« Mariage à l’anglaise », une comédie romantique qui joue avec les clichés

« Mariage à l'anglaise », une comédie romantique actuellement au cinéma, s'amuse avec les poncifs du genre pour donner un résultat délicieusement drôle et rafraîchissant !

« Mariage à l’anglaise », une comédie romantique qui joue avec les clichés

L’amour au ciné, c’est bien, c’est beau, c’est frais mais surtout… c’est cliché. Dans Mariage à l’anglaise, Dan Mazer a décidé de désintégrer un à un tous ces stéréotypes. D’abord, figurez-vous que ce film tourne autour d’une rupture hypothétique. Peu commun pour une comédie romantique.

Une rupture que tout le monde, du spectateur aux belles-familles, en passant par le prêtre, pense inévitable. C’est sans compter sur l’opiniâtreté des deux tourtereaux, Josh et Nat, qui, même s’ils ont compris qu’ils n’étaient absolument pas faits l’un pour l’autre, refusent de baisser les bras et de mettre un terme à leur mariage. Même s’ils s’entêtent, leur union semble contre nature. Il est naturel, puéril, un tantinet lourd et attend d’une femme qu’elle partage son humour et ses jeux vidéo. Elle est raffinée, active et rêve du prince charmant, conquérant et sûr de lui. Compatibilité zéro, entente conjugale en berne. Leur couple, déjà branlant même pas un an après les noces, est encore doublement mis à mal avec le retour de l’ex rigolote et l’arrivée du collègue envoûtant. Rompront ? Rompront pas ?

Mariage à l’anglaise est une petite pépite à l’humour décalé. Un univers dans lequel le réalisateur Dan Mazer a l’habitude d’évoluer : les films de Sacha Baron Cohen, c’est lui, depuis Ali G. Ici, il s’amuse avec les clichés des comédies romantiques. Les gags sont attendus, annoncés mais ils font mouche. Ils sont exploités jusqu’au bout, ce qui crée de nombreuses situations particulièrement malsaines pour les personnages mais délicieusement drôles pour les spectateurs. Les quatre acteurs principaux donnent vie à des personnages pas vraiment profonds mais dont l’interaction fonctionne. On apprécie particulièrement Simon « Mentalist » Baker, sans surprise parfait dans le rôle du dandy romantique et Anna Faris moins exubérante qu’à l’habitude mais toujours aussi cocasse. Enfin les rôles secondaires sont piquants, à l’image du couple aigri, du meilleur ami sans-gêne et inconscient des règles sociales et de la sexologue loufoque.

De tout ce mélange naît un film hilarant, rafraîchissant, à l’identité définitivement british qui se moque autant des comédies romantiques qu’il les élève.

Mariage à l’anglaise est actuellement au cinéma !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Skjoldmø
    Skjoldmø, Le 16 avril 2013 à 0h54

    "cette vidéo a été bloquée dans votre pays par l'utilisateur qui l'a mis en ligne"
    [​IMG]

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)