Prix de la Révélation Blog : piqûre de rappel et présentation des précédents lauréats

La Révélation Blog 2013, c'est bientôt : il vous reste encore une semaine pour vous inscrire ! Elsa revient sur les précédent-e-s gagnant-e-s pour vous donner une petite idée des styles, très variés, déjà récompensés.

Prix de la Révélation Blog : piqûre de rappel et présentation des précédents lauréats

Si vous souhaitez tenter votre chance pour la Révélation Blog 2013, dont la remise de prix aura lieu à Angoulême, il vous reste jusqu’à ce vendredi 14 décembre pour vous inscrire ! Les conditions : avoir un blog BD, plus de 17 ans, n’avoir jamais été édité-e et résider en France, Belgique ou Suisse. L’inscription est gratuite et se passe ici. Le/la lauréat-e aura sa première bande dessinée éditée chez VRAOUM.

Comme madmoiZelle est cette année partenaire du concours, cette dernière semaine d’inscription est l’occasion de vous présenter les gagnant-e-s des précédentes éditions, et surtout les super bandes dessinées qu’ils/elles ont sorties grâce à ce prix !

Aseyn (2008) et sa BD Abigail

En 2008, c’est Aseyn qui gagnait, avec son blog de l’époque, fermé depuis. Mais pas de panique, pour découvrir son trait plein de poésie et de finesse, il en a ouvert un nouveau ici, et puis pour voir ses travaux édités ça se passe sur son site.

Sa bande dessinée, Abigail, déjà chroniquée par Pénélope,  est aussi drôle que jolie. Le pitch : enfant, Edward a gagné un concours sur le thème des super-héros et a reçu le pouvoir de voler. Malheureusement, il ne fait pas grand chose de ce don – il faut dire que savoir voler sans avoir aucune autre capacité, c’est assez limité pour devenir un super-héros. On le découvre devenu adulte, au moment où sa copine Abigail le quitte. Déprimé, il décide de prendre son destin en main et de devenir enfin celui qu’il a toujours rêvé d’être… Reste à trouver un super-vilain à combattre !

Aseyn a créé un super-héros presque comme tout le monde, timide et un peu loser. Mais il suffit souvent de le vouloir pour changer l’ordre des choses. Le trait du dessinateur est beau et plein de détails, sa mise en couleurs nous plonge dans un univers un peu rétro, où Aseyn mêle habilement action et humour teinté d’absurde. Du danger, de la baston et de l’amour. Le cocktail parfait, en somme.

– Acheter Abigail sur le site des éditions VRAOUM (vous y verrez aussi des extraits de la BD), sur Amazon ou chez votre libraire préféré !

Lommsek (2009) et sa BD La ligne zéro

Lommsek se présente sur son blog sous les traits d’un petit bonhomme à la peau rouge,au caractère légèrement instable – c’est d’ailleurs ce même personnage que l’on retrouve dans sa première BD. Pour le découvrir, ça se passe sur son blog, Shaïzeuh !

La ligne zéro, c’est l’histoire d’un petit employé de bureau aussi effacé que facilement irritable, qui se retrouve dans un monde secret et mystérieux. Alors qu’il rentrait gentiment du travail, il s’endort dans le métro, et se retrouve bien malgré lui dans la ligne zéro, une société inconnue du grand public, qui gère les moindres détails de l’atmosphère si particulière du métropolitain parisien. Il bascule donc de son train-train quotidien à un univers aussi surréaliste que dangereux, car il est bien loin de la surface, et il ne faudrait pas que ceux qui l’entourent comprennent qu’il est un intrus…

Complètement barré, La ligne zéro nous promet un voyage dans une rame un peu particulière, qui bouscule tout ce que l’on croyait jusqu’alors de ce petit monde souterrain. Et si le mendiant, le contrôleur, et toute cette faune que l’on y croise chaque jour cachaient bien des secrets ? La mise en couleurs, entièrement dans les tons rouges, apporte la touche finale à une atmosphère de huis-clos un peu étouffant. Les personnages ont tous de vraies gueules, et les dialogues n’en finissent pas de nous surprendre, tout autant qu’ils nous font rire. Lommsek est aussi l’auteur de Qocha, chroniqué sur le blog BD.

