Notre Dame de Paris démarre sa tournée française en novembre !

Lucie et Aki ont assisté à une présentation du nouveau casting de Notre Dame de Paris en présence des créateurs de la comédie musicale culte. Elles vous font revivre ce moment qui les a fait frissonner.

Notre Dame de Paris démarre sa tournée française en novembre !

La troupe de Notre Dame de Paris ne s’est pas produite en France depuis presque quinze ans. Entre-temps, elle a fait le tour du monde, de la Corée du sud au Canada, en passant par la Chine et la Russie, mais dès novembre, les voilà de retour à Paris au Palais des Congrès ! S’ensuivra une tournée française, de Toulouse à Bordeaux d’avril à décembre 2017.

Avec Lucie, notre rédactrice littérature, on a eu la chance d’assister à la révélation des têtes d’affiches de la nouvelle troupe, et on peut dire qu’on n’a pas été déçues. Ni choquées.

À lire aussi : Notre Dame de Paris revient sur scène avec le casting original

Déjà, autant vous dire que Notre-Dame de Paris fait partie de notre essence musicale. Que dis-je, la semaine dernière encore, on chantait un midi à plein poumons sur Le temps des cathédrales. Forcément, on a dû se porter volontaires…

Notre récap, en forme d’échange.

« Mon coeur d’enfant s’est soulevé de bonheur »

Aki : Comment t’as réagi quand t’as appris que Notre Dame de Paris allait repasser ?

Lucie : J’en ai (presque) pleuré de joie ! Mon cœur d’enfant s’est soulevé de bonheur, car c’était un album que j’écoutais et réécoutais à sept ans. J’étais bien curieuse de voir ce qu’ils allaient faire de ce spectacle culte. Et toi ?

Aki : Je suis d’accord, j’étais bien curieuse. Surtout que certains artistes se sont fait connaître grâce à leurs rôles iconiques ; j’avais vraiment peur que ce ne soit pas au niveau. Les comédies musicales ont un peu perdu en qualité.

Lucie : Vu que la pression de l’ancien casting pèse énormément sur l’actuel, tu ne penses pas que c’était un peu risqué de faire revivre Notre Dame de Paris avec de nouveaux interprètes ?

Aki : Si, justement, comme on en a discuté avant de les voir. Mais au final, j’ai été agréablement surprise. Alors, rappelle-moi les noms s’il te plaît.

Le nouveau casting de Notre Dame de Paris

Lucie : Dans le rôle d’Esmeralda, on a… Hiba Tawaji !

hiba-tawaji-esmeralda-notre-dame-de-paris

Aki : Ah oui, tu l’avais reconnue !

Lucie : Oui ! J’avais regardé la saison 4 de The Voice et je me souvenais de cette candidate libanaise, dans l’équipe de Mika, qui était tout à fait impressionnante, et je me réjouis donc de la retrouver dans ce rôle — qui est selon moi taillé pour elle.

Aki : C’est vrai qu’elle sonnait bien, mais j’avoue que celui qui m’a le plus marché, c’est Phoebus. Un Québécois du nom de Martin Giroux qui visiblement a remporté une édition de la Star Académie canadienne en 2004, donnait de la voix.

Lucie : Et y a une tête qu’on connaît bien ! Daniel Lavoie, l’interprète original de Frollo, reprend du service.

Aki : C’était le seul dont la carrière n’avait pas décollé, contrairement à celles de Hélène Segara, Garou, Patrick Fiori et même Julie Zenatti.

Lucie : D’ailleurs, il y a eu une réorientation pour l’un des nouveaux comédiens. Tu te rappelles de Jay des Poetic Lovers ?

Aki : Pas du tout, désolée. Mais c’est chouette qu’il bénéficie d’une seconde carrière dans le rôle de Clopin.

Lucie : Il envoie bien aussi. Ensuite, pour Quasimodo on a Angelo Del Vecchio qui a campé ce rôle dans trois troupes différentes : version italienne, anglaise et française.

angelo-del-vecchio-quasimodo-notre-dame-de-paris

Aki : Et il était déjà à fond dans son rôle, on entend à peine son accent !

Lucie : Puis surtout, il a une voix très grave qui rappelle énormément celle de Garou. Les nostalgiques ne seront pas dépaysé•e•s.

Aki : Pas faux. Pour continuer, on a Richard Charest en Gringoire et Alyzée Lalande en Fleur-de-Lys. Inconnus pour moi, mais tous les deux sont des habitués de la comédie musicale. En fait, pendant le showcase, on a eu droit à des extraits des chansons cultes, particulièrement des solos de chacun et de Belle quand même, et c’était pas mal du tout. Pour pas trop se faire remarquer, on a dû lip syncer sans faire de bruit !

Lucie : Sauf à la fin quand même, quand ils ont fait un rappel avec la salle, on a tout donné sur Le temps des cathédrales. Ils ont pris le parti de choisir des chanteurs vocalement très proches du casting original, du coup, pas de mauvaises surprises, mais pas d’audace non plus.

Aki : J’attends de voir la mise en scène aussi, car là, c’était juste un piano-voix. Au final, ils misent vraiment sur la veine nostalgique avec le retour de la totalité de l’équipe artistique d’origine. Je me demande s’ils vont ajouter un ou deux titres exclusifs ?

Lucie : Oh, j’en doute. Mentionnons au passage une belle initiative : pour chaque achat de billet, vous pouvez effectuer un don à l’association d’aide aux jeunes diabétiques !

Aki : Ah oui, en faisant un don, vous obtenez une mini-réduction, donc votre don est en partie amorti par le prix du billet. Au fait, est-ce que t’aimerais revoir une autre comédie musicale classique revenir chez nous ?

Lucie : Je suis team Les dix commandements, et je confesse, Le roi soleil quand même.

Aki : Je tiens à dire qu’il y avait une pub pour le concert d’Emmanuel Moire devant le théâtre du Châtelet où a eu lieu le showcase, et Lucie ne tenait plus en place. Sinon, j’aimerais bien revoir Starmania, perso.

Merci d’avoir suivi avec nous ce petit moment ! On espère revenir vous voir pour une autre comédie musicale !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lothuma
    Lothuma, Le 12 juin 2016 à 23h07

    J'aurais bien vu Anaïs Delva en Fleur-De-Lys perso !

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)