Sélection de films d’Halloween qui font frissonner (mais pas que)

Qui dit Halloween, dit monstres, frissons, ambiance noire... C'est ce que la sélection de films par la rédaction vous propose afin d'occuper quelques soirées !

Sélection de films d’Halloween qui font frissonner (mais pas que)

620-dossier-peur

À l’approche de la date fatidique d’Halloween, ce ne sont pas les différentes citrouilles que je vais sélectionner, mais quelques long-métrages autour de la fête qui pourraient bien vous effrayer un peu. Ou au contraire, qui rappelleront qu’il n’y a pas que la peur à Halloween mais aussi des sucreries.

Qui a posé un congé le lundi 31 pour pouvoir profiter d’un long week-end avec le 1er novembre férié ? Pas moi car je ne l’avais pas vu venir… Mais en tout cas, si vous êtes à la recherche de quelques films pour passer le temps et rester dans le thème, voici quelques suggestions.

À lire aussi : Cinq classiques de l’horreur à (re)voir pour Halloween

Le plus classique : Les Oiseaux

Juliette, notre spécialiste du cinéma d’horreur classique, démarre la sélection avec un film culte : Les Oiseaux d’Hitchcock.

Si on devait ne citer qu’un seul film d’Hitchcock, je pense qu’il ressortirait à coup sûr, avec Psychose. Là où Les Oiseaux est culte et sort du lot c’est avant tout pour son schéma narratif : personne ne sait ce qu’il se passe avec ces piafs à la con, mais il faut simplement essayer de (sur)vivre avec.

C’est là où est la puissance de ce film : tu es constamment dans une ambiance de peur résignée, en plus de craindre quelque chose qui n’était pas à la base une menace.

Personnellement je l’adore, même si mes parents ont eu la bonne idée de me le montrer quand j’avais 5 ans. Heureusement ça ne m’a pas traumatisée plus de deux semaines, mais j’aurais pu finir phobique des oiseaux. Faites des gosses, qu’ils vous disent.

Ben personnellement, même après tous les éloges que j’ai pu entendre sur les films d’Hitchcock, je crois qu’il m’est impossible de les regarder. Tout simplement parce que je sais que ça va me faire peur, et que non merci, mais je passe mon tour.

Le plus grand public : Hôtel Transylvanie 1 & 2

Une animation super sympathique pour les monstres les plus divers de la mythologie avec des petits fantômes, des loups-garous et d’autres bestioles qui sont censées faire peur mais qui s’avèrent trop mignonnes !

Le plus kitsch : tous les téléfilms adaptés de Stephen King

Le maître de l’horreur possède une bonne fanbase sur madmoiZelle. Pas étonnant que les adaptations de ses livres soient des incontournables de la période d’Halloween.

Pour Laïla, les Stephen King la renvoient un peu en enfance. Je cite notamment son avis sur Les Langoliers qui m’a personnellement traumatisée…

Un classique que je regardais en famille lorsque j’étais petite avant de partir en vacances (le film raconte l’histoire d’un vol qui se passe un peu mal, parfait avant d’aller à l’aéroport !).

Le personnage de monsieur Toomy (et son tic insupportable de déchirer du papier), le vide de l’aéroport, la situation irréelle dans laquelle ces personnages sont, ça rend l’atmosphère hyper-angoissante.  Après, c’est un film des 90’s qui a très mal vieilli (les effets spéciaux font très cheap) mais ça reste un classique pour moi.

Je n’ai rien à ajouter, je l’avais vu un soir alors que mes parents étaient absents pour faire ma rebelle et, depuis ce jour, je ne regarde plus de films d’horreur… C’est donc la source de mes peurs.

Le plus stylé : L’Orphelinat

Accord entre Mymy et Chloé sur L’Orphelinat qui ressort très fréquemment dans les conseils des cinéphiles.

C’est un film qui ne se contente pas de faire peur. Il crée des émotions, l’histoire est riche, nuancée, la patte visuelle bien présente, les acteurs n’ont pas à rougir… Je le recommande ! Surtout, il n’y a pas ce cliché agaçant des personnages de films d’horreur stupides, qui prennent des décisions irraisonnées et meurent principalement par leur propre faute.

Rien de tel pour te retourner les tripes de chagrin et d’effroi (avec un vrai scénario solide et une bonne ambiance). L’Orphelinat, c’est avant tout un film qui mélange fiction et réalité, et sacrifie les innocents sur l’autel de la peur et de la colère des adultes. Oui, il y a des enfants dedans, qui sont toujours terrifiants dans les films d’horreur comme chacun sait. Jump scare à base de cache-cache, mystérieux passé tourmenté, héroïne un peu parano (enfin, tu vois ce que je veux dire, ces réactions pas tout à fait ordinaires qu’ont les gens dans des situations étranges)… Le cocktail est parfait pour te foutre les jetons jusque sur tes poils de fesse.

Le réalisateur J.A. Bayona signe d’ailleurs le prochain Quelques minutes avant minuit, qui promet encore une fois de l’horreur pour un plus jeune public. Du coup, en mélangeant enfants, fantastique et la frayeur… ça peut donner un résultat intéressant.

À lire aussi : Quatre films d’horreur pour les dégonflées du genre

Le plus pop-corn : La Cabane dans les bois

Très simple, selon Mymy :

L’un des seuls films d’horreur que je peux voir car il subvertit habilement les clichés du genre, pour devenir une œuvre très « meta » savoureuse même quand on est un peu (très) flippette comme moi, et qu’on ne connaît pas trop les grands classiques.

Eh bien, je suis complètement d’accord. Je rejoins les rangs de la #teamflippette et, pourtant, La Cabane dans les bois m’a bien fait rire. Bon, je partais biaisée de base car le film a été réalisé par Drew Goddard et co-écrit par lui-même et Joss Whedon. En bonus on retrouve toute une ribambelle de stars américaines. Au final, il fait plus comédie horrifique qu’un pur produit de l’horreur.

Quid de vos films favoris pour cette saison de l’année ? Vous êtes plutôt à vous cacher sous votre couverture ou à glousser devant les effets pas terribles ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Moonforest
    Moonforest, Le 28 octobre 2016 à 20h16

    OMG Orphelinat c'est mon premier film d'horreur, j'avais 10ans, aujourd'hui j'en ai 19 et je suis encore traumatisé, rien que l'image c'est sûr je vais pas dormir x) etrangement c'est le seul film d'horreur qui me traumatise encore

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)