Trois romans de ta jeunesse à relire de toute urgence

Par  |  | 10 Commentaires

Voici trois romans jeunesse que vous pouvez relire aujourd'hui pour vous remettre à la lecture !

Trois romans de ta jeunesse à relire de toute urgence
Aujourd’hui c’est la journée #UnLivreOuvert ! Bon il faut l’avouer, en ce moment il fait pas un temps super. Dans l’attente du printemps, pourquoi ne pas s’adonner à une activité pour s’occuper ? Allez on te donne une idée : se remettre à la lecture !

Que tu sois plutôt branché•e BD, littérature jeunesse, fantastique, grands classiques… Voici plein de conseils pour ressortir les bouquins et passer un bon moment en mode thé, plaid et belles histoires.

Pour se remettre à la lecture, on vous conseille trois titres de romans qu’on a pu lire quand on était plus jeunes et qui nous ont marquées.

Pourquoi ne pas les relire aujourd’hui ?

À lire aussi : Pourquoi lire de la littérature jeunesse quand on est « adulte » ?

Mon bel oranger de José Mauro de Vasconcelos

  • Le choix d’Aki et de ses amis imaginaires

bel-oranger

Ce bouquin, à l’époque, j’ai dû le relire 10 fois de suite. Je ne me lassais pas des aventures de Zézé, ce gamin plein d’imagination.

Il est Brésilien et vient d’une famille très pauvre. Très intelligent, du haut de ses cinq ans, il sait déjà lire et sociabilise très rapidement avec les gens. Pour échapper à la réalité de sa vie, et notamment de ses frères et sœurs qui ne sont pas très gentils avec lui, il s’invente un monde extraordinaire et des amis…

Je ne sais plus trop à quel âge j’ai dû le lire, car c’était bien une lecture scolaire obligatoire qui m’avait fait découvrir Mon bel oranger. Aucun regret, j’avais compris que c’était normal d’avoir des amis imaginaires (que j’ai gardés longtemps).

Et je me disais que ce que je vivais à l’école n’était rien comparé au quotidien de Zézé.

Joyeux et optimiste alors que son monde n’est clairement pas tout rose, je ne plaignais pas du tout cet enfant. J’ai appris plein de trucs également, genre que le portugais était la langue du Brésil, ce que je ne savais pas à l’époque ! Et que tu pouvais ne pas te sentir à l’aise avec ta famille mais avec d’autres gens…

À lire aussi : J’ai 21 ans et sept amis imaginaires — Témoignage

Oh, boy de Marie-Aude Murail

  • Le choix de Mymy, rédac chef adjointe et locataire longue durée de la médiathèque

Quand Lucie nous a annoncé qu’on allait recevoir Marie-Aude Murail pour une interview, la moitié de la rédac a demandé : « Qui ? » et l’autre a poussé un petit couinement ému.

À lire aussi : Oh boy, un roman ado de Marie-Aude Murail

J’étais clairement dans la seconde catégorie.

J’ai grandi avec les œuvres de Marie-Aude Murail, une auteure jeunesse prolifique à la plume délicate. Ce qui me plaisait, c’était la variété des thèmes abordés, mais aussi la tendresse de la romancière envers son public.

Marie-Aude Murail n’a jamais pris les enfants pour des gamins, et c’est ça qui a résonné en moi. Dans ses livres, les personnages sont réalistes, pas la version caricaturale d’une jeunesse vue par une adulte qui n’a pas fréquenté d’adolescent•es depuis des années.

Oh, boy est son roman le plus connu et je l’ai dévoré plein de fois quand j’étais jeune. J’aimerais me replonger dedans pour me rappeler des chaises en bois clair de la médiathèque, de l’odeur mêlant papier et chocolat chaud, pour retrouver ses personnages si touchants…

Allez, je crois que je vais faire un tour à la librairie !

Le journal intime de Georgia Nicolson de Louise Rennison

  • Le choix d’Elise, rédac mode & beauté remplie d’imagination

louise-rennison-georgia-nicolson-morte

Ce livre, c’est un peu un bonbon pour moi. Il m’a fait tellement rire le soir dans mon lit que ma mère montait voir ce qu’il se passait. Georgia est une héroïne qui me parlait parce qu’elle traversait les mêmes périodes que moi et se retrouvait dans des situations ridiculement loufoques.

Beaucoup de thèmes de cette période sont évoqués : les bécots foireux (avec une grille de notation établie par le groupe de pote de l’héroïne, le Top Gang), les potes, la famille, les changements du corps…

Ce que je me souviens avoir le plus adoré, c’est les expressions, qu’au fur et à mesure des tomes j’ai fini par utiliser. Le Pays-de-la-Baguette-à-Béret (la France, donc), l’Allumage Taille Cosmos (quand tu dragues tout ce qui bouge), s’en tamponner le coquillard (s’en ficher)…

Tous les personnages sont attachants, et je m’y replonge quand j’ai besoin de rire un petit coup et de me rappeler mon adolescence et son côté foireux mais tellement poilant.

Quels sont les livres de ta jeunesse qui t’ont marquée ? Que t’aimerais relire aujourd’hui peut-être ?

À lire aussi : Sept livres « jeunesse » qui m’ont aidée à grandir

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (10) Facebook ()
  • Nosniam
    Nosniam, Le 13 mars 2017 à 18h33

    de mon côté ça serais les livres de gudule , comme "regardez moi !" et le travail de frédérique niobey , superbe auteure qui a rythmé mon collège avec "léonore" , "en roue libre" , " loeïza" , ou encore "trop loin la mer" que j'ai dédicacé (#fierté)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!