Pars à l’aventure dans l’Angleterre du XIXème siècle !

Kalindi et Elise se sont téléportées dans l’Angleterre victorienne grâce au livre à choix multiples Orgueil et Destinées. Comment ont-elles vécues leurs folles aventures ? Réponse dans cet article !

Pars à l’aventure dans l’Angleterre du XIXème siècle !

En partenariat avec Albin Michel (notre Manifeste)

Salut mon bel esturgeon, luisant de bonheur, c’est Kalindi !

Tu sais, j’ai une passion dévorante pour les romances d’un temps passé, les grands jupons en liberty et les corsets aux ornements de soie.

Bref, j’aime les grandes épopées romantiques à l’anglaise, style Jane Eyre ou Orgueil et Préjugés. Oui, tu as bien lu, du coup ça fait sûrement tilt dans ta tête.

Le titre du bouquin dont on va parler aujourd’hui fait référence au monument littéraire écrit par Jane Austen entre 1796 et 1797 puis publié une belle dizaine d’années plus tard.

Sauf qu’à l’inverse du roman moult fois adapté à l’écran, ça n’est pas Elizabeth l’héroïne mais bien TOI. C’est toi qui vas vivre de grandes aventures !

Ou plutôt… moi et Elise, dans ce cas précis. On va te raconter tour à tour notre expérience du livre Orgueil et destinées.

Kalindi et les romans à choix multiples

Je l’ai entamé il y a déjà plusieurs jours, et n’ai pas pu le lâcher avant que le mot FIN n’apparaisse en fin de page.

orgueil et destinées roman

Mon implication dans l’intrigue a été immédiate, et pour cause : c’était la première fois que j’avais entre les mains un « roman dont vous êtes l’héroïne ».

J’en avais entendu parler bien sûr, mais n’avais jamais eu la curiosité de m’en procurer un pour partir à l’aventure.

Et ma première expérience s’est révélée enthousiasmante. Être décisionnaire de sa propre destinée, c’est un plaisir qui ne nous est pas octroyé dans la littérature « normale ».

Alors du coup, j’ai écouté mon instinct. Je n’ai fait QUE des choix un peu égoïstes, pas ceux qui m’érigeraient en monument de bravoure. Car j’étais mue par mon envie de kiffer !

Elise et les romans à choix multiples

De mon côté, j’avais déjà lu un premier roman à choix multiples quand j’étais bien plus jeune. Il s’appelait Voix sans issue et il faisait : FLIPPER.

Il était plutôt dans un univers policier à suspens. Chaque décision me conférait une dose de stress éprouvante.

Alors quand j’ai vu le résumé d’Orgueil et destinées, j’ai bondi sur l’occasion ! Voilà une lecture qui me permettrait de tester le livre à choix multiples dans un autre genre !

L’heure de choisir nos prétendants et nos vies

Le choix de Kalindi

Laisse-moi te situer un peu l’action d’Orgueil et Destinées.

Au tout début du bouquin, les auteures t’expliquent qui tu es. Enfin qui je suis (tu suis ?). C’est-à-dire une jeune femme sans un rond en poche, sans famille et qui a une seule pote dans la vie.

S-U-P-E-R.

Moi au début du roman.  

Mais bon qu’à cela ne tienne, peut-être que ma vie embellira au fil des pages.

Très vite, on me propose des mecs, parmi lesquels je comprends qu’il me faudra choisir à un moment donné de l’intrigue.

  • Sir Benedict Granville : homme mondain et riche ténébreux qui a l’air trouver tout le monde trop chiant pour lui.
  • Le capitaine Angus MacTaggart : écossais, avec le coeur sur la main.
  • Lord Garraway Craven, très peu sympathique voir creepy.
  • Ou enfin mon amie, Lady Evangeline Youngblood avec qui je pourrais voyager.

Forcément, et pour coller à ma beauté sans bornes (même si apparemment Lady Evangeline l’est plus que moi #seum) je choisis un beau gosse torturé.

Il a les boucles souples, le regard intense et n’aime pas danser.

Ça te rappelle quelqu’un ? C’est qu’en effet, Sir Benedict Granville a beaucoup de points commun avec Darcy, dans l’œuvre initiale de Jane Austen.

C’est un peu pour ça, je dois l’avouer, que j’ai eu immédiatement envie d’en faire mon partenaire sexuel.

Toutefois, l’animal n’est que très peu enclin à me prêter de l’attention. Ce n’est qu’après l’avoir copieusement dédaigné qu’il a enfin pigé l’évidence : je suis une go stylée.

En effet, j’ai la punchline facile, dans le bouquin comme dans la vie. Car être drôle et humble, c’est important comme chacun sait.

orgueil et préjugés film Keira Knightley et Matthew Macfadyen

Moi et Sir Benedict, lors de notre première rencontre extrêmement torride.

Le choix d’Elise

Quant à moi, j’ai opté pour l’Écosse, la bravoure, le sens du devoir, la générosité, le kilt : le capitaine Angus MacTaggart.

