nobi nobi !, une adorable maison d’édition dédiée au Japon

nobi nobi ! est une très jolie maison d'édition qui met la culture japonaise à l'honneur. Au menu ? Des contes, des poèmes, de très beaux livres et une grosse dose de dépaysement !

nobi nobi !, une adorable maison d’édition dédiée au Japon

La Japan Expo a notamment été pour moi l’occasion de rencontrer Pierre-Alain Dufour, l’un des deux fondateurs de la maison d’édition nobi nobi !

Pierre-Alain Dufour et Olivier Pacciani se sont rencontrés alors qu’ils travaillaient tous les deux dans une maison d’édition de mangas. Ils ont créé ensemble nobi nobi ! (que l’on peut traduire par « être à l’aise », « se sentir bien ») et éditent des livres illustrés pour tous les âges — des traductions de livres pour enfants japonais mais également des créations originales.

 © Ein Lee 2010 • nobi nobi !

Le manga ne nous fait évidemment découvrir qu’une infime partie de la culture japonaise. L’idée de nobi nobi !, c’est de nous montrer autre chose, de mettre en avant des illustrateurs talentueux, des histoires pleines de poésies mais aussi des contes traditionnels, peu connus du public européen.

Le catalogue est riche et très varié, et se découpe en trois parties :

  • 1, 2, 3 Soleil est une collection à destination des plus jeunes (à partir de 3 ans). On y retrouve des petits livres d’histoires joliment illustrés par des auteurs reconnus au Japon comme Tatsuya Miyanishi, Miho Takeda ou Tadashi Akiyama.
  • Soleil flottant réunit des contes et légendes japonais illustrés par de jeunes artistes talentueux. L’occasion de découvrir des histoires pleines de magie et de poésie.
  • Hors collection, plein d’autres ouvrages beaux, inspirants, et tout public. Au programme : histoires pleines de fantaisie et de tendresse, recueils de poésie, aventures ou encore des récits ancrés dans l’histoire moderne du Japon (comme 1000 vents, 1000 violoncelles, récit tout à l’aquarelle qui aborde le traumatisme vécu par les habitants suite au tremblement de terre de Kobe en 1995).

© ROBOT 2008

Difficile, en réalité, de vous décrire avec des mots la richesse des livres de cet éditeur un peu à part. Mais ce que je peux vous dire c’est que tous ceux que j’ai croisé qui connaissaient nobi nobi ! avaient des étoiles plein les yeux en en parlant.

On sent chez Pierre-Alain et Olivier une véritable passion, pleine de respect, pour la culture japonaise, et une envie de la partager avec le public français. Ils apportent un soin tout particulier à leurs choix éditoriaux et chaque ouvrage est d’abord un véritable coup de cœur pour eux.

Les livres de nobi nobi ! sont beaux, vraiment. Les illustrations sont superbes, les histoires toutes en délicatesse, et l’objet en lui-même est à chaque fois très travaillé. Belle qualité de papier, couleurs éclatantes, couverture élégante… tout est soigné dans le moindre détail.

Petite revue de quelques-uns de leurs jolis titres.

Yôsei, le cadeau des fées

© Alice Brière-Haquet / Shiitake 2013 • nobi nobi !

Ce grand livre, format BD, contient de courtes poésies où Alice Brière-Haquet imagine des fées qui symboliseraient des émotions, des qualités, des sentiments. Ses textes prennent vie avec les illustrations de Shiitake, qui dessine des fées aux traits doux et kawaïï, avec de très belles couleurs et des détails empruntés à la nature.

Princesse Pivoine

 © Ein Lee 2010 • nobi nobi !

Illustrée par Ein Lee, Princesse Pivoine est une jolie plongée dans l’univers des contes japonais. Un rythme lent, doux, presque nostalgique, la nature qui joue un rôle très important, et beaucoup de poésie.

Une jeune princesse qui s’apprête à être mariée rencontre furtivement un samouraï d’une grande beauté. Dès lors, elle ne pense plus qu’à le revoir et se met à dépérir… Le dessin et les couleurs d’Ein Lee sont tout en délicatesse et offrent au conte une atmosphère très douce et onirique.

Lika aux cheveux longs

© Yûji Kanno / Matayoshi 2013 • nobi nobi !

Lika est une douce petite fille. Vivant seule avec sa grand-mère, elle part tous les matins vendre des petits sachets de pot-pourri pour subvenir à leurs besoins. Chaque jour, inlassablement, le coiffeur du village lui propose de lui acheter ses cheveux contre une forte somme d’argent…

Cette histoire imaginée par Yûji Kanno est dans la lignée des contes classiques que nous connaissons, comme ceux des frères Grimm. Superbement illustré par Matayoshi, ce joli ouvrage aux airs de livre ancien est un véritable régal pour les amateurs et amatrices de contes.

Bonolon, le gardien de la forêt

©NSP2005, ©Bonolon and his Friends 2007

Les histoires de Bonolon, écrites par Tetsuo Hara et Go Nagayama et illustrées par Seibou Kitahara, sont de délicieux petits récits chargés d’ondes positives.

À chaque chapitre, le géant Bonolon vient en aide à ceux qui ont versé quelques larmes sur les racines d’un arbre. Accompagné d’un petit chien, il leur propose de réaliser un vœu, et parvient ainsi à leur redonner le sourire.

Chaque histoire est pleine de simplicité, mais les auteurs y glissent des valeurs fortes et universelles. L’amitié, le lien familial, le respect de la nature… Le genre de joli livre qui donne le sourire, et qui fait du bien.

La maison en petits cubes

© ROBOT 2008

Ce livre est une vraie merveille.

Un petit vieux vit dans une minuscule maison, posée sur d’autres maisons. La ville est progressivement immergée depuis des décennies, et il est le seul à continuer de résister, construisant inlassablement son nouveau logis par-dessus le précédent.

Après avoir fait tomber ses outils dans l’eau, le voilà qui plonge et traverse une à une ses anciennes habitations, revivant des souvenirs plus ou moins flous liés à chacune d’entre elles.

Le dessin de Katô Kunio et le récit d’Hirata Kenya sont aussi beaux l’un que l’autre, et l’on plonge avec délice au côté du vieil homme. Ce livre est une réécriture du court-métrage du même nom, réalisé par les deux auteurs, et qui a remporté de nombreux prix, notamment l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation. L’album a d’ailleurs également reçu le prix Sorcières, qui récompense chaque année un album jeunesse.

© ROBOT 2008

Mais le catalogue de l’éditeur contient encore de nombreux livres, et sera une vraie mine d’or pour celles qui aiment les beaux ouvrages et sont curieuses de découvrir la culture japonaise d’une manière inédite.

Yosei – Le cadeau des fées, Princesse Pivoine, Lika aux cheveux longs, Bonolon le gardien de la forêt et La maison en petits cubes sont disponibles sur Amazon, mais également chez votre libraire préféré, et directement sur le site des éditions nobi nobi !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Tapioca
    Tapioca, Le 31 juillet 2013 à 2h18

    J'avais aussi eu la chance de pouvoir me faire dédicacer un livre par Shiitake à Japan Expo 2011. Ses dessins sont magnifiques, très riches en détails, j'aime énormément. :jv: J'ai 3 bouquins de Nobi nobi! et c'est un régal, et ça fait de très bonnes idées de cadeaux pour les amateurs de contes et/ou de Japon.

    Bref je ne peux que vous conseiller cette maison d'éditions qui mérite de se faire connaître !

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)