LOLservatoire de la Présidentielle (13 avril 2012)

Chaque lundi et vendredi, Marie.Charlotte vous offrira un petit best-of des wins et des fails de la course à la Présidentielle, histoire que vous puissiez vous tenir au courant des rebondissements plus facilement.

LOLservatoire de la Présidentielle (13 avril 2012)

Clips et claques… et l’homme de la semaine : Philippe Poutou à l’honneur !

Lundi

François Hollande a passé 48 heures en banlieue durant le week-end. Nicolas Sarkozy est aussi allé en banlieue. Plutôt qu’un “Yooo Momma”, idée déjà exploitée par le Petit Journal, je vous propose un battle de clips, d’autant que c’est précisément notre thème de la semaine (pratique, hein ?). GO :

Nicolas Sarkozy à Drancy VS. François Hollande 48h en banlieue.

Bon. Pour rééquilibrer un peu, on va tricher, on va accorder au candidat UMP une autre vidéo, celle du meeting des Jeunes avec Sarkozy, Porte de Versailles, samedi 30 mars. Là, y a du niveau !

Mardi

Anne Lauvergeon, seule « pédégère » d’un grand groupe français, éconduite l’année dernière, accorde une interview à l’Express dans laquelle elle revient sur les étapes qui ont précédé son éviction… Avec une citation très dure : “Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant”, dit l’Ecclésiaste”. C’est à lire. Vraiment vraiment.

Les clips officiels de campagne sont sortis ! Vous y avez peut être été confronté(e) si vous êtes devant la télé juste après le JT du soir. Si non, allez voir les clips, puis leur critique par Philippe Moreau Chevrolet, spécialiste de la communication politique. Pour une analyse plus poussée de cet exercie, rendez-vous sur Slate !

…Et ne manquez pas le clip en mode WTF de Philippe Poutou, l’homme de la semaine !

Mercredi

Mercredi soir, nous avions le droit à la première de deux émissions spéciales Des Paroles et Des Actes sur France 2. Pour cette première partie, Nicolas Dupont-Aignan, Eva Joly, François Hollande, Marine Le Pen puis Philippe Poutou se sont succédés pour 16 minutes de temps de parole face aux “journalistes” de DPDA.

Je vous livre mes impressions dans le paragraphe consacré à “jeudi” (suspeeeeense) mais les premières analyses ont circulé sur la toile dès cette première session terminée. La découverte incontestée de ce premier volet a été celle de Philippe Poutou, candidat qui s’en fout mais qui parle quand même avec ses tripes, une prestation assez lunaire qui n’est pas passée inaperçue. Vous avez raté ça ? C’est à revoir ici (22min43).

Belle perf’ de Poutou et Joly donc, qui ont tenu le choc face à une émission dont on se demanderait presque si elle n’a pas été conçue spécialement pour les décrédibiliser… C’est ce qu’analyse du moins Thierry de Cabarrus sur Le Plus.

Jeudi

On commence avec un tweet-fail de Morano, ça faisait longtemps ! (non). La Ministre – j’adore rappeler qu’elle est ministre, sans doute une influence sadomaso refoulée, allez savoir – a retweeté une vidéo anti-Hollande, qui se trouvait en fait… être un clip appelant à voter Marine Le Pen ! Oh eh ça va hein, entre Bêtise et Connerie, on ne va pas chipoter sur la marge d’erreur…

Le tweet et la vidéo en question ont été promptement supprimés de la TL de Nadine.

DPDA, 2ème partie

J’ai voulu attendre cette deuxième partie de l’émission par respect pour les candidats qui y ont participé, mais dans le fond, je savais que mon jugement n’en serait pas changé. Oui, mon champion, je l’ai trouvé dans la 1ère soirée, je vous l’avoue sans honte ni complexe, il faut avoir le courage de ses opinions et j’assume les miennes avec conviction. Le vainqueur absolu de ce Grand Oral politique en deux temps m’a émue par sa verve, sa présence, sa pertinence, mais surtout par sa constance et sa persévérance. Pour tout vous dire, il s’est surpassé. Je lui connaissais déjà ces nombreuses qualités, il s’était illustré à plusieurs reprises lors de précédentes émissions, ces deux dernières n’auront été que la confirmation d’une suprématie absolument indisputée. Oui, le WINNEUR incontesté de Des Paroles et Des Actes, c’est David Pujadas.

