Eh si, la Manif pour Tous, ce que vous défendez, c’est de l’homophobie

La Manif pour Tous se défend de toute homophobie, et ça fait bouillir le sang de Mymy, qui ne peut pas garder le silence devant un tel culot.

Eh si, la Manif pour Tous, ce que vous défendez, c’est de l’homophobie

Si vous avez suivi l’actualité de ce mois d’octobre, vous n’avez pas pu rater les multiples agressions homophobes ayant frappé des couples gays ces dernières semaines à Paris.

La Manif pour Tous a décidé de se « désolidariser » de ces actes, et personnellement ça me fait rire. Jaune.

Les agressions homophobes de l’automne 2018

Le 18 septembre, un jeune homme et son compagnon ont été insultés verbalement puis agressés physiquement dans le XXème arrondissement de Paris.

View this post on Instagram

Je savais qu'un jour ça m'arriverait. Une agression homophobe violente en pleine rue. Je savais qu'un jour je devrais faire ce choix : prendre une photo et la publier ou ne pas la publier. Avec les conséquences que cela aura dans les deux cas. Je ne savais juste pas quand cela aurait lieu. C'est donc aujourd'hui. — Hier soir, avec mon copain, nous sommes allés voir jouer une amie et collègue comédienne dans un petit théâtre du 20ème arrondissement de Paris. Alors que nous sortions prendre l'air et attendre notre amie, nous avons eu le malheur, en discutant, de nous serrer dans les bras. Un câlin. Juste un câlin. Il était 22h00. Un groupe de trois jeunes, postés à une vingtaine de mètres, nous a vus. Ils nous ont interpellés. Comme nous les avons ignorés, ils se sont rapprochés. Un flot d'insultes homophobes sortait de leurs bouches. Ils exigeaient que nous quittions "leur quartier" où "y a pas de PD ici". Comme nous avons refusé de partir, les insultes sont devenues plus graves, plus haineuses. Puis un quatrième les a rejoints. Un gamin qui paraît avoir douze ans. Et c'est lui qui a appelé des renforts. Un scooter avec notre cinquième et sixième agresseurs. Insultes, bousculades, menaces. On ne cède pas. Le chauffeur du scooter détache son casque, le retire, et me frappe avec. Deux coups portés à la tête. Tout va très vite. Les spectateurs du théâtre voient la scène, arrivent en courrant, les font partir et nous mettent à l'abri. Mon copain n'a rien, fort heureusement. Pour moi un traumatisme facial, avec ecchymose et oedeme periorbitaire. 7 points de sutures et plusieurs jours d'ITT. — Voilà. Nous avons fait le choix de partager cette photo et notre histoire. Nous avons fait le choix de porter plainte. Pour que ces violences cessent enfin, même si nous ne nous faisons pas d'illusions…

A post shared by Arnaud Gagnoud (@arnaudgagnoud) on

Le 6 octobre, deux hommes s’embrassant ont été roués de coups dans le XIXème arrondissement. Les deux agresseurs présumés ont été interpellés.

Le 17 octobre, le président de l’association Urgences Homophobie, s’est fait casser le nez.

SOS Homophobie recense une hausse de 37% des témoignages ou signalements reçus en septembre 2018, par rapport à septembre 2017.

En France, au XXIème siècle, il est toujours dangereux d’être homosexuel et de le montrer.

Une marche contre l’homophobie en réaction aux agressions

Face à ces nombreuses violences, des milliers de personnes ont défilé ce dimanche 21 octobre à Paris pour lutter contre les LGBTphobies — les discriminations envers les personnes lesbiennes, bisexuelles, gay et/ou trans.

Les actes homophobes sont dénoncés, la mobilisation s’organise. De nombreuses personnalités, organismes et associations ont exprimé leur soutien à la lutte contre les discriminations.

Dont la Manif pour Tous.

Ce CULOT.

La Manif pour Tous prétend ne pas être homophobe

J’ai rarement vu un tweet aussi audacieux que celui-ci, honnêtement.

La Manif pour Tous, qui a retrouvé un sursaut de vie en luttant contre l’ouverture du droit à la PMA pour les couples de femmes.

La Manif pour Tous, qui s’est mobilisée pendant des mois, des années pour que les couples du même genre n’aient pas le droit de se marier.

