Une réponse à Nadine Morano, qui parle de « race blanche », devient virale

Par  |  | 43 Commentaires

Nadine Morano parle de « race blanche » dans On n'est pas couché... et un internaute lui répond. En quelques heures, son post Facebook est devenu viral.

Une réponse à Nadine Morano, qui parle de « race blanche », devient virale

Nadine Morano, ex-ministre, a encore fait des siennes samedi 26 septembre dans l’émission On n’est pas couché, de Laurent Ruquier, sur France 2. Le passage qui a fait mouche est présenté dans la vidéo ci-dessous.

A 0:26, l’ex-ministre déclare que « nous sommes un pays judéo-chrétien […] de race blanche ».

Un internaute a donc décidé de répondre à Nadine Morano et à ses propos dans une lettre ouverte qu’il a publiée sur Facebook. Sa réponse a été partagée près de 70 000 fois.

« Vous parlez de « race blanche » et de religion, en associant l’une et l’autre. Passons sur le fait que la « race blanche » n’existe pas, et que plus personne n’en parle depuis que les derniers théoriciens nationaux-socialistes ont été pendus à Nuremberg. Mais associer une religion à une couleur de peau, là, il fallait le faire ! »

Nicolas Huguenin est professeur d’histoire-géographie et d’éducation civique à la Cité scolaire Schuman-Perret, au Havre. Il milite au MoDem, à l’association des centristes LGBT et à la Licra.

Et sa réponse est magnifique.

À lire aussi : Nadine Morano a sa « Bio Interdite » par Vincent Dedienne

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Freehug
    Freehug, Le 2 octobre 2015 à 22h45

    @Lilitamago : je ne trouve pas que la culture française ait tendance à s'effacer, on fait tout un pataquès de l'immigration qui ne représente pas tant de monde que ça et impacte peu la culture nationale (y a qu'à voir tout le monde pousser les hauts cris à l'idée d'une viande halal à la cantine, par exemple), quant à l'américanisation que dénoncent certains, à part l'apparition des fast-foods très critiqués, je ne vois pas. Pour moi notre culture est très solide et de toute façon l'associer à une couleur de peau est inadmissible. Une "maladresse" pareille, ce serait acceptable dans un débat au lycée, par de la part d'une femme politique. Franchement, je la soupçonne de le faire exprès. Pour draguer les électeurs FN, peut-être.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!