Ouverture du nouveau procès Carlos

Le procès du célèbre terroriste Carlos s'est ouvert ce matin devant la cour d'assises spéciale de Paris. Il va être jugé pour 4 attentats perpétrés en France en 1982 et 1983.

Ilich Ramirez Sanchez, dit Carlos ou Le Chacal, va être jugé pour 4 attentats : le premier contre le train Paris-Toulouse le 29 mars 1982, provoquant la mort de 5 personnes et faisant 28 blessés, le second devant le siège du journal arabe Al Watan Al Arabi le 22 avril (1 mort ; 66 blessés). Enfin, les deux dernières attaques pour lesquelles il est actuellement jugé ont eu lieu le 31 décembre 1983 à la gare Saint-Charles de Marseille (2 morts ; 33 blessés) et contre le TGV Marseille-Paris (3 morts et 12 blessés).

Dans une entrevue pour un quotidien vénézuélien, Carlos revendiquait hier plus d’une centaine d’attaques qui auraient fait entre 1500 et 2000 morts. Toutefois, il réfute toute implication dans les quatre attentats à Paris dont il est accusé.

Carlos, 62 ans, est un terroriste vénézuélien. Connu, entre autres, pour avoir organisé la prise d’otages de 11 ministres de l’OPEP (organisation des pays exportateurs de pétrole) et pour ses nombreuses attaques perpétrées contre Israël, un État qu’il juge « raciste et sioniste » selon RFI, il avait été condamné le 24 décembre 1997 à la réclusion criminelle à perpétuité pour un triple assassinat perpétré en 1975. Il a réussi à échapper aux autorités jusqu’en 1994, date de son interpellation au Soudan.

Très détendu lors de ce premier jour de procès, il s’est présenté comme « un révolutionnaire de profession ».

Le verdict sera rendu le 16 décembre prochain.

(Source image : republicain-lorrain.fr)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • La_Guincheuse
    La_Guincheuse, Le 8 novembre 2011 à 11h11

    Comment ça se fait que le procès est lieu 30 ans après les faits ?

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)