Une manifestation LGBT saccagée par des anti-mariage pour tous

Le Printemps des Assoces, un évènement rassemblant des associations LGBT à l'espace Blancs Manteaux, a été vandalisé par une vingtaine de membres du Printemps Français.

Le 9 avril 2013 – Pour rajouter un peu de matière à ce sentiment d’accentuation de l’homophobie et une radicalisation d’une partie des anti-mariage pour tous mentionnée plus bas, un couple homosexuel a été violemment agressé ce week-end à Paris. Sur sa page Facebook, Wilfred de Bruijn raconte, avant de mentionner des militants connus :

« Je suis désolé de vous montrer ça. C’est à quoi ressemble l’homophobie. La nuit dernière, dans le 19ème arrondissement, Olivier et moi avons été simplement parce qu’on marchait bras dessus bras dessous. Je me suis réveillé dans une ambulance couvert de sang, avec des dents en moins et des os cassés autour des yeux. Je suis à la maison maintenant. C’est très triste. Olivier prend soin de moi. Je ne pourrais pas aller travailler pendant 10 jours. »

Olivier et Wilfred racontent la violence dont ils ont été victimes dans Rue 89 et expliquent ce que le fait de poster la photo de leurs visages tuméfiés est pour eux : « un acte politique ».

Bertrand Delanoë, le maire de Paris, a lui-même tenu à réagir à cette terrible agression sur son site internet :

« J’apprends avec colère et tristesse la brutale agression à caractère homophobe dont ont été victimes deux Parisiens dans la nuit de samedi à dimanche. Le déchaînement de violence qu’a subi ce couple au seul motif qu’il se tenait par la main est profondément inquiétant et parfaitement inqualifiable.

Je souhaite que toute la lumière soit faite sur cet acte lâche et barbare, et que les auteurs soient rapidement interpellés et condamnés. »

Le 8 avril 2013 – Une nouvelle action anti-mariage pour tous a eu lieu ce week-end, dans la nuit de samedi à dimanche sur les portes de l’espace Blancs Manteaux qui abritait le Printemps des Assoces, organisé par l’Inter-LGBT. Une petite poignée d’individus se revendiquant du Printemps Français ont collé des affiches sur toute la façade de l’espace Blancs Manteaux, dans le 4ème arrondissement de Paris, qui accueillait l’évènement. Ils ont également emporté avec eux la banderole et l’ensemble de l’action a été appelée opération « nuit blanche ».

Très vite après les faits, une vidéo a été postée par une ou des personnes ayant participé aux agissements sur YouTube (et sur la page Facebook du Printemps français selon Rue89). On peut y voir très clairement les visages de certains des auteur-e-s. Elle a été retirée quelques heures après de la plateforme, et une copie a été remise en ligne :

Autour de cette opération, les anti-mariage pour tous se divisent. Béatrice Bourges, porte-parole du Printemps français, a félicité les auteur-e-s de l’opération « nuit blanche » dans un tweet qu’elle a supprimé par la suite – mais qui a été immortalisé par des captures d’écran, dont celle-ci tirée du tumblr Ciel mon engagement 31 :

De son côté, Frigide Barjot – jugée comme étant « bisounours » par Mme Bourges – a condamné l’opération. « Nous condamnons les actes du Printemps français. Ils pourrissent notre mouvement. Ils nous ont pillés, parodiés, ils portent préjudice à notre philosophie de la Manif Pour Tous » a-t-elle déclaré à Métro, annonçant qu’elle porterait plainte contre le Printemps français. Une partie des anti-mariage pour tous se radicalise de manière inquiétante depuis quelques temps : mercredi matin, nous étions nombreux à découvrir un dessin à caractère homophobe postée par un groupuscule d’extrême droite, le GUD Nancy. On peut y voir un homosexuel se faire tabasser par un autre individu. La scène est encadrée d’une banderole sur laquelle on peut lire « Goodnight Gay Pride » :

Jeudi 4 avril, une cinquantaine de manifestants répondant à l’appel du Printemps français sont allés militer en pleine nuit devant le domicile de la sénatrice UDI favorable à la loi Chantal Jouanno pour la convaincre de voter contre. Samedi, Erwann Binet, rapporteur de la loi Taubira en question (qui a par ailleurs récemment reçu un courrier contenant des excréments…), annonçait qu’il annulait sa participation à des conférences après avoir été empêché de prendre la parole à la faculté de Saint-Étienne par des militants des Jeunesses nationalistes.

En attendant, l’inter-LGBT a d’ores et déjà porté plainte contre X pour « vol de matériel et dégradation » tandis que le maire du 4ème arrondissement qui héberge l’espace Blancs Manteaux a fait de même pour « dégradations de biens publics, actions à caractère discriminatoire dans un lieu municipal et entrave à la liberté d’expression ». Le gouvernement lui-même condamne l’opération, expliquant dans un communiqué que « la haine et les propos homophobes n’ont pas droit de cité dans notre pays et sont punis par la loi ».

Radicalisation d’une partie du mouvement anti-mariage pour tous, violences… Le printemps a beau tout juste arriver, je sais pas vous mais j’ai comme une grosse envie d’hiberner…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 39 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Denderah
    Denderah, Le 11 avril 2013 à 22h59

    Et ça empire pour de bon...

    Je suppose que certaines ont vu l'info sur ce couple homosexuel tabassé il y a 4 jours à Paris, dont l'un des deux, Wilfred, a décidé de témoigner et publier les photos de son visage tuméfié :



    En dehors du fait qu'il parle extrêmement bien français pour un néerlandais, son témoignage est juste et éloquent.

    J'ai particulièrement apprécié le fait qu'il insiste à la fin sur la responsabilité des leadeurs "softs" de tous ces mouvements anti-mariage et anti-adoption.

    C'est trop facile et d'une hypocrisie scandaleuse de ne pas assumer l'homophobie de ces propos et les conséquences, et de se dédouaner lorsque ça dérape, alors que ça fait des mois qu'ils entretiennent ce climat d'intolérance. Et on voit bien, avec la réaction des chroniqueurs qui lui répondent, que les médias et la presse ont bien trop pris l'habitude de tempérer !

    :evil:

Lire l'intégralité des 39 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)