Le Danemark lutte contre la baisse de natalité avec une pub… un peu malvenue

Spies Travels a sorti Do It For Mom, une nouvelle pub pour encourager les Danois•es à aller passer des vacances au soleil et à faire du sport, tout ça pour… faire des bébés.

Le Danemark lutte contre la baisse de natalité avec une pub… un peu malvenue

Le Danemark, comme beaucoup de pays d’Europe, a un taux de natalité trop bas pour pouvoir assurer le renouvellement de ses générations. Spies Travel, une agence de voyages, a donc sorti une pub pour encourager ses citoyen•ne•s à faire des bébés.

La pub donne des conseils pour booster sa libido : aller passer des vacances au soleil (d’où le fait que ce soit une agence de voyages qui sorte cette pub) et faire du sport ensemble, car ces activités libèrent des molécules d’endorphine dans le cerveau… ce qui encourage la bagatelle.

Le Danemark étant bien conscient que « faites-le pour votre pays » n’est pas une motivation suffisante pour donner envie d’avoir des enfants (malgré le succès de la première pub Do It For Denmark), la pub est également axée sur la tristesse que peut éprouver une mère dépourvue petits-enfants à chérir et gâter. À 0:36, on voit donc une maman « aider » son enfant à faire l’amour… tout ça dans l’espoir d’avoir des petits-enfants.

Ce spot comporte des aspects plutôt drôles… mais pose quand même beaucoup de questions.

Une culpabilisation très malvenue

Où sont les hommes dans cette pub ?!

Déjà, mais bon sang, où sont les hommes dans cette pub ?! Les papas (qui contribuent aussi à la procréation, ne l’oublions pas) qui ont aussi élevé leurs enfants, les grands-pères qui eux aussi peuvent vouloir des petits-enfants… Bref, si on ne commence pas à inclure les hommes dans la famille et à les responsabiliser par rapport à leur descendance, comment attendre d’eux qu’ils s’impliquent effectivement dans la façon d’élever leurs enfants ?

Et puis, une chose m’a énormément heurtée dans la deuxième partie de cette publicité : cette façon qu’ont les concepteurs de vouloir faire culpabiliser les femmes qui n’ont pas encore d’enfants en leur rappelant que leur mère (et pas leur père, non non non) voudrait absolument des petits-enfants. Que je sache, on n’a pas des enfants pour sa mère, on a des enfants pour soi, avec son compagnon ou sa compagne (on aimerait d’ailleurs bien voir un peu plus de diversité dans cette pub, au niveau des orientations comme des couleurs de peaux et physiques représentés), pas pour satisfaire l’envie de sa daronne !

grands-parents

Après on finit comme dans Charlie & la chocolaterie et c’est le bordel.

« Les gens égoïstes » ou comment passer à côté du problème

C’est sûr, le Danemark a un réel problème de natalité… mais est-ce simplement, comme la vidéo le sous-entend, parce que les femmes sont égoïstes et ne veulent pas faire plaisir à leur mère ? Elles apparaissent également, dans la vidéo, comme égoïstes car ne voulant pas mettre leur utérus à contribution, et ainsi sauver le pays. J’ai plusieurs critiques à adresser à cette façon de voir les choses.

Il y a un nombre incalculable de raisons pour lesquelles les femmes n’ont pas d’enfants

Tout d’abord, il y a un nombre incalculable de raisons pour lesquelles les femmes n’ont pas d’enfants. L’une de ces raisons, et non des moindres, est que l’infertilité progresse au galop : le taux de couples n’ayant pu concevoir après 12 mois sans contraception est passé de 14% en 1991 à 24% en 2012. Cette baisse de la fertilité est notamment due aux pertubateurs endocriniens, comme l’explique Générations Cobayes : en 50 ans, la qualité du sperme a diminué de 50% à l’échelle mondiale et le volume séminal de 25%.