Par où commencer ? Par son courage et sa pertinence, lorsqu’il interroge Eva Joly sur son changement de lunettes : avant elles étaient rouges, maintenant elles sont vertes. Il est vrai que sur 16 minutes de temps de parole accordées à la candidate, cette question absolument essentielle devait nécessairement être abordée. David ose, et continue d’oser : face à Nicolas Dupont-Aignan, n’écoutant que son instinct, il lui demande sans détours s’il compte se reporter sur François Hollande ou sur Nicolas Sarkozy au 2ème tour. Vous noterez qu’il connaît déjà l’affiche du 2ème tour, malgré près de 30% d’abstentionnistes/indécis dans la balance, aucun problème pour notre Pujadas national – n’y voyez surtout aucun mépris à l’égard des petits candidats qui serviraient uniquement de “réserves de voix” aux deux finalistes (les favoris du 1er tour, cela va sans dire).

Constance et cohérence de cette brillante figure du journalisme qui s’était déjà illustrée en insistant lourdement sur le régime de Hollande (hahaha), sur les mauvais sondages de Nicolas Sarkozy, les qualifiants de “faits” (“Ce sont des enquêtes d’opinion, c’est un fait !”). Ce même Pujadas a demandé ce soir à Jacques Cheminade si une photo de Barack Obama caricaturé en Hitler était “de bon goût ?” – CAPTAIN OBVIOUS À LA RESCOUSSE !

Il ne s’est certainement pas abaissé à répondre à Marine Le Pen lorsqu’elle passait de “l’avortement de confort” à “l’avortement de récidive”. Il n’est pas tombé dans le piège des extrêmes lorsque la candidate FN a embrayé sur des amalgames plus que douteux du type immigration = terrorisme-la-preuve-avec-Merah, choisissant délibérément de ne pas intervenir, la laissant s’essouffler seule à répandre son venin. Quelle dignité !

David si tu me lis… surtout ne change rien. Bisous.

Le Bonus de la semaine est un POINT SONDAGES ! A une semaine du premier tour, ce point est absolument essentiel, merci de suivre attentivement. C’est parti :

Si vous hésitez encore, n’hésitez plus, ce sondage commenté sur Slate jeudi vous aidera certainement à fixer votre choix : Quel candidat pour faire le ménage ? Vous riez mais… La question méritait d’être posée ! (ou pas).

Si vous êtes consterné(e), retenez-vous le temps de passer sur cet article, reprenant les pires sondages de la Présidentielle. Il vaut mieux optimiser les soupirs de consternation, la campagne est encore longue. Notez que je suis bien embêtée, je ne trouve aucun sondage m’aidant à me déterminer en fonction de mon type de sac à main ou de mes teintes de vernis à ongles préférées. Zut alors !

Pour un sondage d’apparence sérieuse, vous pouvez consulter l’évolution des intentions de vote depuis mai 2011, qui démontrent que la campagne était absolument inutile puisque rien n’a bougé depuis un an. Tout ça pour ça ! LOL.

Blague à part, si vous voulez vraiment vous faire une idée de la tendance, si vous voulez réellement entrer dans la dynamique de la campagne, c’est le moment et ça se passe ce week end à Paris :

>> Samedi 14 avril

-PS : journée de mobilisation nationale partout en France. Pour participer, rendez-vous sur toushollande.fr

-MoDem : “Grande Marche Orange”, départ à 14h30 du Métro Opéra, marche vers le Palais du Luxembourg.

>> Dimanche 15 avril

– UMP : Grand rassemblement de la France Forte, place de la Concorde à partir de 14h.

– PS : Rassemblement festif autour de François Hollande à Vincennes, à partir de 12h30.

– EELV : Les Pique-Niques du Changement, un peu partout en France, à 12h30.

Si vous hésitez encore quant à votre choix pour le premier tour, vous n’êtes pas la seule, près de 30% des Français seraient dans ce cas. Raison de plus pour entrer en contact avec le ou les parti(s) qui vous parlent le plus pour essayer de retenir votre favori. Si vous êtes Francilienne, ce week-end, vous n’aurez que l’embarras du choix !

Pour les autres, on débriefera ce week-end de mobilisation dans le Lolservatoire de lundi !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)