LOLservatoire de la Présidentielle (12 mars 2012)

Chaque lundi et vendredi, Marie.Charlotte vous offrira un petit best-of des wins et des fails de la course à la présidentielle, histoire que vous puissiez vous tenir au courant des rebondissements plus facilement.

LOLservatoire de la Présidentielle (12 mars 2012)

Débriefons un peu cette fin de semaine…

Vendredi

Je ne pense pas vous avoir suffisamment parlé de Mot à Mot, la mini web-série façon Bref (on se DEMANDE où ils ont eu l’idée d’une web-série d’une minute 40) publiée tous les vendredis par le PS ; “résumé graphique d’une semaine de campagne”, elle vise comme son pitch l’indique à parodier en image les principales déclarations politiques de la semaine. Incisive à l’égard de la droite, elle n’en reste pas moins drôle et relativement fine ; vous pouvez la retrouver toutes les semaines sur le site du PS. Et voici l’épisode de la semaine, sur un thème “Star Wars”.

Vous aviez vu le clip de l’UMP par les Guignols de l’Info ? Jeudi dernier ces joyeux trublions nous ont proposé le clip du PS ! Ce qui me fait penser que je ne vous avais pas parlé du clip de campagne du Modem, toujours par les Guignols ; vivement le clip des autres partis en lice !

Vendredi soir, Marine Le Pen inaugurait une série d’émissions des candidats “Face à Canal+”. Après elle François Bayrou, Nicolas Sarkozy puis François Hollande seront invités de Canal+ au Grand Journal et au Petit Journal. Au GJ on parle programme et caractère, au PJ on décrypte la communication du candidat et de son parti – avec toujours beaucoup d’humour, la signature du PJ.

L’émission commence par un autoportrait, suivi d’un débat avec un invité du GJ – face à Marine Le Pen, l’imam de Drancy – puis les séquences habituelles de l’émission : les questions de Jean Michel Aphatie, le Grand Oral d’Ariane, la revue du web de Vincent Glad. Le candidat reste sur le plateau pendant les Guignols et y réagit avant de rejoindre le plateau du PJ (au bout du couloir). On termine avec le GJ 3ème partie.

Chacun pourra se faire une opinion en regardant les émissions. Si vous regardez les suivantes en direct, vous pouvez “live voter” pour jauger la prestation du candidat ; voici les résultats de Marine Le Pen, qui confirme s’en être plutôt bien sortie.

Week-end

Des petits plaisantins se sont amusés à rebaptiser plusieurs rues parisiennes en “Impasse Sarkozy – ancien président de la République, 2007 – 2012”. Les photos ont circulé sur Twitter…

Quand je vous disais qu’il y a aussi des talents et de l’humour côté UMP : lorsque vous tombez sur un contenu inexistant sur le site officiel de Nicolas Sarkozy, la France Forte, vous découvrez cette magnifique page 404 “La 404 c’est maintenant”.

En bref toujours, cette effrayante agression d’une policière devant l’Elysée. Franchement c’est scandaleux. Alors que cette brave dame faisait son travail en faction devant le palais, elle a été victime d’un jet de billes et de tomates. Quelle honte ! Qu’on arrête le(s) coupable(s) sur le champ ! Ah… euh…. En fait le coupable était Louis Sarkozy, selon RTL (à lire sur Voici). “Vous en avez assez de cette racaille ? Eh bien on va vous en débarrasser !”

Dimanche matin, je suis allée à Villepinte au Parc des Expositions pour le grand meeting de l’UMP. Pour une fois, je suis donc témoin direct, je puis vous sans informer sans médias interposés, ce que je ne manquerai pas de faire prochainement (teaser de ouf malade).

En attendant, cet article vous résume bien le déroulement de la journée. Arrêtons nous sur quelques lol/fail :

Dans son discours, Henri Guaino veut faire référence aux salariés de Photowatt, cette entreprise de panneaux solaires rachetée par EDF, mais commet un lapsus en les appelant… “Photoshop”. OUPS !

Que serait une grande manifestation sans la sempiternelle bataille des chiffres ? La fiche technique de Villepinte indique une capacité de 30 000 places assises ; Le Point (lié ci-dessus) rapporte 50 000 personnes. Qui dit mieux ? Nicolas Sarkozy ! 70 000 dans l’email envoyé aux inscrits de la France Forte, il a renchérit de 80 000 sur Facebook avant de redescendre à 70 000.

Moi j’y étais, je vous dis. J’ai pas compté, mais je peux vous dire qu’il y avait des gens debout, mais certainement pas deux fois la capacité de la salle. Je dirais que nous étions donc plutôt aux alentours de 35 000 voire 40 000 personnes, mais plus je trouverais cela très surprenant…D’autant qu’à la sortie du meeting, j’ai enchaîné avec France-Angleterre – à la télé – et à voir les 80 000 spectateurs du Stade de France, je vous confirme que nous n’étions certainement pas 80 000.

C’est tout pour le week end ! Je vous dis à vendredi pour le résumé de la semaine…

BONUS : Mon dieu que la campagne est belle !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire