Une lesbienne défie des homophobes de la lapider

Selon une église de Harlem, « Jésus lapiderait les homosexuels ». Une femme lesbienne a testé la force de leurs convictions.

L’héroïne du jour s’appelle Jennifer Louise Lopez. Elle est lesbienne et, mardi 18 mars, elle est allée dans une église pour réclamer sa lapidation.


Devant l’église en question, la ATLAH Worldwide Missionary Church, un panneau proclamait que « Jésus lapiderait les homos ». Jennifer Louise Lopez s’est tout de suite sentie concernée : avec candeur et caméra allumée, elle a toqué à la porte pour demander à ce qu’on la lapide.

L’homme qui l’accueille n’avait visiblement pas envisagé ce cas de figure. Si on entend malheureusement assez mal ses réponses, il semble déconcerté, et lui dit finalement de revenir le lendemain car ils n’ont pas de pierres…

Cette église n’en est malheureusement pas à son premier « coup d’éclat » : en février on pouvait lire sur le même panneau « Obama a lâché les démons homosexuels sur l’homme noir. Attention, femme noire. Un homo blanc pourrait prendre votre homme ».

Quant à Jennifer Louise Lopez elle a été inspirée par Pamela Raintree. En janvier dernier, cette femme trans a défié un politicien de la lapider, suivant les préceptes de la Bible. L’homme avait invoqué la religion pour annuler une ordonnance anti-discrimination dans sa ville de Shreveport, Louisiane. Mais après le discours de Pamela Raintree, il a renoncé à son projet. Ça donne de l’espoir !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 24 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Freehug
    Freehug, Le 23 mars 2014 à 14h45

    Je sais pas si c'est très malin d'aller demander à une bande de gens, assez fous pour croire que Jésus va redescendre sur Terre pour lapider les homos, de vous agresser. C'est risqué et je ne pense pas que ça les fera changer d'avis...

Lire l'intégralité des 24 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)