris

  • Avec : Paul Dano, Annette Bening, Zoe Kazan…

Calvin est un célèbre romancier qui commence à perdre l’inspiration et le goût d’écrire. Son psychiatre lui conseille alors d’imaginer une fille, celle de ses rêves, et de lui inventer une vie, une personnalité, un physique… Ruby, une jolie rousse, hante donc la machine à écrire (alerte au hipster !) de Calvin, qui tombe amoureux de ce personnage créé de toutes pièces. Mais ça commence à être le bordel quand elle apparaît en chair et en os, chez lui, apparemment bien réelle…

Alo ui cer feel-good movie ! Les créateurs de Little Miss Sunshine remettent le couvert avec une jolie histoire semi-fantastique menée par Paul Dano, qui jouait déjà l’adolescent perturbé et daltonien de leur célèbre road-movie. Personnellement, j’aimerais qu’on me livre Elle s’appelle Ruby chez moi avec plein de thé, un chaton et un brownie aux noisettes. Merci de faire le nécessaire.

Exam, de Stuart Hazeldine

  • Avec : Chris Carey, Adar Beck, Luke Mably…

Après avoir gravi les étapes difficiles d’une sélection drastique, huit candidats se retrouvent en lice pour l’accès à un très bon poste. Ce dernier palier censé les départager est cependant très intriguant : ils sont tous rassemblés dans une pièce surveillée par un garde armé, pendant une heure vingt, avec l’interdiction de sortir, de s’adresser à l’organisateur ou au surveillant (s’ils enfreignent ces règles, ils seront disqualifiés). La copie qu’ils sont censés remplir est vierge, et les participants se rendent rapidement compte que ce n’est pas la réponse qui compte, mais de poser la bonne question…

La bande-annonce d’Exam a un air de déjà-vu : le premier Saw, la trilogie CubePhone Game… Tous ces huis-clos à budget limité qui fleurissent sur les écrans de cinéma depuis dix ans, en gros. Des acteurs quasiment inconnus et un scénario qui doit tenir une heure quarante avant le twist final, c’est un pari risqué.

Taken 2, d’Olivier Megaton

  • Avec : Liam Neeson, Famke Janssen, Maggie Grace…

Après avoir sauvé (dans Taken, pour celles qui ne suivent pas) sa fille des griffes de la mafia albanaise qui voulait la vendre comme esclave sexuelle, Bryan Mills a la riche idée de partir en voyage familial en Turquie, histoire de voir si les döner kebab y sont meilleurs qu’aux U.S.A. On pourrait croire que l’enlèvement de sa fille l’aurait quelque peu dégoûté de l’Europe, mais non, pas Bryan Mills, pas Liam Neeson, NON. Patapouet, évidemment, les méchants ont décidé de se venger et décident de le kidnapper, lui et sa femme, probablement pour leur chatouiller la plante des pieds jusqu’à ce que mort s’ensuive. Et qui vient à la rescousse de Super-Papa ? Super-Fifille ! Qui a, apparemment, appris le parkour entre les deux films – personnellement, je passe à deux doigts d’être vendue dans un réseau de traite des blanches, j’apprends plutôt le krav maga, mais vous voyez l’idée.

On prend les mêmes et on recommence ? Oui ! Liam Neeson en Super-Papa ? Oui ! Ça va être du réchauffé ? Oui ! Mais comme une bonne quiche lorraine, ça pourrait rendre le tout encore meilleur (et ça pourra peut-être nous faire oublier que Maggie Grace joue dans le prochain Twilight).

Reality, de Matteo Garrone

  • Avec : Claudia Gerini, Arturo Gambardella, Ciro Petrone…

Luciano est un poissonnier gouailleur et chef de famille napolitain qui, poussé par ses enfants, décide de postuler pour la nouvelle édition de Grande Fratello, un équivalent de Loft Story. Rapidement, ses rêves de gloire et de richesse éclipsent tout le reste : sa famille, ses amis, son boulot, l’équilibre financier précaire de son foyer…

Matteo Garrone était partout en 2008, avec son film Gomorra, qui traitait de la Camorra, la mafia de Naples. Menacé de mort, protégé par la police, il faisait figure d’étendard contre le crime organisé en Italie. Reality semble être une parfaite bouffée d’air frais après cette époque troublée, et pour qui aime (comme moi) la comédie italienne, ce film m’a tout l’air d’être un petit bijou !