À lire aussi : « Protège tes hormones », un questionnaire sexe et santé

Le choix d’une femme de ne pas avoir d’enfants est également légitime

Il existe tellement de raisons pour lesquelles les femmes choisissent de ne pas avoir d’enfants ! Il y a déjà une telle pression sociale poussant les femmes à avoir des enfants qu’on a vraiment pas besoin que cette pub nous le rappelle et en joue.

Pourquoi est-ce que les femmes ne veulent pas d’enfants ? Nous en avons discuté à la rédac et plusieurs arguments sont ressortis. Parmi les raisons qui ont été mentionnées, il y a eu le fait que certaines ne veuillent pas exposer leurs enfants à un monde dans lequel le climat est à l’agonie, par exemple. Ou encore pour elles-mêmes : les femmes, déjà largement discriminées de manière générale, peuvent lorsqu’elles deviennent mères être soudainement réduites à ce seul statut et devenir encore plus discriminées : refus de promotion, par exemple, car « les enfants passent avant tout »…

Je m’offusque donc de voir que cette publicité accuse les femmes d’égoïsme face à leur décision (ou leur incapacité à) d’enfanter ou non. C’est aussi le choix d’une femme, le droit à son corps, le droit à sa décision, de ne pas avoir d’enfants ! C’est un choix légitime aussi !

À lire aussi : L’Instant Putassier – Les Pousse-à-la-Grossesse

Les femmes ne sont pas les seules concernées

Ce n’est pas tout : en France, on arrivera un jour (plus ou moins tôt) à ce débat, même si pour l’instant notre fertilité tourne autour de 2, et que c’est plutôt un bon chiffre. Mais il est profondément injuste de faire peser ce problème de la natalité uniquement sur les femmes ! Les hommes sont également concernés… que dis-je, la société toute entière doit prendre le problème à bras-le-corps.

Il est injuste de faire peser le problème uniquement sur les femmes

Il faut se poser une question essentielle, qui reste ignorée dans cette publicité : pourquoi donc est-ce que la natalité baisse au Danemark (et dans bien d’autres pays européens) ? Qu’est-ce qui pousse les citoyen•ne•s à ne pas vouloir d’enfants ? Et qu’est-ce qui provoque cette inquiétante hausse de l’infertilité ?

bébé

Quelques suggestions d’amélioration…

Enfin, j’ai envie de dire que si on veut encourager les gens à faire des enfants, essayer de les faire culpabiliser, ce n’est franchement pas la meilleure méthode… ça ne marche pas ! Il faudrait plutôt penser à mettre en avant les avantages qu’offre le système social du pays, concernant les congés maternité/paternité, par exemple, ou encore les possibilités de garde d’enfants… bref, il y a de quoi faire (d’une autre manière) pour encourager les gens à procréer.

Et pourquoi pas l’immigration ?

Quant aux solutions immédiates pour pallier le problème de la natalité… et pourquoi pas l’immigration ? Ç’a déjà été une solution par le passé, et vu la crise actuelle des réfugié•e•s, ça ferait d’une pierre deux bons coups (sans mauvais jeu de mots dans cet article axé sur la sexualité).

Bref, cette publicité a de quoi s’améliorer. Il ne s’agit « que » d’une pub pour une agence de voyages… mais le problème mentionné en filigrane derrière est une réelle inquiétude pour le gouvernement. On se doit donc de le traiter correctement… et pas en culpabilisant une fois de plus les femmes !

Et vous, vous en pensez quoi ? Venez en discuter sur le forum ! 

À lire aussi : La St Sylvestre aide à procréer

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 33 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Skjoldmø
    Skjoldmø, Le 12 octobre 2015 à 9h59

    @Freehug
    je parlais de se renseigner sur un pays en général: l'humour, l'égalité hommes-femmes, la liberté de faire des enfants ou non,... ce genre de choses. Ca ne me semble pas insurmontable de se renseigner là dessus en 2015, même sans envoyer un reporter au Danemark :) (on peut commencer par demander à la communauté madmoizelle, à voir les commentaires, il y en a un certain nombre qui vit/ à vécu en Scandinavie).

Lire l'intégralité des 33 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)