Sélection de bons clips

En matière de clip-vidéo, le choix est large et la qualité inégale. Pour cette raison, Sophie-Pierre Pernaut a décidé de faire une petite liste (tout à fait subjective) de quelques uns de ses clips préférés.

Sélection de bons clips

Si un bon clip n’est rien sans une bonne chanson, l’inverse n’est pas valable : on peut très bien se passer d’une vidéo illustrant un morceau lorsqu’on aime passionnément ce dernier. J’irai même jusqu’à dire qu’il faut savoir s’en passer de temps à autre. Je pense notamment à The Youth de MGMT, une chanson que j’ai adoré au point de l’écouter en boucle pendant deux mois (j’ai un comportement légèrement obsessionnel à la musique, cherchez pas). La raison de notre rupture n’est pas la lassitude (en toute objectivité, j’aurais pu continuer encore quelques semaines), mais le clip. Un clip immonde. Avec des pré-adolescents qui dansent de manière ridicule. Un clip dont j’ai la chorégraphie approximative en tête à chaque fois que j’entends le refrain.

Pour cette raison, j’ai eu envie de faire une liste (tout à fait suggestive) de très bons clips qui ne dénaturent pas la chanson qu’ils promotionnent et collent parfaitement au rythme et aux paroles.

Le plus sensouel – Just Don’t Know What To Do With Myself (The White Stripes)

Ok, alors tu prends Kate Moss en sous-vêtements, tu lui fais faire du poll-dance sensuellement et avec suffisamment de maladresse pour qu’on y croit, et tu fais filmer le tout par Sofia Coppola. A lui seul, ce clip en noir et blanc me donne une bonne raison de me laisser pousser les cheveux pour faire pareil que la Brindille.

Chargement du lecteur...

Ah. On me dit dans l’oreillette que contrairement aux cheveux, la grâce ne pousse pas naturellement. Tant pis.

Le plus « surprenant » – Sleep Forever (Portugal The Man)

J’ai déjà mis ce clip dans ma revue de concert des Black Keys mais peut-être que quelques unes d’entre vous sont passées à côté. Le clip de Sleep Forever est assez long, voire un peu ennuyeux, les deux premiers tiers de la vidéo ressemblant à un communiqué de l’office de tourisme de Juneau, Alaska. La première fois que j’ai regardé ce clip, j’étais tellement apaisée que j’ai commencé à ronfler et baver sur mon clavier.

Chargement du lecteur...

J’étais donc dans de bonnes conditions pour faire un bond de trois mètres au moment opportun.

On résume : de beaux paysages, des gentils chiens (j’aime pas trop les chiens), le physique avantageux du chanteur, une chanson qui poutre et de l’effet de surprise : un clip qu’il est bien pour le regarder.

Le plus gngngngn – I Like (The Divine Comedy)

J’annonce la couleur tout de suite : je ne risque pas de faire preuve d’objectivité tant je craque ma culotte à la simple évocation de Neil Hannon, leader du groupe. Alors quand il chante son amour pour sa partenaire de vie (fictive ou pas) en faisant la liste des trucs qu’il aime chez elle, je fonds.

Et lorsque, dans le clip, sa partenaire de vie est en réalité une poupée gonflable, je me liquéfie totalement des orteils jusqu’aux bulbes : Neil, je… Je t’aime bien. T’es vieux et t’es pas sexy, mais t’es si drôle et tes expressions faciales sont tellement cocasses qu’en vrai, tu l’es. Viens m’apprendre à prononcer les « th » comme tu le fais, et en retour, je promets de rire à toutes tes blagues.

Chargement du lecteur...

(Aucune poupée gonflable n’a été maltraitée durant le tournage).

Le clip qui rend hommage au cinéma – Pursuit (Stuck In The Sound)

Grâce à la technique très pointue du « Sims-moi la tronche », le groupe s’incruste dans les films phares des années 80 et 90. Et c’est ainsi que les membres de Stuck In The Sound se retrouvent dans la peau des personnages principaux de Rambo, Rocky, Retour Vers le Futur, Shining, Top Gun et Crocodile Dundee (eutécé, eutécé).

Chargement du lecteur...

Le plus sombre – Spark (Tori Amos)

Tori Amos a écrit Spark peu après sa fausse couche ; on peut donc comprendre aisément qu’elle n’était pas au meilleur de forme. Pour accompagner cette chanson aux paroles cryptées, la chanteuse a demandé à ce que le clip mette en scène une femme dont l’instinct de survie est à son paroxysme. Quoi de mieux, donc, que de voir Tori Amos chercher par tous les moyens à s’échapper du coffre d’une voiture sur le point de prendre feu, puis tenter de trouver son chemin dans une forêt (glauque) à la tombée de la nuit.

Chargement du lecteur...