– Acheter La ligne zéro sur le site des éditions VRAOUM (on peut aussi y lire des extraits), sur Amazon ou chez votre libraire préféré !

Lilla (2010) et sa BD Les Bidoumanes

L’univers de Lilla est plein de petits bonhommes mignons, d’humour et de chats. Pour découvrir tout ça, il suffit d’aller jeter un œil sur son blog (où l’on croise même Robert Pattinson) !

Sa BD, Les Bidoumanes, est un savant mélange de contes de fées et de Power Rangers (tout un programme, donc). La jeune reine Bidou recrute dans le plus grand secret trois adolescents, Ken, Mikki et Aya, pour devenir les justiciers chargés de protéger sa Majesté, mais aussi toute la population, des dangers qui pèsent sur le pays. Force Bleue, Force Jaune et Force Rose vont donc devoir affronter le Mal. Mais les choses sont-elles aussi simples ? Pourquoi de mystérieuses créatures viennent-elles, l’une après l’autre, semer la panique ? Pourquoi Force Rose n’a-t-elle pas plus de poitrine ?

Autant de questions (et bien d’autres) qui trouveront leurs réponses dans Les Bidoumanes. Sous ses faux airs de BD jeunesse, cette bande dessinée est un petit bijou d’humour. Hommage aux séries et dessins animés qu’on regardait quand on était petits, Les Bidoumanes c’est une aventure de super-héros à la sauce kawaii, pleine de combats épiques, de chats très méchants et de ninjas patates.

– Acheter Les Bidoumanes sur le site de VRAOUM (on peut y lire quelques extraits), sur Amazon ou chez votre libraire préféré !

Aspirine (2011) et sa BD Ça va derrière ?

Aspirine ou Oriane Lassus est la lauréate de 2011, et sa BD est sortie tout récemment (pour le dernier Festiblog plus précisément). Sur son blog, on voit qu’elle dessine surtout en noir et blanc, ou avec une mise en couleurs minimaliste, et qu’elle s’amuse autant avec des choses très précises et pleines de détails qu’en jouant avec le trait et les cases, en les déformant, en explosant souvent la structure classique de narration, nous imposant un rythme plein d’énergie et immersif.

Dans Ça va derrière ? on suit une famille et un groupe d’amis, chacun de leur côté en voiture, les uns partant en vacances, les autres qui en reviennent. Il y a des histoires de vomi, des pauses aux aires de repos, des jeux vidéo, des embouteillages, des engueulades, des oiseaux sur les fils électriques, de la musique qui sort de l’auto-radio, la chaleur écrasante de la voiture sans clim. Il y a en fait tout ce qui compose ces trajets trop longs, où l’on s’ennuie à devoir rester immobile alors qu’on se déplace.

Aspirine raconte à merveille ces quelques heures hors du quotidien, qu’elles soient pleines de l’excitation des vacances qui commencent ou dans le retour à la routine de ceux qui rentre chez eux. Elle prend le temps de s’attarder aux détails, ne les enfermant pas dans des cases symétriques et bien ordonnées. Elle laisse aussi sa place au vide, au rien.

– Acheter Ça va derrière ? sur le site de l’éditeur (avec 4 pages d’extraits), sur Amazon ou chez votre libraire préféré !

Marie Spénale (2012)

La gagnante de la révélation blog 2012, Marie Spénale, n’a pas encore sorti sa première BD. Mais histoire d’avoir déjà l’eau à la bouche, il faut faire un tour sur son très beau blog. Des jolies filles, des licornes musclées, une mise en couleurs pleine de douceur, et un peu de farfelu dans le quotidien.

Ces cinq gagnant-e-s ont deux points communs : du talent et de l’humour. Pour le reste, leurs styles sont très différents et prouvent que la Révélation Blog ne s’enferme pas dans un genre précis. Pour cette année, l’annonce des présélections se fera le 21 décembre, et le public aura ensuite jusqu’au 4 janvier pour voter.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Vilaine
    Vilaine, Le 12 décembre 2012 à 14h35

    He ben... Je me suis inscrite :disco:
    (mais j'ai très peu d'espoir, soyons réaliste)

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)