La semaine mythomane de Nicolas Bedos sur France 2

Le 22 janvier 2011 — Il est revenu le coquin, déjà la semaine passée il envoyait du lourd et cette semaine, ça continue. Il parle même de notre cher Président comme d’un « VRP cocaïné qui s’est payé à coup de pub la France pour épater une chanteuse de variété ». Implacable. La semaine passée, il cause […]

La semaine mythomane de Nicolas Bedos sur France 2

Le 22 janvier 2011 — Il est revenu le coquin, déjà la semaine passée il envoyait du lourd et cette semaine, ça continue. Il parle même de notre cher Président comme d’un « VRP cocaïné qui s’est payé à coup de pub la France pour épater une chanteuse de variété ». Implacable.

Chargement du lecteur...

La semaine passée, il cause d’Alexandre Jardin sous les rires hilares d’invités prêts à mourir de rigoladeee.

Chargement du lecteur...

Le 13 décembre 2010 — Après trois mois de chroniques mythomanes, Nicolas Bedos aurait-il décidé de quitter l’antenne ou bien c’était un passage obligé pour sa chronique de la semaine ? En tout cas, son twitter annonce « the end ». Classieux. Si c’est le cas, ça ferait sacrément chier : sa chronique reste un inédit dans le PAF.

Nicolas Bedos

Y'aurait comme un air de famille

Le 15 septembre 2010 — La rentrée, hormis ton portable qui ne coulisse plus parce qu’il est tout plein de sable et la perspective de devoir te remettre aux collants dare-dare, c’est aussi l’occasion pour la télé de nous surprendre avec des nouveautés. Des trucs dingues. Genre Nicolas Bedos sur « Semaine Critique » de France 2.

Il l’avait annoncé lors de sa dernière sur OUI FM le 30 juin dernier : la télé le draguait « comme une viande saoule traînant sur la piste en fin de baronnade », et ce « pour un salaire que même Christine Boutin trouverait inacceptable ». L’affaire est conclue : Nicolas Bedos, dramaturge et fils de l’humoriste Guy Bedos, sera le Stéphane Guillon du petit écran – Guillon et Barthès dans un shaker, en somme.

Nicolas Bedos reprendra donc « La semaine mytho », sa chronique du dimanche sur OUI FM, mais en version télé, chez France 2, au sein de l’émission de Franz Olivier Giesbert « Semaine Critique », chaque vendredi à 23h. « Sa semaine » est récitée, jour par jour, comme une poésie cynique, grinçante et bourrée d’humour. Mêlant actualités, vie politique, égocentrisme et potins parisiens, tout le monde en prend pour son grade : de Georges-Marc Benamou au Nouvel Obs en passant par la petite culotte de Carla Bruni, et avec une préférence non dissimulée pour Marine Le Pen. Tout cela en concluant ces cinq minutes de pur bonheur par son très fameux « Pour moi ce fut une semaine de merde, alors imaginez ce que je pense de la vôtre ! »

Alors certes, ça passe le vendredi et à 23h, cette heure tardive où « même David Guetta et Frédéric Beigbeder s’apprêtent à se coucher », comme il le dit lui-même, mais heureusement, notre ami Youtube est là.

Chargement du lecteur...
Chargement du lecteur...
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mad Math
    Mad Math, Le 30 janvier 2011 à 19h59

    Oui, pour reprendre les mots d'une autre plus haut "merci pour la découverte"... Je ploie devant le talent. Ce fût court mais intense !!

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)