« Ma mère, mon poison », le documentaire sur les mères toxiques, est disponible en replay

Par  |  | 16 Commentaires

Ma mère, mon poison, le documentaire qui s'intéresse aux mères toxiques, est en replay sur Pluzz. Dites-nous ce que vous en avez pensé !

« Ma mère, mon poison », le documentaire sur les mères toxiques, est disponible en replay

Mise à jour du du 22 février 2017 — Le replay de Ma Mère, mon poison, le documentaire diffusé le 21 février, est dispo sur Pluzz.

N’hésitez pas à aller regarder le docu et le débat, ainsi qu’à nous dire ce que vous en avez pensé !

Le 21 février 2017 — Les rapports mère/enfants, c’est un sujet très vaste abordé sous mille angles. Mais quid des mères toxiques ?

C’est la question que s’est posée Anne-Marie Avouac dans son documentaire Ma mère, mon poison, diffusé ce mardi 21 février sur France 5, à 20h50.

La réalisatrice s’est d’ailleurs exprimée à ce sujet pour le magazine Marie-Claire, expliquant les motivations qui l’ont poussée à s’intéresser au thème.

« J’ai constaté l’ampleur du drame des « mères toxiques » au fil de mes repérages. On n’imagine pas le nombre d’enfants qui ont souffert d’un lien toxique avec leur mère. Pour eux c’était normal.

Pourtant la manipulation perverse d’une mère est une arme de destruction si puissante que les adultes qui en ont souffert deviennent des adultes brisés.

Sans oublier que l’amour maternel qui ne serait pas inné est un sujet tabou, dont on parle peu. De nombreux adultes sont incapables de penser « toxicité » concernant leur mère. Les enfants excusent leur mère et nient leur souffrance.

Jusqu’au jour où il est impossible de faire un pas de plus : dépression, impasse professionnelle… »

Je trouve que cet angle — selon lequel les préjugés autour de l’instinct maternel peuvent être un obstacle quand on parle de maltraitance maternelle — est HYPER intéressant ! D’ailleurs le documentaire sera suivi d’un débat animé par ♥ Marina Carrère d’Encausse ♥.

Si le thème vous intéresse, n’hésitez pas à mater ce docu à 20h50 sur France 5 et à le commenter en direct dans le fil de commentaires à cet article.

À lire aussi : La maltraitance des jeunes et ses conséquences — Témoignages et éclairage

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Margaux Palace

Prêtresse de la cuisine : comme dans les cités d’or mais avec du fromage. Ses cheveux sentent le chocolat et ses doigts l’échalote, mais elle mélange pas les deux ça va on est pas des bêtes.


Tous ses articles

Commentaires
  • Raellesan
    Raellesan, Le 22 février 2017 à 20h32

    Il y avait un livre du même titre que j'avais trouvé très intéressant. D'ailleurs il commence par ce reproche sur le titre auquel l'auteur répond d'elle même en précisant qu'il ne s'agit pas d'une diabolisation de la mère mais qu'elle se doute que ça risque d'être mal compris."Ce livre n’énumère pas tout ce qu’il faut faire ou ne pas faire pour être une bonne mère. Au lieu de cela, j’examine ici les deux protagonistes de cette relation déterminante et je décris les circonstances dans lesquelles certains d’entre nous (20 % environ) voient leur mère comme toxique.". D'ailleurs elle consacre toute une préface à parler des dangers du sujet "Le quatrième danger qui menace l’exploration du thème des mères toxiques, c’est de se contenter d’allonger la liste, déjà longue, d’instructions sur les manières d’être une bonne mère. Au cours des cent dernières années, les mères ont été bombardées d’opinions expertes sur leur comportement de parent. Un livre portant sur les mères toxiques pourrait vouloir rappeler aux mères tout le mal qu’elles peuvent faire à leur enfant si elles ne le maternent pas en suivant quelques préceptes bien précis." ( je vais pas citer tout le livre mais je pense que c'est plutôt parlant )​
    Pour ma part je pense que je côté mère toxique est traité seul tout simplement parce que les relations toxiques mère/enfants sont différentes de celles père/enfants. Après j'ai pas vraiment eu de père pendant mon enfance donc je suis pas forcément un exemple mais je pense que les deux sujets devraient être traités individuellement parce que les mécanismes ne sont pas les mêmes. En tout cas pour ceux que ça intéresse allez lire le livre :) il m'a pas mal aidé à comprendre.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!