« Madame Gorafi », la preuve que la presse féminine n’est pas morte

Découvrez Madame Gorafi, LE titre de presse féminine qui manquait à vos Internets.

« Madame Gorafi », la preuve que la presse féminine n’est pas morte

Vous savez, lancer un magazine, c’est pas ce qu’il y a de plus simple. Contexte économique morose, difficulté à trouver des modèles efficaces pour gagner des sous sans se transformer en catalogue de pubs, exigence croissante d’un lectorat de plus en plus friand d’articles de qualité, bien sourcés et référencés…

Eh bien voici un espoir pour tous ceux, toutes celles qui rêvent de lancer leur magazine féminin — celui qui traitera des vrais sujets, celui qui osera parler sans langue de bois des préoccupations des Françaises, qui ne nous prendra pas pour des idiotes mais saura flatter notre côté futile. Cet espoir, c’est Madame Gorafi, le penchant « pour elle » du Gorafi. Ô joie.

madame-gorafi-femmes-cuisine

Que fait le gouvernement Valls contre les ongles abîmés ? Comment séduire le pervers narcissique idéal ? Comment interpréter le regard de la pharmacienne à laquelle on demande la pilule du lendemain ? Comment avoir l’air fragile & féminine en dirigeant une équipe de 300 personnes (ma vie ma bataille) ? Et surtout, surtout…

Est-ce bien de moi que parle Marc Lavoine dans Les yeux revolver ?

Ça me semble évident.

Tous ces articles indispensables et plus encore vous attendent sur Madame Gorafi. Perso, je m’abonne direct et je pèse mes mots en disant que c’est vraiment LE magazine qui manquait à ma vie.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 82 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nastja
    Nastja, Le 15 février 2016 à 13h15

    J'ai pas encore lu l'article mais je voudrais savoir si beaucoup de femmes achètent encore des magazines dits presse féminine. Avec internet (et instagram <-c'est le diable ce truc) de manière générale on n'a plus trop besoin de ce genre de magazines, non?
    La dernière fois que j'en ai eu un dans les mains c'était il y a 3 mois et il m'avait été offert par une boîte dans la salle d'attente. Il était neuf mais franchement complètement inintéressant dans le contenu à part deux ou trois trucs.

    Par contre j'avoue que c'est pas très féministe mais j'ai tendance à me moquer ou à rire de blagues sur les parodies de tutos maquillage (en plus j'en regarde et je suis abonnée!) ou à rire des comportements "niais" que peuvent avoir certaines femmes. Mais je riais aussi des comportements niais des hommes également.

    Je pense que Madame Gorafi se moque effectivement des femmes (plus que de la presse féminine en fait même si ça peut aller de pair) mais elle invite les femmes à rire aussi pour différencier des "catégories" de femmes. Je vois bien les femmes rire en se disant: "non mais franchement y'a des meufs vraiment connes, l'article a raison hahaha moi je suis pas comme ça."

Lire l'intégralité des 82 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)