Lady Helen, la série littéraire historique et surnaturelle, à découvrir prestement

Par  |  | 12 Commentaires

Les livres de la série Lady Helen sont un savant mélange entre romans historiques et veine fantastique. Lucie vous propose de découvrir ces lectures prenantes !

Lady Helen, la série littéraire historique et surnaturelle, à découvrir prestement

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Gallimard Jeunesse.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Lady Helen est une série de livres d’Alison Goodman parue aux éditions Gallimard Jeunesse. Le premier ouvrage, Le Club des Mauvais jours, publié en août 2016, est suivi par un deuxième tome en ce mois d’août 2017, Le Pacte des Mauvais jours — vous pouvez retrouver d’ores et déjà ces livres en librairie !

La série ne manque pas de sources d’étonnement et d’enthousiasme, et c’est ce que j’ai l’intention de vous démontrer aujourd’hui !

Lady Helen, les mystères à la cour de la souveraine

Helen est orpheline. Elle vit avec son oncle et sa tante à l’aube du 19ème siècle.

Au début du premier tome, elle se prépare à être présentée à la cour de la souveraine. Elle pourrait y recevoir les faveurs de la reine, intégrer la cour et espérer une bonne situation, grâce à un mariage réussi.

Enfin ça, c’est la théorie et ce qu’on attendrait d’elle. Helen est plutôt décidée à garder son autonomie le plus longtemps possible, même si elle doit composer avec les attentes de sa famille d’accueil, qui l’a recueillie après le décès mystérieux de ses parents.

Les mystères vont d’ailleurs la poursuivre. Entre disparitions soudaines au sein de sa propre demeure et phénomènes étranges, Helen va se retrouver embarquée dans une spirale surnaturelle dont elle a les clés pour en déjouer les maléfices.

Lady Helen : plongée dans une époque historique qui fait rêver

L’intrigue de Lady Helen prend donc place au début du 19ème siècle, à une heure où les fastes de la cour mettent des étoiles dans les yeux des aspirantes à la vie mondaine, et où l’envie de réussir un bon mariage est le moteur de toute une vie.

Nous sommes donc bien en présence d’un roman historique !

À travers son écriture et les descriptions de son roman, Alison Goodman nous plonge au coeur de l’époque qu’elle dépeint, que ce soit en détaillant les vêtements et la mode de l’époque, en mentionnant un mobilier ancien ou une architecture.

Elle ne manque pas non plus de s’attacher aux conventions sociales qui régissent les rapports humains et qui dictent les comportements des personnages du roman. L’immersion est aussi bien réussie dans le cadre que dans les interactions entre les protagonistes !

Cette construction d’une société avec ses codes alimente une intrigue maligne qui vise à emmener la lectrice ou le lecteur sur des terrains inattendus et palpitants.

Alors quiconque apprécie la compagnie immersive des romans historiques ou aime s’évader dans une autre époque se plaira à virevolter au gré des pages, mais ce n’est pas la seule ambition de l’œuvre !

À lire aussi : Et si les héroïnes de Jane Austen vivaient à notre époque ?

Un suspense savamment disséminé au cœur de Lady Helen

Le roman a cette force de réussir à installer de façon solide son intrigue et de nous conforter dans une routine pour mieux nous faire tourner la tête.

On commence par suivre Helen dans son quotidien, coincée entre l’autorité de son oncle un peu trop directif, l’œil exigeant de sa tante pourtant si secrète sur le passé de ses parents, et celui de son frère protecteur mais désireux qu’elle réussisse à se trouver une bonne situation.

Helen est embarquée dans le tourbillon des habitudes, bouleversée toutefois par l’événement de la présentation à la cour.

C’est dans ce cadre que l’auteure parvient à disséminer brusquement des éléments perturbateurs qui viennent déconstruire le monde si bien régenté qu’elle était parvenue à bâtir. On bascule dans le genre fantastique au sens littéraire du terme !

Le suspense fonctionne. Les retournements de situation sont efficaces. Alison Goodman parvient à nous surprendre : n’est-ce pas ce que l’on attend d’une bonne romancière ?

Du surnaturel véritablement perturbant dans Lady Helen

Avec les romans Lady Helen, on est loin des intrigues à la versaillaise où seuls les ragots tiennent lieu de véritables renversements et où conserver sa réputation est la première des préoccupations.

L’occupation principale qui nous concerne ici, c’est de préserver sa vie !

Les livres sont un mélange travaillé et réussi entre roman historique et polar surnaturel : à quoi bon devoir choisir quand on peut avoir les deux réunis de façon efficace ?

Comme dans tout bon polar qui se respecte, l’inquiétude fait tortiller le ventre et certaines scènes racontées sur le papier sont impressionnantes à imaginer.

On fait ainsi la connaissance des Abuseurs, de charmantes créatures dotées de fouets invisibles permettant d’aspirer l’énergie vitale de leurs victimes – et cela passe généralement par l’acte sexuel.

Surnaturel, sexe, meurtre, disparition… la cour royale est montrée sous des airs sombres, et le roman n’a rien de gentillet. Il est au contraire captivant !

Lady Helen est donc la série de livres idéale pour celles et ceux qui aiment les histoires immersives, fortes en rebondissements, et qui préfèrent ne pas avoir à choisir entre plusieurs ambiances littéraires !

 Jeu-concours terminé le le 14 septembre 2017. Les gagnant•es seront tiré•es au sort parmi les participations. Règlement complet disponible à cette adresse.

À lire aussi : Quatre raisons de découvrir La Passe-Miroir, une fascinante saga fantastique

7 surprises culinaires personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Lucie Kosmala

Lucie a commencé en 2015 par vous parler de littérature jeunesse, et depuis janvier 2016, elle vous cause plus généralement de livres, sous toutes ses formes et pour tous les goûts. Elle s'est illustrée à de nombreuses reprises dans la réalisation de petits pingouins en olives, et connaît d'un point de vue exhaustif tous les gifs de raton laveur existants.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Fa Mulan
    Fa Mulan, Le 12 septembre 2017 à 11h59

    Oh ça a l'air trop trop bien :puppyeyes:

    Dommage qu'il n'existe pas en forma liseuse :sad:
    Je participe au concours, et sinon je l'achèterais en papier quand même, tant pis pour ma pauvre bibliothèque qui n'en peux plus :yawn:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!