Qu’est-ce qui m’arrive ? J’ai un crush sur Philippe Poutou !

Par  |  | 62 Commentaires

Derrière ce titre qui n'aurait pas dénoté dans le Courrier du Cœur de Jeune & Jolie, le voyage introspectif de Mymy dans son amour inattendu pour Philippe Poutou, le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste.

Qu’est-ce qui m’arrive ? J’ai un crush sur Philippe Poutou !

Je vous ai déjà parlé de plusieurs fantasmes plus ou moins avouables sur madmoiZelle. Comme ce bon vieux Gilles Lellouche ou mon amour aussi puissant qu’inattendu pour Nekfeu.

Je m’en lasse pas putain.

Mais le crush dont je veux vous parler aujourd’hui, je l’ai clairement PAS VU VENIR. Il remet en question tout ce que je croyais être solide et immuable dans ma vie.

Mes cher•es compatriotes, en ce 5 avril 2017, au lendemain du débat opposant 11 candidat•es à la Présidentielle, je vous le dis comme c’est…

J’ai un peu un crush sur Philippe Poutou.

JE SAIS PHILOU, JE SUIS AUSSI SURPRISE QUE TOI.

Un crush sur Philippe Poutou ?!

Oui.

Ça fait un moment que ça dure sans que je ne me l’avoue, mais il me faut me rendre à l’évidence : j’ai un peu les papillons pour Philippe Poutou, et je ne suis pas la seule.

La dernière fois que j’ai eu un crush pour un homme politique, c’était pour Justin Trudeau, comme tout le monde. Cependant, je connais peu sa politique — c’est juste qu’il maîtrise TRÈS bien son image.

Mais le quinquagénaire d’extrême-gauche, ça mon gars, je l’ai pas vu venir.

Philippe Poutou, formidable outsider du Grand Débat

Dès le début Poutou impose son style.

Philippe Poutou, en 2012, il a fait 1,15% des voix. Il va peut-être faire davantage cette année, hein, mais il a quand même peu de chances d’être élu Président.

Du coup, il va pas jouer la diplomatie, les grands discours creux, les gnagnagni gnagnagna, Français, Françaises, sécurité, austérité et tout le tralala. Au débat opposant 11 candidat•es, le mec a débarqué en polo, et armé jusqu’aux dents.

https://youtu.be/-SJvA0fS8Yc

Le type a ZÉRO PATIENCE POUR LES CONNERIES.

Philippe Poutou a passé son temps à mitrailler, en jouant totalement cartes sur table.

Marine Le Pen profite de son immunité parlementaire pour ne pas se présenter quand la police la convoque ? BAM, PUNCHLINE !

« Nous, quand on est convoqués par la police, on n’a pas d’immunité ouvrière. »

François Fillon croule sous les « affaires » ? Poutou croule sous le franc-parler.

« Fillon, que des histoires. Plus on fouille, plus on sent la corruption et la triche. »

Une des journalistes coupe la parole du candidat d’extrême-gauche ? IL A PAS LE TIME.

Comme le pointe Buzzfeed dans son résumé (pas chiant) du deuxième débat de la présidentielle, Philippe Poutou a même réussi à devenir un mème rien qu’en… se retournant.

Bref, le mec a tué le game. Et moi, ça m’a… un peu… émoustillée.

Est-ce raisonnable d’avoir un crush sur Philippe Poutou ?

Alors, bon. Pour être honnête, j’ai hésité à écrire cet article.

Je me dis que j’ai pas de légitimité pour écrire sur un homme politique, alors que moi, la politique j’y connais rien, et qu’au quiz du Monde pour comprendre quel•le candidat•e défendait mes valeurs, j’ai arrêté parce que je comprenais pas la question 2.

Te moque pas Philou !!!

Je me disais aussi que comme, sur madmoiZelle, on ne couvre pas beaucoup cette élection présidentielle, c’est un peu facile de ne mentionner le sujet que sous un angle aussi léger que cet article.

Mais d’un autre côté, on a aussi eu des contenus très sérieux, notamment cette formidable interview de Benoît Hamon, le candidat socialiste.

Et je me dis que je dois pas être la seule à ne pas tout piger à la Présidentielle mais à ressentir quand même des émotions parfois contradictoires devant le cirque médiatique de la politique.

Je me disais que les misogynes allaient profiter de cet article pour rappeler que les gonzesses, ça sait pas causer politique, que c’est une affaire d’hommes tout ça.

Je me disais qu’on allait me critiquer si je faisais un article pour dire que Philippe Poutou a de jolies fossettes et un rire communicatif qui me donne envie d’aller faire une balade en forêt avec lui.

Mais en vrai, je m’en fiche, des fossettes.

Si je développe une affection soudaine pour Philippe Poutou, c’est parce qu’il a l’air… réel.

Philippe Poutou, un mec normal

Je ne sais même pas si j’ai envie que Philippe Poutou soit Président. Il me semble qu’il est bien plus à gauche que moi et je ne me suis pas encore penchée en détails sur son programme.

Mais je suis contente que dans cette élection présidentielle plus que décevante, Philippe Poutou existe.

https://youtu.be/A3haOfUdEJY

Philippe Poutou a cette attitude du mec qui en a marre, lui aussi, des embrouillaminis politiques, des jeux de pouvoir, des faux-semblants.

C’est le seul candidat (avec Nathalie Arthaud de Lutte Ouvrière) à avoir un travail « normal », comme il le dit. Il n’a pas évolué dans les sphères du pouvoir, à apprendre la novlangue étrange des salons pleins de dorures et des déjeuners en costard-cravate.

Philippe Poutou, on dirait les amis cool de mes parents, ceux qui ne laissent pas la tata désagréable déblatérer que « l’Union Européenne c’est une connerie » alors qu’elle en profite quand ça l’arrange.

On est d’accord ou pas avec son programme, mais on ne peut pas lui enlever l’apport d’un vent de fraîcheur plus que bienvenu dans une élection qui n’a cessé, jusqu’ici, de me décevoir.

J’avais l’impression d’assister à des Hunger Games de la politique, à un show télévisé où le scandale et les petites phrases comptaient plus que l’avenir du pays.

Alors l’honnêteté de Philippe Poutou, personnellement, elle m’a mis du baume au cœur. Et au vu de ma timeline Twitter d’hier, je suis loin d’être la seule !

(Bon mais j’avoue les fossettes ça fait toujours plaisir.)

À lire aussi : La politique et nous #3 — Qu’est-ce qu’on attend pour (re)prendre le pouvoir ?


Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Vlad.
    Vlad., Le 17 avril 2017 à 17h05

    Mais GRAVE
    Moi depuis la Fête de l'Huma 2016 j'avoue que je crushe un peu sur lui
    Et puis j'sais pas les gens qui se battent pour leurs idées et qui sont un peu révolutionnaires bah moi ça me met toute chose (mon petit Enjolras en témoigne) :winky:
    D'ailleurs dans le même style j'ai un peu un crush sur François Ruffin :ninja:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!