La poupée Lammily a désormais ses règles, et ses protections hygiéniques

La poupée Lammily, sorte de « Barbie » aux proportions réalistes, déjà livrée avec tous les « défauts physiques » de la vraie vie, a désormais ses règles. Et c'est plus pratique pour l'expliquer aux enfants, qu'un clip de rap super gênant.

La poupée Lammily a désormais ses règles, et ses protections hygiéniques

À chaque fois qu’un nouveau jouet cool fait son apparition dans les rayons des magasins, mon âme d’enfant regrette très fortement d’avoir environ dix-huit ans de trop pour pouvoir encore profiter de ces petites merveilles. Le dernier exemple en date, c’est la sortie d’un modèle de poupée Lammily qui a ses règles, et qui est donc vendue avec ses serviettes hygiéniques !

La poupée Lammily, pour mémoire, avait été imaginée par l’artiste Nikolay Lamm. Il avait redessiné la célèbre Barbie, en respectant la morphologie moyenne des américaines. Le résultat, c’était une figurine beaucoup plus réaliste que la pin-up en caoutchouc ne l’a jamais été.

Un KickStarter réussi plus tard, la poupée Lammily voyait le jour, pour le plus grand bonheur de toutes celles et ceux qui en ont assez de refiler des complexes aux enfants dès leur plus jeune âge !

À lire aussi : Lammily : « Barbie » avec une taille « normale » commercialisée en novembre !

Lammily passe à l’adolescence

Les premières ventes de Lammily avaient déjà été accompagnées d’accessoires cool, de type acné, cicactrices, vergétures qu’on pouvait lui rajouter sur le corps en collait des petits stickers réutilisables. Parce que les vraies filles de la vraie vie n’ont pas une peau de pêche immaculée, et parfois s’écorchent les genoux, ou ont les cuisses zébrées.

Mais voilà que Lammily revient, avec une nouvelle modification corporelle intéressante : elle a ses règles ! Le message que le créateur de la poupée veut faire passer avec le spot de publicité qui accompagne ce nouveau modèle, c’est qu’il peut constituer un support de communication avec les enfants peut-être un poil moins gênant que euh, je sais pas moi, par exemple, un rap pédagogique fait par ses parents ?

En twerkant ?

Par exemple…

Le rap de la gêne

La gêne de cette vidéo est tellement intense que je ne puis me résoudre à la traduire intégralement. Je. Non, désolée, c’est au-dessus de mes forces. Quand la mère se met à twerker, mon utérus a fait un tour sur lui-même.

À lire aussi : Les pires hontes de ma vie… et comment je les gèrerais aujourd’hui

On peut y voir les parents de la jeune Tina se lancer dans un rap pédagogique à propos des menstruations, et c’est plutôt indélicat : lorsqu’ils affirment que « les vraies filles ont leurs règles », nuançons tout de même qu’avoir ses règles n’est pas une condition qui valide l’appartenance au genre féminin, pas plus que ça ne fait de vous « une femme ». C’est juste une fonction corporelle.

Pour en savoir plus sur les règles et leurs diverses interprétations dans les sociétés, je ne peux que te conseiller la lecture de Passion Menstrues, l’excellent et fort instructif blog de Jack Parker !

Fort heureusement, la grande soeur de Tina vient interrompre ce clip de la gêne, et se charge d’expliquer à « DJ Mom et MC Dad » (mon dieu, stop) que la poupée Lammily serait un bien meilleur moyen de présenter les règles, et surtout beaucoup, beaucoup moins traumatisant pour la petite :

– Oh mon dieu les parents, vous êtes tellement gênants. Regardez Tina, vous allez la marquer à vie.
– On essaie de lui expliquer ce que « devenir une femme » veut dire, ce n’est pas un sujet de conversation facile !
– Oh là là mais utilisez la poupée, sérieux. La poupée Lammily est vendue avec des serviettes hygiéniques. N’importe quoi, sauf ce que vous faites, là !
– La poupée a des serviettes hygiéniques ? C’est vraiment bizarre.
– Non, ça là, ce que vous faites, ça c’est vraiment bizarre. VRAIMENT BIZARRE.

approve-this-message

Seul bémol, déjà souligné à l’époque de sa sortie : les modèles restent pour l’instant exclusivement blancs, et donc, fort peu représentatifs de la diversité des couleurs de peaux des filles de la vraie vie. Mais sur ce point, la marque évolue, puisqu’une Lammily doll « photographe » sera disponible en mars 2016, et elle est noire !

À lire aussi : Lammily sort une nouvelle poupée modulable avec acné, vergetures, cicatrices…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 20 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Freehug
    Freehug, Le 30 septembre 2015 à 20h29

    @Tatsue : :gonk: désolée mais je la trouve horrible cette poupée... C'est hyper malsain ce geste de lui ouvrir le bide, c'est barbie césarienne en fait ? Et maintenant que tu le dis, le Joueur du Grenier en avait parlé dans son épisode spécial sur les pubs. Y avait une petite chanson "maman surprise" toute guillerette et on voyait une gamine arracher le ventre...... Beuuuuuuuuuurk !

    Et y avait aussi une pub dont le jingle était "zigounette pipi zigounette pipi, il a envie !" et ensuite on voyait une fillette baisser le slip de son poupon magnifiquement pourvu d'un pénis qu'il fallait soulever pour en faire couler de l'eau. Je ne plaisante pas, la petite était ravie de tripoter le sexe de son jouet pour le faire pisser. Et personne ne voyait le problème. Hum, comment dire ? :goth:

    Du coup je suis d'accord avec toi. J'aimais bien l'idée de Lammily parce que quitte à offrir des poupées, autant de pas véhiculer des standards de beauté iniques (et je ne parle même pas des poupées Bratz hypersexualisées avec leurs horribles grosses têtes et leurs minijupes à paillettes). Mais passer de canons irréalistes à une copie de la vie réelle, je suis contre. Déjà que comme tu le dis, on offre aux petites filles des objets pour "jouer aux tâches ménagères"... Pourquoi pas des poupées fournies avec capotes et pilules pour les préparer à leur première fois ? La banane du cours de SVT, c'est irréaliste !

    @Coffeencig : c'est vrai ça, j'ai plusieurs potes mecs qui avouent du bout des lèvres tenter de se muscler parce qu'ils se trouvent trop maigres, et souvent c'est même pas le cas en plus.

Lire l'intégralité des 20 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)