Le petit guide de la sodomie par Laci Green

Laci Green est de retour avec une nouvelle vidéo ! Cette semaine, elle nous parle de sodomie et de ces petites choses qu'il est important de savoir avant de s'y mettre.

Le petit guide de la sodomie par Laci Green

À la rédac, on est toutes tombées amoureuses de Laci Green – et vous aussi, d’après ce que vous nous avez dit – du coup, on ne va pas rater une occasion de vous reparler d’elle.

On a d’ailleurs lancé un atelier sous-titrage (et si vous voulez y participer, c’est simple : il faut envoyer un mail à yana@madmoizelle.com et jack@madmoizelle.com en nous précisant si vous voulez traduire les vidéos ou faire de la synchronisation de sous-titres, et on vous expliquera tout) donc vous devriez pouvoir toutes vous régaler avec ses vidéos très bientôt, même si vous êtes une bille en anglais.

En attendant, voici sa dernière vidéo en date qui parle de sodomie. Ce qui est cool dans la sodomie, c’est que tout le monde peut participer, puisque tout le monde a des fesses. C’est tout con comme principe, mais direct ça rassemble. Pour s’assurer que l’expérience reste agréable, Laci vous offre quelques petits conseils et rectifie les erreurs les plus courantes qui tournent autour de cette pratique.

Chargement du lecteur...

Les points importants à retenir :

  • La sodomie ne devrait jamais être douloureuse
  • Ne jamais sous-estimer la puissance du lubrifiant, l’anus est un petit être fragile
  • Ne passez jamais directement de l’anus au vagin, il faut que votre partenaire se lave le pénis (ou toute autre objet qui aurait fait office de remplacement) ou change de préservatif
  • Ne le faites pas si vous n’en avez pas envie
  • Allez-y doucement, on est pas chez les barbares ici
  • La sodomie n’est pas réservée au femmes hétérosexuelles ou aux hommes homosexuels – tout le monde a un anus, donc tout le monde peut pratiquer la sodomie.

Allez, bonne b… enfin, amusez-vous bien. Bisous.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 34 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • BruteEpaisse
    BruteEpaisse, Le 27 décembre 2014 à 14h52

    DestyNova_
    Je ne dis pas qu'il ne faut pas qu'on s'y intéresse et peu importe ton âge mais il ne s'agit pas d'une personne mais d'une sexualité qui évolue dans le sens de la banalisation (arrêtez de nier, tous les psychologues le constatent directement auprès des jeunes).
    Alors désolée, mais ça, ça me fait bien rire. Le sexe est banalisé? Mais le sexe, c'est banal bon sang! Et "tous les psychologues" ça me semble un peu arbitraire.
    Ce qui est banalisé, c'est la représentation du sexe, l'hypersexualisation visuelle, dans les pubs notamment, et il y a le porno qui est extrêmement accessible, mais d'un autre côté on en à toutes et tous profité vu notre âge. Le vrai problème est d'etre confronté trop jeune à des images qu'on ne comprends pas vraiment et qui sont une représentation faussée de la sexualité.
    Bref, le résultat de tout ça, c'est que les jeunes ont une représentation déformée de la sexualité si ils surfent trop jeunes sur du porno. Le problème au fond n'est pas tellement le porno, il y en a toujours eu, ni la sodomie, le cuni ou la fellation, il y en a toujours eu (vous croyez vraiment que l'humanité à attendue le 20ème siècle pour découvrir toutes les façons de se donner du plaisir sexuellement??? Sérieusement, arrêtons de faire comme si tout ça était nouveau). Le problème est que les parents de nos jours s'attendent à ce que la société élève leurs gosses pour eux. Mais en même temps, il faut pas qu'on leur parle sérieusement de sexualité, posture tout à fait schizophrénique. En gros, faut pas parler de sexe à l'école à leurs enfants, pensent-ils, ça va leur donner de mauvaises idées, il y a également trop de porno sur internet, mon Dieu dans quelle société vit-on, mais par contre leur donner libre accès sur PC ou smartphones à internet sans filtre, pas de problème allons-y! Et c'est pas à eux de surveiller bien sûr, non, ce serait au porno de se cacher à leurs yeux! Et bien sûr tout cela est hypocrite, car quelque part ils sont content de reprouver à voix haute ce système qui en réalité les arrange, car ça leur évite à EUX de parler de cul à leurs enfants.
    Quand on aura tous intégré que le sexe, on le fait tous et toutes, que le plaisir on en veut tous et toutes, que ce n'est pas sale, mais que pour que ça reste sain ça doit être abordé de façon sérieuse et réaliste, avec un discours adapté selon l'âge, et surtout débarrassé de tout puritanisme religieux, ça ira mieux.
    D'ici là, ce genre de vidéo est top, parce que ça ne pousse personne à faire cette pratique parce que c'est la mode (lol, une mode qui dure depuis quelques siècles, mais bon), au contraire ça explique de façon saine et rationnelle ce que c'est et comment faire pour que ça se passe bien si ça nous fait envie. Il n'y a pas de banalisation là dedans puisque c'est une pratique banale en soi. Et ça reste que du cul ;)

Lire l'intégralité des 34 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)