Playlist estivale pour paresser au bord de l’eau

C’est les vacances, ou en tout cas un bien tranquille mois d’août. Vous pouvez enfin vous poser, prendre le soleil, et décompresser… Et le tout en musique.

Playlist estivale pour paresser au bord de l’eau

Vous voilà enfin en vacances d’été. Le calme. Le soleil. Et tout le temps du monde devant vous. Même si ce n’est que pour un long week-end, vous y êtes, et c’est le pied.

En parlant de pieds, les vôtres pataugent joyeusement dans l’eau, et pendant que le reste de votre corps cuit au soleil (après y avoir étalé des couches de crème solaire bien sûr), vous vous dites que vous écouteriez bien autre chose que le doux clapotis des vagues.

playlist-estivale-pikachu

Mais pas quelque chose de trop dynamique non plus. Ni de trop somnolent, sinon vous allez vous endormir là et après bonjour le coup de soleil. Quelque chose qui sent l’été, avec à la fois sa langueur et son petit côté festif. Ne bougez pas : dans ma grande perfection, j’ai là exactement ce qu’il vous faut.

Intro — la joie de ne rien faire

Commençons sans trop forcer par un petit tour par les sixties, avec Daydream des Lovin’ Spoonful, suivi de près par Brown Eyed Girl de Van Morrison. Car, oui, en effet, What a day for a daydream

Bien installé•e ? Parfait. Alors direction les années 90 avec Sheryl Crow, parce que les sonorités un peu disco de All I wanna do s’accordent tout à fait avec un ciel bleu immaculé où voltigent quelques mouettes. Mouettes dont vous n’aurez pas à supporter les cris railleurs grâce aux écouteurs enfoncés dans vos oreilles. Bref, les avantages sans les inconvénients.

Et on termine notre ode à vos doigts de pieds en éventail avec deux titres un poil plus énergiques qui, chacun à leur manière, devraient réussir à vous faire frétiller des fesses depuis votre transat/serviette : Cake by the Ocean de DNCE, et Me and Julio down by the schoolyard de Paul Simon.

On n’est pas bien, là ?

  • Pour résumer :

Daydream — The Lovin’ Spoonful
Brown Eyed Girl — Van Morrison
All I wanna do — Sheryl Crow
Cake by the Ocean — DNCE
Me and Julio Down by the Schoolyard — Paul Simon

Première partie — Rêver d’aventures en sirotant un cocktail

Ce n’est pas parce que vous lézardez au bord de l’eau et n’avez pas bougé un orteil depuis une bonne demi-heure que ça ne s’agite pas là-dedans. Votre imagination est en cavale depuis que vous lui avez lâché la bride. À quoi pensez-vous ? Un prochain roman ? Un nouveau voyage ? Une idée de recette ? Quoi qu’il en soit, Renegades des X Ambassadors devrait aider à stimuler votre rêverie.

La chanson suivante, vous l’avez sûrement déjà entendue des centaines de fois. Mais elle va bien avec ce moment où vous entrouvrez les yeux depuis sous votre chapeau, et apercevez les rayons de soleil qui dansent sur les vagues. (Oui, je suis poète à mes heures perdues.)

Terminez tranquillement avec deux chansons qui sentent les vacances, avant de songer à vous activer. Petit bonus avec le clip d’Island in the Sun de Weezer, qui contient des animaux mignons. Rien que ça.

  • Pour résumer :

Renegades — X Ambassadors
Home — Edward Sharpe & The Magnetic Zeros
Wonderful World — Sam Cooke
Island in the Sun — Weezer

Deuxième partie — La petite baignade

Bon, vous n’allez pas rester au même endroit toute la journée, si ? Je sais bien qu’on parlait de ne rien faire, mais sans faire grand-chose, je vous rappelle que vous êtes au bord de l’eau, et qu’il fait chaud. Si faire trempette ne vous inspire pas, écoutez Put Your Records On, une chanson de Corinne Bailey Rae qui donne envie de profiter à fond de l’été.

On reste dans les envies de balades ou baignades estivales avec So Fine par GRANDGEORGE, suivi des Grizzly Bear (par contre, je trouve le clip de Two Weeks un brin anxiogène, mais bon, ça n’engage que moi).

Retour de balade, le soleil commence à baisser un peu dans le ciel. Il est temps pour Metronomy d’entrer en scène.

  • Pour résumer :

Put Your Records On — Corinne Bailey Rae
So Fine — GRANDGEORGE
Two Weeks — Grizzly Bear
The Look — Metronomy

Outro — retour au bercail en douceur

Coucher de soleil. L’heure est au calme tandis que la nuit chaude tarde à envelopper l’horizon. Ni trop paisible, ni dynamique, le classique Stand by me par Otis Redding me paraît faire une excellente transition.

Enfin, fermez les yeux avec deux nouveautés musicales qui feront du bien à vos oreilles. Deux voix chaudes, douces et confortables. Comme ce soir d’été.

  • Pour résumer :

Stand by me — Otis Redding
Great Ocean Road — Naya
Underwater — Ana Zimmer

À lire aussi : Sélection de nouveautés musicales pour les nuits chaudes et sauvages

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lcamille62
    Lcamille62, Le 12 août 2016 à 23h36

    Quelle superbe playlist (stand by me et Paul Simon grand classique!!) merci je connais maintenant le chanteur de "wonderful world" j'arrivais pas à mettre la main sur la chanson!!
    @primeval Cette chanson est geniale!

    Continuons dans l'ai bresilien (qui possede de trés bon morceau) :

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)