Le livre de la semaine – Le Cercle des Menteurs

Chaque semaine, Myriam H. viendra vous parler littérature, vous faire découvrir un auteur ou un bouquin qui mettra du soleil dans vos petits cœurs. Aujourd’hui, elle vous parle du Cercle des Menteurs, un petit bijou de Jean-Claude Carrière.

Le livre de la semaine – Le Cercle des Menteurs

Le Cercle des Menteurs se place tranquillement dans mon top 5 des « livres que tout le monde devrait lire afin que le monde soit plus doux, plus beau et plus lumineux ». Pas de héros ni d’intrigue pourtant pour ce pavé qui compile des centaines de contes philosophiques issus de multiples cultures différentes et regroupés dans des chapitres aux titres aussi poétiques que « Le pouvoir est fragile, donc inquiet, donc hésitant, donc incohérent, donc contesté, donc fragile« . Si ça ne vous convainc pas déjà, je ne sais plus quoi faire.

Mais vu que c’est mon boulot je suis une fille sympa, je vais vous en dire un peu plus. Jean-Claude Carrière, déjà, est un grand monsieur. Romancier, scénariste, auteur de théâtre, parolier, metteur en scène et acteur, il aime à se définir comme un « conteur » (c’est quand même plus court) et a donc réuni une pléthore de fables dans Le Cercle des Menteurs. La plupart des jolies histoires compilées dans ce recueil ne durent que quelques pages, parfois quelques lignes, et laissent la part belle à l’imagination et à la réflexion. C’est typiquement le genre de bouquin qu’on peut emmener un peu partout avec soi pour en lire un extrait de temps à autres, entre deux stations de métro ou au moment de la pause-café, et y repenser tranquillou à l’heure du coucher.

On trouve dans Le Cercle des Menteurs des histoires humoristiques, de doux dingues et de vieux sages. Il est probable que vous connaissiez déjà celle de cet homme, habitant, disons, en Turquie, qui effectue chaque matin un rituel complexe dans son jardin. Intrigué, son voisin vient un jour lui demander la raison de ce comportement, et l’homme lui répond que c’est pour éloigner les tigres. « Mais il n’y a pas de tigres en Turquie !« , s’étonne le voisin. « Oui, tu vois, ça fonctionne« . Logique absurde et imparable que goûte particulièrement Jean-Claude Carrière, fasciné par la nature humaine et les mille subtilités de notre belle espèce.

Un peu comme Je croyais que mon père était Dieu, le recueil d’anecdotes publié par Paul Auster, Le Cercle des Menteurs est ce genre de livre dans lequel il est impossible de ne rien aimer. Si certains contes vous parleront probablement moins que d’autres, il vous suffira de tourner quelques pages pour plonger dans une histoire différente, penser à autre chose et changer de sujet. Un petit bijou de littérature qui redonne une bouffée d’affection envers l’humanité, parfait à lire cet été, pieds nus dans l’herbe et lunettes de soleil sur le nez !

Sur ces belles paroles, je vous laisse avec mon conte zen préféré (et peut-être le plus court de tout le recueil) :

« Un maître zen reçut un jour la visite d’un de ses disciples, qui, confus, lui posa cette question : « Maître, qu’est-ce que le zen ?« . Il l’emmena alors dans son jardin, où poussaient des bambous, et lui répondit : « Ceci est un bambou long. Ceci est un bambou court.« 

Voilà. C’est tout.

– Les deux tomes du Cercle des Menteurs sont disponibles sur Amazon et chez tous les bons libraires !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lalie Bulle
    Lalie Bulle, Le 10 novembre 2012 à 0h58

    Jean-Claude Carrière de La Controverse de Valladolid ? (Orthographe approximative ^^). Si c'est lui, je file lire le livre tout de suite ! Ce bouquin m'avait retournée, émotivée, changée, chamboulée et plus encore. J'en garde vraiment un souvenir ému et fort. Alors s'il a récidivé en mode contes de fées... J'achète =D
    Merci de la découverte !

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)