The Canyons : un extrait intense de trois minutes (avec Lindsay qui pleure)

Découvrez un nouvel extrait de The Canyons, balancé peu de temps après la parution d'un article bourré de révélations sur les frasques de Lindsay Lohan.

The Canyons, le film de Peter Schrader, écrit par Bret Easton Ellis, avec Lindsay Lohan et James Deen, s’est récemment pris un gros coup de pub dans la gueule.

En effet, le New York Times a publié un article d’une dizaine de pages intitulé Here Is What Happens When You Cast Lindsay Lohan In Your Movie (Voilà ce qui arrive quand vous castez Lindsay Lohan pour votre film) rédigé Stephen Rodrick, un journaliste qui a assisté au tournage du film. Cet article tourne bien évidemment autour de Lindsay Lohan, de son comportement, de ses crises, de ses angoisses, et de tout ce qui a pu transparaître pendant ces épouvantes semaines de boulot.

C’est probablement le meilleur article qui ait été écrit à ce jour sur Lindsay et ses déboires. On y apprend entre autres :

  • que si elle maîtrise aussi bien les scènes de violence/de larmes, c’est grâce à son père (qui est loin d’être un bisounours),
  • qu’elle aimerait réaliser des films un jour,
  • qu’elle a été virée du film avant d’être réengagée après avoir harcelé Shrader et pleuré devant sa porte pendant 90 minutes,
  • qu’elle ne peut plus blairer Oliver Stone (qui ne l’a pas engagée dans Savages) au point de se jeter sur un magazine dont il fait la une afin de le déchirer en morceaux,
  • qu’elle évoque volontiers son passage en prison à travers des petites vannes bien sèches que personne n’attendait,
  • qu’elle irait bien en Afrique après tout ça,
  • qu’elle n’hésite pas à répondre « Désolée Paul, j’crois que tu vas encore être obligé de me virer » à Schrader lorsqu’il lui fait des remarques concernant une scène,
  • qu’elle fait la morale à James Deen lorsqu’il parle mal à Paul Schrader et lui rappelle que « c’est pas bien de parler à son réalisateur comme ça, c’est irrespectueux »
  • qu’elle ne peut pas compter sur ses assistants (« L’un-e est chez moi, complètement dans les vappes, et l’autre menace de se pendre. La vie est géniale. »)

…et tout un tas d’autres informations toutes plus intéressantes, surprenantes et absurdes les unes que les autres. En d’autres termes, ça nous permet de cerner un peu plus le personnage de Lindsay Lohan, en nous basant sur autre chose que les petits scandales hebdomadaires balancés sur TMZ. Pour certains, Lindsay passe pour une connasse, une tarée, et une vraie casse-couilles. D’autres découvrent avec cet article qu’ils ressentent de la compassion pour l’actrice. D’autres encore affirment que le récit de Stephen Rodrick a tout bonnement ruiné la carrière de Lindsay à tout jamais, et que personne ne voudra travailler avec elle après ça.

Et peu de temps après, un extrait de The Canyons a fait son apparition. On y voit Lindsay s’extirper du lit qu’elle partage avec James Deen pour partir à la recherche d’un téléphone en le faisant sonner. Alors qu’elle le trouve enfin, James Deen se réveille et lui hurle qu’il est au courant qu’elle le trompe et bim bam boum, ça se jette contre les murs.

http://youtu.be/CqabaxGjhFU

Ce clip nous permet de constater que Lindsay Lohan n’est vraiment pas la pire des actrices et que c’est vraiment, vraiment dommage qu’elle ait tout foutu en l’air et qu’elle ne parvienne toujours pas à se relever.

The Canyons n’a pas encore de date de sortie fixe mais on vous tiendra au courant (sous réserve qu’il sorte en France, ce qui est encore loin d’être gagné).

Tous les articles Cinéma , Culture
Les autres papiers parlant de Bret Easton Ellis , Cinéma , Lindsay Lohan , People , Vidéos
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Il n'y a pas encore de commentaire