Mother, une nouvelle série coréenne puissante et douloureuse

Kalindi a découvert, au festival CanneSeries, Mother, une série coréenne bouleversante sur une enfant maltraitée, qui offre une réflexion poignante sur la maternité.

Mother, une nouvelle série coréenne puissante et douloureuse

Le titre est concis mais il n’en fallait pas plus.

Parce qu’en effet, la maternité, ses enjeux, ses questionnements sont au coeur même de l’intrigue de Mother.

J’ai découvert cette série coréenne lundi matin. Je n’avais qu’un thé dans l’estomac et crevais de faim en arrivant au Palais des festivals.

Mais franchement, j’ai très vite fait taire mon estomac ! Submergée par l’horreur décrite par Mother, j’ai même oublié posséder un corps, c’est te dire…

J’ai rassemblé mes membres contre ma poitrine et suis restée recroquevillée, comme une gosse.

C’était très à propos, finalement.

De quoi parle la série Mother ?

Mother, c’est l’histoire de Su-jin, professeure remplaçante dans une école primaire. Sa passion : l’ornithologie. Les enfants, elle s’en tamponne, et communique difficilement avec sa classe.

Mais c’était sans compter la rencontre de Hye-Na une petite fille rejetée par le reste de l’école. Trop « bizarre » et « sale » selon le reste des enfants, elle ne parvient pas à s’intégrer.

Déjà, j’étais pas jouasse. J’étais même déprimée. Mais attends de voir la suite, ça empire très sérieusement.

Su-jin est très vite alertée par une infirmière : la petite souffre d’ecchymoses et dit être tombée dans les escaliers.

En réalité, elle est maltraitée par l’homme qui vit avec sa mère. Il la frappe, l’étrangle, la menace de la jeter par la fenêtre et l’enferme dans des sacs poubelles…

Voilà voilà.

Si au début la mère parait plus douce, elle s’avère rapidement être du même acabit.

Lorsque Su-ji découvre l’horreur du quotidien de la petite, elle décide de la prendre sous son aile, au péril de sa liberté.

Mother, une série télé à couper le souffle

Déjà que When Heroes Fly m’avait laissé la gorge sèche, Mother me l’a carrément serrée. 

Cette série, c’est un drame brutal qui aborde le sujet très sensible de la maltraitance infantile, finalement assez rarement abordé à l’écran.

Mother est donc une fiction importante, qui pose les bonnes questions :

  • Choisit-on d’être mère ?
  • Peut-on être la mère d’un enfant qui n’est pas le nôtre ?
  • Doit-on aimer sa mère coûte que coûte ?

J’ai applaudi les acteurs, et surtout la petite fille, à m’en faire mal aux mains (et j’ai peut-être engueulé deux ados qui ne faisaient que ricaner pendant la projection).

Réalisé par Seon-kyeong Jeong, Mother est en course pour un trophée lumineux en forme de palmier !

Elle est pour ma part, dans mes petits papiers…

À lire aussi : Killing Eve, la série criminelle et hilarante avec un beau casting féminin

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Commentaires
  • Angie56
    Angie56, Le 13 avril 2018 à 23h44

    MayuraTama
    Mais... C'est adapté du drama japonais du même nom, non ? C'est exactement la même histoire.

    http://wiki.d-addicts.com/Mother ?

    (Drama qui a révélé la très jeune Ashida Mana dont le jeu est à couper le souffle)
    Oui c'est bien un remake du drama japonais, d'ailleurs c'est un peu la mode en ce moment en Corée du Sud de refaire des dramas Japonais, ils n'arrêtent plus.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!