« Metal Gear man », le passionné de jeu vidéo avec un bras robot inspiré de « Metal Gear Solid »

Quand James a perdus son bras et sa jambe, il a eu une idée : au lieu d'un faux bras classique, ou de rien du tout, pourquoi ne pas en profiter pour imiter son héros de jeu vidéo préféré ?

James Young est un jeune homme passionné de jeux vidéo. Il a une console, et kiffe les blockbusters, comme beaucoup de monde sur cette planète. Mais James a une triste particularité : il s’est fait percuter par un train il y a trois ans. Après l’accident, il a été amputé du bras et de la jambe gauche.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là.

Au lieu de vivre avec un seul bras, il s’est fait fabriquer une prothèse, identique à celle de Snake, le personnage principal de Metal Gear Solid. L’histoire a été racontée dans un documentaire en deux parties par la BBC. Attention pour les fans de la série : la vidéo comporte des spoilers de Metal Gear Solid 5 !

La prothèse a été réalisée par Sophie de Oliveira Barata, une artiste spécialisée dans ce domaine. Konami, qui édite Metal Gear Solid, a financé le projet, intitulé le Phantom Limb project, en référence à l’oeuvre de Hideo Kojima comme au syndrome du membre fantôme ! Le bras a été imprimé en 3D et ressemble diablement à celui de Snake.

Dans la seconde partie, on peut voir James tenter de se servir de son bras. On constate alors que l’invention n’est pas totalement au point mais l’idée est là !

Je trouve l’initiative très inspirante : James a en quelque sorte tiré parti d’une situation bien triste, en rendant hommage à l’un de ses jeux vidéo préféré !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Caradoc
    Caradoc, Le 31 mai 2016 à 11h48

    Qui shippe James et Angel ? :jv::jv::jv::jv::jv:

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)