Louie Louie Louiiiiie, un conte moderne

Louis CK n’est pas qu’un génie du stand-up : sa série, Louie, est un vrai petit bijou, que Fab vous invite vite à découvrir ! Le 5 mai 2014 — Oyé oyé braves gens ! Après un « hiatus » d’un an, Louis CK s’est remis à l’écriture de sa série. La saison 4 démarre […]

Louie Louie Louiiiiie, un conte moderne

Louis CK n’est pas qu’un génie du stand-up : sa série, Louie, est un vrai petit bijou, que Fab vous invite vite à découvrir !

Le 5 mai 2014 — Oyé oyé braves gens ! Après un « hiatus » d’un an, Louis CK s’est remis à l’écriture de sa série. La saison 4 démarre ce lundi 5 mai aux US. Joie et félicité.

Le 6 octobre 2012 — Il faut parfois du temps pour un artiste pour arriver à maturation, éclore et offrir à son public son plein potentiel. Louis CK, dont vous entendez parler à peu près quotidiennement si vous me suivez sur twitter, a pris son temps. Beaucoup de temps.

Il l’expliquait d’ailleurs l’hiver dernier lors d’un Ask Me Anything, les sessions de questions-réponses avec des personnalités du site Reddit.

« En fait, beaucoup d’humoristes connaissent le succès un peu tardivement. Ça prend beaucoup de temps et je le savais dès le départ, vraiment. J’ai toujours su que je devrais travailler dans l’obscurité pendant très longtemps. C’est ce qu’il faut pour réussir mais ça valait le coup. Ça m’a aussi permis de trouver d’autres moyens de gagner des sous, en écrivant pour d’autres par ex »

Arrivé sur la scène du stand-up dans les années 80, il s’est effectivement pas mal cherché avant de se rendre compte au milieu des années 2000 que son fonds de commerce, c’était surtout… ses moments de lose, qu’il arrive à magnifier et à rendre hilarants.

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Parce qu’avant Louie, Louis CK avait créé son prédécesseur, Lucky Louie. Il suffit de regarder trois épisodes de cette série, diffusée en 2006, pour comprendre que le rouquin barbichu tentait d’y dessiner des esquisses de Louie, qui sortira en 2010. Lucky Louie ne sera d’ailleurs pas renouvelée et il faut reconnaître que tous comme ses sketchs des années 80-90, sa série était clairement en dessous de ce qu’il propose actuellement… mais il faut croire que les bâtons dans les roues l’auront amené à trouver ce ton si particulier.

La tristitude sublimée

Divorce, enfants, sexe, drague : si les thèmes qu’il « travaille » restent plutôt banals, il a un point de vue relativement unique sur les choses. Louis CK sublime la tristitude, dans tout ce qu’elle a de plus magistrale, de plus pure, de plus beau. Ajoutez à ça une plume aiguisée et énervée juste ce qu’il faut et vous obtenez le style unique de Louis CK.

Des personnages génialement barrés

D’ailleurs, ça pourrait être le pitch de Louie : un comédien quadra, bedonnant, roux, chauve, divorcé, avec deux filles de 6 et 8 ans sur le dos et qui rame dans sa vie, dans la continuité de ses sketchs sur scène.

Louie montre des moments de vie, où il dépeint nos contemporains, des personnages parfois touchants, quelque fois dangereux mais aussi souvent complètement barrés. Il y a aussi plusieurs séquences « souvenirs » assez… dingues dans leur genre et surtout de longues séquences où il est sur scène, à balancer des vannes toutes plus hilarantes les unes que les autres. Ça offre des situations déroutantes, mais toujours agréables et aussi de vraies grandes belles baffes d’humanité dans la tête.

Parmi les personnages un peu dingos qu’il rencontre, citons par exemple son toubib, incarné le fantastique Ricky Gervais (Louie s01e03)

(désolé par avance pour l’absence de sous-titres)

Ou encore cette nana, qui le drague dans un bar, et qui aime « tout ce qui est vieux »

Où il joue contre son gré le rôle d’un flic – et qu’il rame bien (starring Matthew Broderick)

… Et il n’hésite pas à AUSSI passer pour un gros con. (Louie s01e06)

Une pub pour la légalisation du cannabis (Louie s01e08)

Une certaine idée de la parité (Louie s03e02)

La scène de la poupée à Noël dans le finale magnifique de la saison 3 (MAGNIFIQUE et je pèse mes mots)

Les scènes sont entrecoupées de séquences de stand-up — un peu moins dans la saison 3, mais elles sont à se faire pipi dessus de rire, et elles introduisent parfois la suivante. Du vrai p’tit lait à regarder.

Ajoutons à ça qu’avec le succès grandissant, Louis CK se permet d’y faire apparaître des guests de plus en plus renommés, et notamment Robin Williams dans la saison 3 dans une scène particulièrement frappante.

C’est si compliqué de décrire cette série, tellement elle est folle, barrée, inspirante, marrante, embarrassante, joyeuse, triste, mais pour résumer : c’est sans aucun doute la série qui m’a le plus marqué depuis… un gros paquet d’années.

Louis CK, ça rime avec système D

Le génie de Louis CK réside aussi dans sa façon de faire : on apprenait dans le fameux Ask Me Anything de Reddit que pour se dédouaner de la chaîne FX et avoir la plus grande liberté possible, il a demandé le budget minimum pour tourner sa série. Moins d’argent, moins de pression. Il a donc écrit, réalisé, joué et a même monté l’intégralité des épisodes de la saison 2 lui-même sur son Macbook. La liberté a un prix et ce budget minimum lui a permis de prendre le temps de laisser s’installer la série. Prenons des notes, tous, c’est une leçon de vie que Louis nous offre là.

Voilà. Je ne peux que vous recommander de vous plonger dans la série Louie. Je ne peux qu’inciter les gens à la tête des chaînes télé d’importer Louie en France, à l’heure où Canal+ fait tout un tintamarre autour d’Homeland — dont la qualité reste tout de même bien faiblarde, l’absence de Louie sur les chaînes françaises pourrait presque passer pour du gâchis.

Ne vous laissez pas décourager par les premiers épisodes, où on sent bien que Louis se cherche… notamment le pilote, qui peut paraître lunaire – il monte en puissance au fil des saisons. En attendant, les sous-titres sont disponibles sur Betaseries. Pas tous. Pas tous en VF. Et c’est bien dommage.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fab
    Fab, Le 5 décembre 2014 à 23h48

    The Dean
    Coucou :shifty:

    J'ai commencé la semaine dernière et j'aime beaucoup son humour horrible :lol: Et Louie CK est tellement drôle dans son rôle de quarantenaire awkward (certains seconds rôles sont remarquables aussi..je pense à sa mère et à un de ses rencards chelous qui voulait absolument qu'il aille lui acheter des myrtilles :rire:) que je ne vois pas du tout les 20 minutes passer :happy:
    Ça me fait toujours plaisir de voir qu'une mad a été convertie \o/

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)