Ces pouvoirs qui me seraient bien pratiques au quotidien

Dans le roman Génération K de Marine Carteron, les personnages ont des pouvoirs surnaturels grâce à leur ADN modifiée. Lucie a réfléchi aux pouvoirs qui lui rendraient la vie plus simple au quotidien.

Ces pouvoirs qui me seraient bien pratiques au quotidien

— Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec le Rouergue.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Génération K est un roman de Marine Carteron dans lequel on suit les traces de Ka, Mina et Georg, trois personnages vagabondant entre la France, la Suisse et l’Italie.

GENERATION-K_ILLUSTRATION_COUVERTURE

Bien qu’éparpillés en terre européenne, ces trois là vont se retrouver confrontés les uns aux autres. Ce qui va les réunir ? Leur sang.

Leur hémoglobine est rare… et convoitée. Leur ADN a muté, et certains chromosomes ont pris la forme de la lettre « K », faisant d’eux la « Génération K ». Cette ADN leur donne à chacun des pouvoirs aussi inquiétants qu’extraordinaires, que je vous laisse découvrir au fil de votre lecture.

J’ai menti, car je vais tout de même mentionner celui de Ka. L’héroïne peut connaître le nombre de coeurs qui battent dans une pièce. Elle qui a une légère tendance à faire le mur, elle peut ainsi savoir combien d’individu constituent un obstacle à sa fugue ! Diabolique, non ?

Alors voilà les pouvoirs qui me seraient à moi-même très pratiques au quotidien.

Arrêter le temps

Ayant passé toute mon enfance à regarder Charmed dans la « Trilogie du samedi », j’étais absolument fascinée par le pouvoir de Piper. Je dois même vous avouer que l’on se battait dans la cour de récré pour l’incarner quand on jouait à la série.

Piper avait la possibilité, par un seul mouvement des mains, d’arrêter le temps et de faire en sorte que tout se fige autour d’elle. Aujourd’hui je prends conscience à quel point ce genre de pouvoir me rendrait la vie bien plus douce, sans urgence ni précipitation.

Par exemple, pour pouvoir faire des siestes au travail en toute discrétion ou pouvoir dormir un peu plus longtemps le matin. Pour prendre le temps de retrouver mon chemin quand j’ai rendez-vous (parce qu’évidemment, je n’ai pas regardé où je devais me rendre, en me fiant au GPS qui m’a lâchée). Pour figer quelqu’un que je veux rattraper un peu plus loin sans courir (ce paragraphe est sponsorisé par la flemme).

Surtout, ce pouvoir peut se révéler extrêmement pratique quand mon soutien-gorge décide de se dégrafer et qu’il est socialement peu acceptable de le rattacher devant les yeux des badauds.

Connaître toutes les langues existantes (humaines mais pas que)

Un de mes plus grands fantasmes d’enfance, c’est de pouvoir parler aux animaux. Même si avec le recul et la maturité, je tends à penser qu’ils sont assez désinhibés dans leurs conversations, vu qu’ils n’ont pas de problème pour se livrer à toutes sortes d’ébats en public !

harry-potter-serpent-langage

Après je me dis qu’on pourrait élargir à toutes les langues du monde, car franchement, ça peut se révéler très utile quand on voyage (ou juste quand on se balade au Louvre) et ça donne un certain standing.

Mais honnêtement, si j’aimerais avoir ce pouvoir aujourd’hui, c’est pour deux raisons très précises. La première, c’est pour réussir à me repérer facilement dans les aéroports et autres endroits carrément stressants (pour moi).

La seconde, c’est pour enfin comprendre les raisons qui poussent mon chat à me snober, inlassablement.

À lire aussi : 6 raisons de détester les chats

La télékinésie

Un des grands plaisirs de la vie, c’est de réussir à s’installer confortablement à un endroit, sous un plaid, avec le chien sur les genoux. Bref, de parvenir à se caler au point de n’avoir plus aucune envie de se relever, pour passer un moment de détente avec l’intégrale de Proust ou devant l’émission La meilleure boulangerie de France.

À lire aussi : Sélection de plaids moelleux pour ne plus jamais sortir de chez soi

Mais il y a une malédiction dans ce genre de moment tranquille et douillet. C’est quand on parvient à s’installer merveilleusement bien que l’ordinateur décide de ne plus avoir de batterie — sachant que son chargeur n’est pas du tout à côté. Ou que tout était vraiment parfait jusqu’à ce qu’on se rende compte que son livre, élément central de tout le projet, est en fait resté sur la table. Vous l’aurez compris : c’est quand on a trouvé l’installation idéale qu’il faut se relever !

Alors, imaginez : un petit coup d’oeil vers l’objet convoité et le voilà déjà dans votre main ! Et ce sans avoir eu à déloger votre chinchilla qui roupille paisiblement sur votre cuisse ! Le rêve.

matilda-telekinesie-gif

Voler

Dans la vie j’ai le vertige, donc autant vous dire qu’avec la possibilité de voler, je n’irais pas bien haut jusqu’au pic des montagnes.

En revanche, étant une personne de taille réduite, je ne vous cache pas que si j’avais la possibilité de voler ne serait-ce que pour quelques dizaines de centimètres, ça bouleverserait mon existence. 

Je pourrais par exemple attraper le dernier paquet de gâteaux de la dernière étagère dans le supermarché plutôt que de me luxer l’épaule tout en n’y parvenant pas du tout. Je pourrais voir enfin la scène pendant les festivals de musique, ce qui me changera des dos et des fesses d’inconnu•es.

Bon et quand même, en période de grève de transports en commun, pour aller bosser, voler peut se révéler utile.

Le dédoublement

Parmi les traits de caractère emblématiques de ma personne, il y a le fait que je sois très indécise. Je ne sais jamais trancher entre tel et tel menu au restaurant, tel ou tel film à regarder, tel ou tel concert en festival à aller voir, tel ou tel livre à lire, tel ou tel sirop à acheter, telle ou telle couleur de culotte à acheter…

Je me mets à pousser des petits cris d’hermine apeurée et je me cache derrière mes mains minuscules pour ne pas me confronter au choix.

Le dédoublement est d’une part la solution à tous ces longs moments agaçants pour les gens qui me côtoient, coincés devant mon impuissance à réussir à choisir si on va plutôt manger des burritos ou des sashimis.

a-nous-quatre-film-lindsay-lohan

Et de mon côté, c’est la corne d’abondance : aucun choix à faire, tout est permis, jamais aucune frustration, c’est vraiment l’idéal !

Et toi, quels seraient les pouvoirs qui te simplifieraient la vie ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Yaladaisa
    Yaladaisa, Le 14 septembre 2016 à 19h23

    @Astyana Moi aussi je rêve de la téléportation...c'est le top ! Quand quelqu'un te manque *boum* tu arrives à coté d'elle, ou pour les voyages, wouah... le rêve.
    Sinon il y a aussi un super pouvoir que je rêve d'avoir c'est de pouvoir parler aux animaux ça peut paraître cucu, mais en vrai ça peut être utile ! genre t'envoie une mouche espionner quelqu'un pour toi ! ou appeler un pigeon pour faire caca sur la tête d'une personne que tu déteste, ou tout simplement pour avoir des vrais copains à quatre pattes :free:

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)