Entre aventures et plaisirs, faut-il choisir ?

L’aventure d’Elise dans Orgueil et destinées

J’ai deux façons différentes de vivre un roman dont je suis l’héroïne : soit je fantasme complètement mon personnage et je fais tout que je n’oserais pas forcément faire dans la vraie vie.

Soit je reste fidèle à mon caractère, et je prends mes décisions en âme et conscience.

Je suis très vite rentrée dans l’histoire, et j’ai décidé de lire ce livre en adéquation avec mes valeurs personnelles.

Ce qui fait que naturellement, je me suis concentrée sur le côté mystérieux de l’intrigue, et j’ai suivi les pistes qui m’aideraient à élucider le mystère caché de Mac. En bref : j’ai fait passé l’enquête avant la quéquette.

Quand tu dois choisir entre des ébats dans la paille ou aller explorer les alentours pour en savoir plus.

Au final, j’ai quand même pu batifoler dans le foin et aider à mettre au monde un poulain. Et surtout, j’ai fini espionne. La classe non ?

Mais ne t’inquiète pas, on ne te spoile rien puisqu’il y a 20 scénarii différents !

Ce que j’ai apprécié c’est que même si l’intrigue de base est romantique et qu’une femme sans mari au XIXè n’était pas promise à un brillant avenir, j’ai quand même pu choisir autre chose que finir épouse.

orgueil et préjugés film

Quand tu lui annonces que tu préfères parcourir le monde que de t’occuper d’un orphelinat.

L’aventure de Kalindi dans Orgueil et destinées

Il m’a fallu séduire Benedict. Et là BAM, je devais faire un choix cornélien.

Lequel était-ce ? Tu te demandes sûrement l’œil avide et brillant.

Patience mon bel esturgeon, j’y viens.

Figure-toi qu’il m’a fallu décider si j’allais continuer à draguer Sir Benedict ou travailler dans le social pour un bel Écossais.

Entre les galipettes avec un homme qui possède beaucoup de cash et aider les autres, j’ai bien sûr choisi le sex appeal et l’argent.

Ouais, même avec ces yeux-là.

Eh ouais, pas de pitié ! Je me la suis jouée perso. Je ne veux pas t’en dire beaucoup, sinon je dévoilerais trop les arcs narratifs du roman.

Mais disons qu’en gros, je n’ai pas choisi une vie d’aventures. Toutefois, il m’est par la suite arrivé tout un tas de choses passionnantes. J’ai même expérimenté le grand frisson. Le vrai, celui qui découle… de la peur !

Tu t’y attendais pas hein, à ce qu’il puisse foutre un peu les jetons, ce livre ? Pourtant, si tu choisis le même destin que moi tu pourrais bien trembler d’effroi.

Mais tu pourrais tout aussi bien te promener en Égypte avec Lady Evangeline ou arpenter la lande écossaise avec un capitaine sexy !

Orgueil et Destinées, un roman à découvrir !

L’avis d’Elise sur Orgueil et Destinées

Je pense que j’ai lu Orgueil et Destinées comme je regarde une série.

D’abord, en faisant attention à l’ambiance : dans le calme, comme un rendez-vous avec moi-même.

Ensuite, je l’ai littéralement bingé ! Je volais entre les pages, vite, je voulais savoir la suite. Le ton est drôle, jamais mièvre et l’action bien rythmée.

Et là, j’ai très envie de reprendre l’aventure au départ, et de choisir un autre de mes prétendants ! En effet, le résumé évoque un loup-garou, et je brûle d’envie d’en savoir plus !

Taylor Lautner, dans « Orgueil et Préjugés 2031 »

L’avis de Kalindi sur Orgueil et Destinées

Je te dirai que cet ouvrage te réserve bien des surprises. C’est tout ce que je peux te confier sans risquer de te spoiler.

Une chose est sûre : cette première expérience en tant qu’héroïne a signé le début d’un amour mordant. Je pense me procurer d’autres livres du même type très rapidement, de manière à mener une vie trépidante sur papier.

Je te conseille mille fois Orgueil et Destinées, qui te fera passer un moment délicieux, à être maitresse de ton propre destin littéraire.

Orgueil et Destinées est sorti le 6 juin 2018 et est disponible à 19€, à la Fnac, sur Amazon, ou sur la Place des Libraires.

Es-tu une amatrice ou un amateur de roman à choix multiples ? L’intrigue de celui-ci te donne envie ? Vers quel profil irais-tu spontanément ?

À lire aussi : Ces livres qui mériteraient d’être adaptés au cinéma

Galveston, en salles le 10 octobre, présenté par Kalindi !

Commentaires
  • EverGreenHood
    EverGreenHood, Le 22 juin 2018 à 13h52

    C'était un achat qui en valait la peine! Je l'ai dévoré dans tous les sens :free:

    [​IMG]

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!