Des femmes montrent leurs cicatrices pour raconter leur histoire

Le Huffington Post a proposé à une vingtaine de femmes de venir raconter l'histoire de leurs cicatrices. Le résultat est un bel appel à l'amour de soi.

Dans notre petit monde de perfection, les cicatrices sont souvent considérées comme des indésirables qu’il faut au mieux effacer sinon cacher de la vue de tous. Mais si, plutôt que dénigrée, la cicatrice était enfin regardée comme un cadeau de la vie, un témoignage de force et parfois même de survie ?

Alanna Vagianos, rédactrice pour le Huffington Post, et le photographe Damon Dahlen ont proposé à vingt-quatre femmes marquées dans leurs chairs de venir raconter l’histoire derrière leurs cicatrices. Maladie, accident ou simple faute d’inattention, les blessures se suivent mais ne se ressemblent pas.

Tu peux retrouver l’ensemble des photographies et des témoignages de ces femmes sur l’article du Huffington Post.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Noiz`
    Noiz`, Le 1 décembre 2015 à 11h40

    J'ai deux cicatrices derrière les oreilles, depuis qu'on m'a opérée pour me les recoller. Je pensais que ces cicatrices étaient genre vraiment discrètes, qu'on ne les voyait pas...
    Sauf que je suis militaire, ai le crane pas loin de rasé et que dans les rangs, tout ce qu'on a le droit de regarder, c'est la tête de celui qui est devant. Du coup, la nana qui était derrière moi est venue me voir, à la fin de la journée, pour me demander si j'avais ces cicatrices parce que j'étais sourde et opérée et si ça n'avait pas posé de problème à mon recrutement. Je l'ai regardée un peu comme ça : :lunette:
    Du coup, je lui ai demandé de prendre ces fameuses cicatrices en photo, et en fait, elles sont super moches :goth:

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)