Des lycéens protestent contre le dress-code de leur école et ce sont mes héros du jour

Par  |  | 88 Commentaires

Dans un lycée californien, les tops à épaules dénudées sont interdits. Mais certains élèves ont décidé de ne pas tolérer ce dress-code sexiste.

Sur madmoiZelle, on a déjà évoqué des histoires affligeantes de dress-code dans certaines écoles, notamment aux États-Unis. Mais la France n’est pas en reste, comme vous l’expliquait Lise lors d’un reportage à Valence.

Aujourd’hui, je viens te parler d’une autre protestation contre une restriction vestimentaire qui a lieu cette fois en Californie.

À leur rentrée la semaine dernière, une cinquantaine de personnes se sont retrouvées dans le bureau du directeur du lycée de San Benito, pour avoir violé le code vestimentaire de l’établissement : les hauts à épaules dénudées sont interdits.

Un vêtement interdit du jour au lendemain

Cette interdiction, personne n’en avait jamais fait usage jusqu’à présent. La preuve même dans cet album de l’école de l’an passé que nous montre Michael Gutierrez, un élève du lycée.

Verdict final : au moment de prendre la traditionnelle photo de classe, on a même empêché certaines filles d’y apparaître parce qu’on voyait leurs épaules.

C’est vrai qu’un top comme ça, bin ça nuit à une scolarité réussie.

Déjà 1) ça rafraichit une partie essentielle de ton anatomie et tu peux choper le rhume épaulesque, qui va ankyloser ton bras et t’empêcher d’écrire tes cours, et donc d’apprendre, TU VAS RATER TA VIE, ENFILE-MOI CE COL ROULÉ.

2) Moi je vous raconte pas le nombre d’interros que j’ai foiré parce que ma voisine portait un haut comme ça. Ça m’a complètement distraite de mon QCM d’Histoire-Géo en classe de 3ème A. LOL.

À lire aussi : Ma tenue est trop « indécente » pour mon établissement scolaire — Témoignages

Face au sexisme de ce dress-code, les mecs se mobilisent

Devant une telle absurdité, plusieurs hommes ont décidé de porter un top « à la Bardot » comme on dit en France, pour protester à leur tour.

« Je pensais pas qu’on allait vraiment faire ça » / « Moi non plus mais nique ». Et ouais vous avez trop la classe les gars ❤️

« Je ne me changerai pas. » Je le kiffe trop.

Lutter contre le sexisme TOUS ENSEMBLE

Alors bien sûr, j’ai eu envie de vous parler de ce sujet parce que ce sont les mecs qui ont décidé de mettre la main à la pâte et que c’est exactement ce mouvement de cohésion que je souhaite voir au quotidien.

Niquons la gueule du sexisme main dans la main. Merci bien.

Andrei Vladimirov a répondu aux questions de Teen Vogue sur ces récents évènements et explique pourquoi il a eu envie de protester à son tour.

« Le fait de ne pas pouvoir porter un certain type de t-shirt peut sembler être un problème mineur pour certaines personnes mais il est représentatif de quelque chose de beaucoup plus important dans notre société.

Le fait que les femmes soient, encore aujourd’hui, soumises à la domination d’une idéologie masculine.

Les femmes devraient pouvoir porter ce qu’elles veulent sans être systématiquement objectifiées – traitées comme si elles n’avaient aucune souveraineté personnelle »

Merci Andrei, j’ai rien à rajouter, 20/20.

À lire aussi : Donald Trump se prend pour Anna Wintour et impose un dress-code sexiste à son équipe

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création… et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (88) Facebook ()
  • Ana-Esperanza
    Ana-Esperanza, Le 14 septembre 2017 à 10h49

    Je reviens à la charge :
    Vous citez par ci par là les différents vêtements qui ont déjà été interdits dans divers Dress codes d'école : épaules dénudées ici, jupes trop courtes (ou trop longues), bretelles de débardeur trop fines (?), décolleté, baggy qui descend trop, capuche ou casquette, tongs... Y a aussi la bretelle de soutien gorge visible qui me fait rire.

    Comment on peut penser que c'est pas sexiste en fait ? C'est pas parce qu'il y a le même nombre de restrictions côté fille et côté garçon que c'est égalitaire. Toutes les interdictions qui touchent les filles ont à voir avec la sexualisation du corps, le fait de "ne pas trop en dévoiler", quand celles qui touchent les garçons ont trait à une certaine forme de "respect" de l'autre et ont tout à voir avec la façon dont on s'habille dans les classes populaires, qu'elles soient réelles ou fantasmées.
    Le port de la capuche, c'était un marqueur social en Angleterre à un moment où l'État avait décidé d'incriminer les jeunes à capuche et de l'interdire pour réduire le nombre de vols dans les magasins. Le baggy qui descend, le problème c'est pas qu'on voit les sous vêtements qui est soulevé : quand j'ai entendu des gens s'en plaindre, je sais pas pour vous, ils disaient que c'était pas pratique d'avoir la ceinture si bas, ou que les gens qui le portent ont l'air d'avoir fait caca dedans.

    Il faut pas s'empêcher de voir le sexisme par principe, juste parce qu'on nous donne à voir une illusion d'égalité. Par contre faut aussi penser à chercher les dégâts du classisme sur les jeunes dans ces conditions. Les Dress codes masculins sont hyper classistes et c'est pas mieux : le pire que tu puisses faire en tant que garçon dans une école, c'est ressembler à "une racaille". Allons bon.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!