Tura Satana, symbole de la femme badass, est morte

Par  |  | 4 Commentaires

Tura Satana, symbole du girl power et de la nana badass, est décédée vendredi dernier. Retour sur une sacrée gonzesse.

Tura Satana, symbole de la femme badass, est morte

Ce week-end, des blogs se sont jetés sur un bout de news pour annoncer la mort de l’actrice Tura Satana, tout en tentant de rester prudents à grands renforts de « il SEMBLERAIT », et autres « elle SERAIT morte ». De notre côté, nous avons préféré attendre la confirmation de l’information.

A gauche, Tura Satana avec sa pose de shériff

Mais aujourd’hui c’est bien officiel, l’actrice Tura Satana est morte le vendredi 4 février, dans la ville de Reno, Nevada. Elle avait 72 ans. Si vous connaissez Tura Satana, c’est sûrement grâce au film culte de Russ Meyer, Faster, Pussycat! Kill! Kill! (1965) dans lequel le monde a pu découvrir ses formes et son caractère – qui ont par la suite inspiré plusieurs générations de femmes.

Chargement du lecteur...

Encore aujourd’hui, nous sommes nombreuses à soupirer devant les images de Tura Satana, symbole de la femme badass, qui peut t’allonger en une droite et te séduire en deux battements de cils. Le Girl Power dans sa version la plus crue, loin de paillettes et des permanentes, incarné par une femme, une vraie, avec une histoire qui fait serrer les poings et les mâchoires.

Violée à neuf ans par cinq hommes avant de les voir sortir libres du tribunal, elle s’est alors mise aux arts martiaux et a poursuivi ses violeurs pendant quinze ans, les traquant un à un pour se venger d’eux, en ne manquant pas de leur rappeler qui elle était. C’était une promesse qu’elle s’était faite et il parait qu’elle ne s’est pas arrêtée avant de tous les retrouver. Ado, elle était devenue chef de gang : « on portait des blousons de motard en cuir, des jeans, des bottes, et on bottait des culs ». Ça annonce la couleur.

Si vous n’avez pas encore vu Faster, Pussycat! Kill! Kill!, c’est le moment d’y remédier. Pour les autres, c’est l’occasion de saluer une dernière fois Tura Satana et de reprendre le flambeau.

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Jack Parker

J'ai travaillé pour madmoiZelle de janvier 2009 à novembre 2013 (autant dire que j'en ai bien profité) et maintenant je fais d'autres trucs. Suivez-moi donc sur [URL='http://www.twitter.com/jackxparker']Twitter[/URL] et [URL='http://www.facebook.com/jackxxparker']Facebook[/URL] (et sinon y a [URL='http://crackrockmountain.tumblr.com/']mon blog perso[/URL] là) (et [URL='http://www.lebloghorreur.com']mon blog sur les films d'horreur[/URL] ici).

Tous ses articles

Commentaires
  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 8 février 2011 à 16h53

    Cette femme a eu une vie de folieeee : Tura Satana - Wikipédia
    (Bon certes ça devait pas être funky tous les jours). Je me demande ce que les gens attendent pour faire un film sur elle.

    Remarque, je le ferais moi même !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?