La Manif pour Tous, donc, prétendant se dresser contre l’homophobie. Quelle PUTAIN DE BLAGUE.

Lutter contre l’égalité des droits, C’EST lutter contre des personnes

Je vois dans ce tweet la même rhétorique nauséabonde souvent utilisée dans le cadre de « l’homophobie religieuse » : « hais le péché, pas le pécheur ».

Autrement dit, ce qui est mal c’est l’homosexualité, pas ces pauvres gens qui ont le malheur de ne pas être hétéro… Ces agneaux perdus à ramener dans le rang !

Mais si, les membres de la Manif pour Tous, en luttant contre des lois, vous luttez contre des personnes.

Vous militez activement pour que des gens n’aient pas accès aux mêmes droits civils et politiques que les hétéro : le mariage, le droit de ne pas être inquiétés ou discriminés en raison leur orientation sexuelle, l’accès à des techniques de procréation médicalement assistée.

Vous défilez avec vos drapeaux roses et bleus pour priver des PERSONNES de certaines chances que toutes les autres ont, et ce pour une raison : elles ne sont pas hétérosexuelles.

La Manif pour Tous, catalyseur d’homophobie

Comment peut-on avoir l’indécence de prétendre se dresser contre l’homophobie, après avoir fait de grandes manifestations publiques scandant que les personnes homosexuelles et bisexuelles n’ont pas à avoir les mêmes droits que les autres ?

Comment peut-on jurer ne pas encourager les LGBTphobies, quand on a mené des mobilisations ancrées dans un contexte d’explosion de la violence ?

Sophia Aram, dans son excellente chronique de ce 22 octobre au sujet de l’homophobie, le rappelle : les « débats » autour du mariage pour tous, c’était aussi une hausse de 78% des actes homophobes.

Face à ce tweet de la Manif pour Tous, je repense à cette formidable parole de Christiane Taubira, qui réagissait à Emmanuel Macron estimant qu’« on a humilié » les opposants au mariage pour tous :

« Qui a été humilié ? Les agressions physiques homophobes, c’est La Manif pour tous qui les a supportées ?

Les insultes homophobes, la disqualification de toute famille en dehors de celle avec un papa, une maman, un petit garçon et une petite fille… Ces gamins qui ont entendu qu’on les traitait d’« enfants Playmobil ».

Elle était dans quel camp l’humiliation ? »

Elle était dans le vôtre, membres de la Manif pour Tous. L’humiliation, l’homophobie, l’appel à la haine et aux discriminations, tout ça est dans votre camp.

Vous n’êtes peut-être pas ceux qui ont récemment cassé des nez et bleui des côtes, mais votre violence est toute aussi réelle.

Vos bons sentiments ne passeront pas : sur vos drapeaux bleus et roses, il y a aussi le rouge du sang.

À lire aussi : Lettre ouverte aux anti-mariage pour tous (en 2012)

L'essentiel de madmoiZelle

Cet article t’a parlé ? Tu aimerais en lire davantage ? Abonne-toi au chatbot de madmoiZelle, un gentil robot qui t’envoie sur Messenger, en fin de journée, l’essentiel du magazine à ne pas rater !

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • 7Tangerine6
    7Tangerine6, Le 27 octobre 2018 à 14h15

    SoChanie
    Lorsqu'une loi est votée, il y a des pours et des contres. Pour toutes les lois. Alors qu'ils manifestent ne me choque pas. Alors oui, le message peut être violent, notamment pour les personnes visées, mais je trouvent ça normal qu'ils puissent manifester s'ils le veulent. A nous de contre manifester plus puissamment. De leur point de vue, le notre est tout aussi violent, donc en vrai, c'est juste une question d'où on se place dans la balance.
    En fait, personne ne dit qu'iels n'ont pas le droit de manifester, comme il a déjà été dit auparavant, l'article porte juste sur le fait qu'ils se disent "non homophobes" tout en agissant contre les droits de la communauté LGBTQ... ce qui rend donc leur mouvement (entre autres) homophobe. Qu'ils manifestent, ok c'est la liberté d'expression, mais qu'ils déguisent leur véritable dessein ça, c'est de la manipulation, en plus d'avoir une "opinion" illégale, haineuse et de vouloir priver d'autres humains d'une liberté dont ils jouissent selon des dogmes (selon moi) sans aucun fondement biologique, psychologique ou autre...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!