Le domaine d’études « déterminant » pour trouver un emploi

L’Insee nous confirme aujourd’hui que la nature des études effectuées compte tout autant que leur durée quand il s’agit de trouver du boulot et de gagner des sous. On apprend entre autre que « pendant les dix premières années de vie active, le taux de chômage des titulaires de BTS et de DUT varie entre 3 et […]

L’Insee nous confirme aujourd’hui que la nature des études effectuées compte tout autant que leur durée quand il s’agit de trouver du boulot et de gagner des sous.

On apprend entre autre que « pendant les dix premières années de vie active, le taux de chômage des titulaires de BTS et de DUT varie entre 3 et 11 %, selon la spécialité, et celui des titulaires de master entre 5 et 15 % ».

Exemple : 3% de chômage et 1590 euros de salaire médian pour les DUT génie civil contre 13% de chômage et 1480 euros de salaire médian pour les masters en socio ou en psycho.

Les titulaires de Deug en lettres et sciences humaines connaissent eux aussi des débuts à la rame. Avec un salaire médian de 1 300 euros et un taux de chômage de 15 %, leur situation est comparable à celle des titulaires de CAP ou BEP électricité ou électronique.

Pour connaitre le taux de chômage, la proportion d’emplois à temps partiel, la catégorie sociale et le salaire liés au diplôme que vous possédez, que vous préparez ou que vous envisagez de préparer, c’est ici !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 35 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Emilie87
    Emilie87, Le 18 novembre 2010 à 21h05

    Bah si vous faites un Master recherche du philo, bon courage... je me demande c quoi le tqux de chomage apres ca, mais ca doit etre eleve...lol

Lire l'intégralité des 35 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)