Leif Vollebekk et son piano nous envoûtent avec « All Night Sedans »

Si tu as des soucis pour lire la vidéo, tu peux la lire sur Youtube

Par  |  | Aucun Commentaire

Viens découvrir un des artistes qui a fait fondre le cœur de Louise en ce début d'année. Tu nous en diras des nouvelles !

Leif Vollebekk est canadien — j’ai cru qu’il était danois au départ, sûrement à cause des deux « k » dans son nom. Il sort Twin Solitude, son troisième album studio en ce 24 février 2017, et ce disque va bercer mon cœur pendant quelque temps.

Cette personne fait partie de mes meilleures découvertes musicales de l’année — alors que nous sommes seulement en février. Dorothée, la talentueuse réalisatrice de nos sessions, m’a envoyé le premier titre extrait de son album, Elegy

Il ne m’en fallait pas plus pour tomber sous le charme et écouter la discographie complète de Leif Vollebekk, soit deux albums très très réussis. Puis elle m’a envoyé cette session d’All Night Sedans et ça a fini de m’achever.

J’avais rarement vu un artiste aussi emporté par sa musique derrière son piano. Ça change de Keaton Henson (bien que j’aime aussi profondément cet artiste), on est sur un autre standard en termes de partage de l’émotion.

Leif Vollebekk est si intense dans son interprétation, on le croirait dans une sorte de transe.

À lire aussi : Max Jury chante « Numb » au piano


Louise Pétrouchka

Louise était presque chauve jusqu'à ses deux ans. C'est peut-être pour ça que Fab a accepté de l'embaucher.

Tous ses articles

Aucun commentaire

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!