Do Not Disturb, d’Yvan Attal

  • Avec : Yvan Attal, François Cluzet, Laëtitia Casta, Charlotte Gainsbourg…

Jeff le vadrouilleur et Ben le mari fidèle sont deux vieux amis qui se retrouvent sans s’y attendre et célèbrent ça dans une soirée bien arrosée. Lorsqu’ils entendent parler d’un festival de films porno amateurs, une idée, qui devient vite un pari, germe dans leur esprit : faire de l’Art (tous nus) avec deux hétéros (eux-même, donc) qui s’enc… pratiquent les choses du sexe. Sauf que Mme Ben n’est pas très d’accord, et que bander pour un mec, ce n’est pas forcément facile pour un hétérosexuel…

Je ne vais pas faire semblant d’avoir un avis sur ce film à partir de sa bande-annonce : je n’en ai pas. Les comédies françaises et moi, c’est compliqué (sauf quand il y a Edouard Baer, là je vole jusqu’au cinéma). Par contre, comme on fait les choses bien chez madmoiZelle, je vous renvoie vers le sonar de Sophie-Pierre Pernaut sur Do Not Disturb !

Damsels in Distress, de Whit Stillman

  • Avec : Greta Garwig, Adam Brody, Hugo Becker…

Heather, Violet et Rose forment un groupe d’étudiantes sophistiquées, un peu guindées, obsédées par la danse, la mode et l’hygiène, et toujours prêtes à aider leur prochain. Lorsque Lily débarque à l’université, elles lui mettent immédiatement le grappin dessus, bien décidées à en faire l’une d’elles, lui inculquant leur façon de voir le monde et surtout le sexe opposé. Mais la petite nouvelle ne va pas se révéler aussi malléable que prévu…

Bon, à la bande-annonce, je n’ai pas trop compris de quoi parle tout ce schmilblick. Mais c’est joli, ça a l’air subtil, et drôle. Moi je dis pourquoi pas !

Kirikou et les hommes et les femmes, de Michel Ocelot

On vous en parlait il y a quelques temps : Kirikou et les hommes et les femmes, c’est le nouvel épisode, en 3D, de la saga du petit garçon tout nu, qui court très vite et qui est très malin. On y croisera la grosse dame qui ne fait que crier, le vieux grincheux qui ne fait que grincher, la maman de Kirikou toute douce et gentille, Karaba la sorcière et ses bijoux étincelants… Tout ce qui a fait le succès du premier opus, en somme. Espérons que ce troisième film ne soit pas celui de trop !

Pauline Détective, de Marc Fitoussi

  • Avec : Sandrine Kiberlain, Audrey Lamy, Claudio Santamaria…

Pauline est maquettiste pour un magazine bien glauque genre Le Nouveau Détective (pour ne pas le citer) : elle passe donc sa vie à traiter des meurtres les plus étranges, les plus dégoûtants et les plus inquiétants de France et d’ailleurs. Quand son compagnon la quitte au début de l’été, elle se résigne et part en vacances en Italie avec sa soeur, une starlette narcissique. Mais Pauline, peut-être un peu formatée par son boulot, est persuadée que leur hôtel est le terrain de jeu d’un serial killer…

Bon, j’ai toujours pas d’avis. Si, j’en ai un : personnellement, si je devais aller voir une comédie française cette semaine, je préfèrerais Do Not Disturb. Je n’en dirai pas plus.

Dead Man Talking, de Patrick Ridremont

  • Avec : Patrick Ridremont, François Berléand, Virginie Efira…

Dans une pays qui ressemble à la France, version old-school (période Les Choristes ou Les Petits Meurtres d’Agatha Christie, en gros), William Lamers est dans le couloir de la mort, ayant été condamné à la peine capitale pour un double meurtre. Mais il réussit à échapper à son sort, le jour même de son exécution, en faisant durer sa dernière déclaration… qui, selon la loi, doit être terminée avant que le condamné ne soit « puni » ! Seule une modification de la Constitution pourrait modifier cette loi, mais le gouverneur sortant étant en fin de mandat, il n’a pas le pouvoir de changer les choses. L’exécution de William Lamers devient donc le grand feuilleton médiatico-politique de son pays, puisque chaque jour, il parle, parle et parle…

J’avoue, au début j’ai vu : « thriller avec Virginie Efira » et j’ai un peu gloussé. Mais le pitch et la bande-annonce sont assez convaincants… Reste à savoir si Dead Man Talking tiendra sur la durée !

Alors ? Vous allez voir quoi au ciné ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Olaxo
    Olaxo, Le 4 octobre 2012 à 13h01

    Taken 2, je vais le voir dès que possible. Sinon, Kirikou me plairait bien aussi, j'ai adoré le dessin animé étant petite. :chat:

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)