L’occasion de revoir Tori Amos avec un visage normal, car si en 1998 le clip me faisait flipper, aujourd’hui c’est plutôt la tête de la chanteuse après abus de botox qui me fout les miches en vrac.

Le plus kitsch – Sabotage (Beastie Boys)

Ok, ce clip est ultra-kitsch, mais c’est pas grave parce que c’est fait exprès : la vidéo qui illustre Sabotage est en réalité une parodie des séries policières d’il y a fort longtemps (bien avant notre naissance, à l’époque où les gens allaient encore chercher de l’eau au puits et se lavaient un jour sur 4 (ça se voit que je suis pas très bonne en histoire ?)). C’est très rigolu.

Chargement du lecteur...

Super bonus (comme dans ton baril de lessive) (sauf qu’en mieux) : le plus nasalement fourni – Life On Mars (David Bowie)

Ce clip n’a pas d’intérêt (contrairement à la chanson et à Bowie himself). Je voulais juste attirer votre attention sur les cavités nasales de Bowie.

Chargement du lecteur...

Et vous, quels sont les clips que vous trouvez les plus drôles/surprenants/flippants ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cookie Baker
    Cookie Baker, Le 18 mars 2013 à 2h51

    Ma sélection:
    Le plus cinématographique:
    Knights of cydonia - Muse, le meilleur clip qu'ils aient fait (en même temps les vidéos c'est pas leur fort) avec une princesse qui fait la moue, un méchant qui montre les dents, une moustache *_*



    La plus kitsh:
    J'ai longtemps hésité entre les pet shop boys- go west et Army of lovers - crucified, mais la seconde l'emporte pour le ton décalé et le décolté de la dame mais surtout... pour la dans dans la baignoire. Ce clip a été un tel choc que pendant plusieurs semaines après l'avoir vu, je ne pouvais plus m'adresser à quelqu'un sans imaginer involontairement mon interlocuteur danser dans une baignoire


    Le clip de l'amour fraternel:

    Je crois qu'il est juste impossible de passer à côté de ce clip tant il est énorme, tout le monde le connait, tout le monde a rêvé se retrouver dedans avec la télécommande pour hologramme je parle bien sûr de Scream de Michael Jackson et Janet Jackson


    Le plus bizarrement hypnotisant:


    Black hole sun - soundgarden, ces visages difforment de familles américaines déjà bien flippante à quelque chose de franchement dérangeant mais de curieusement fascinant


    ça donne presque envie de se réfugier dans l'année de mes 7ans, âge pendant lequel j'étais secrètement amoureuse de Keith Flint du groupe Prodigy et je rêvais de me retrouver à habiter dans l'appartement du clip Breathe, à chasser le croco de mon lit, à épiler les murs ou encore à déboucher l'évier dont le conduit est obstrué par des cafards... En voilà une activité saine!



    Le plus... positif:
    Cet Endicott était tout ce qu'il y a de plus charmant, il était plein de joie, attentionné, propre sur les lui en plus d'avoir une jolie moustache, ce qui n'a pas échappé aux coconuts, fustigeant ce brave kid créole d'un "Why can't you be like Endicott?"

    Ce que j'aime dans ce clip ce n'est pas que les couleurs chatoyantes, ou encore la démarche chaloupée d'Endicott (quoi que ça joue beaucoup il faut bien l'admettre!), c'est surtout le fait qu'on ne puisse pas sortir aigrie d'une telle vision, c'est une ôde à la bonne humeur... Alors au final ce n'est pas grave si nous n'avons pas la chance d'avoir un compagnon aussi dévoué qu'Endicott, parce qu'au final ce qui compte c'est la liberté *_*

    Le clip animalier trop cool:
    J'ai longtemps soupiré devant Island in the sun des Weezer, poussé un grand aaaaaw devant the joker de fatboy slim, mais si mon coeur de folle furieuse obsessionnelle psychopathe (je ne plaisante pas! j'ai même été fan du duo Bonnie Tyler/Karen Anton parce qu'il y avait des bébés malamutes dans leur clip... J'ai honte, je suis consciente que la vérité n'est pas toujours glorieuse mais oui, c'est à ce point là, je soupçonne d'ailleurs les réalisateurs du clip d'avoir monter tout ceci dans l'unique but de me perdre personnellement, je devais être leur unique client cible et je dois dire qu'ils ont réussi leur coup ces salauds démoniaques!) ne devait battre que pour un seul clip animalier, ce serait Mrs Jackson du groupe Outkast tant je le trouve cool


    Plus récemment j'ai découvert ce clip de Swedish House Mafia très sympa avec des toutous qui sauvent le monde et une super photographie

    Sinon il y a l'ensemble des clip de My Chemical Romance  (à part I don't love you que je n'aime pas trop) que j'ai fait exprès de pas cité parce que sinon ça aurait été de la triche

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)