« Killjoys » vous emmène aux confins de la galaxie sur du punk et du fun

Killjoys, la série de science-fiction, entame sa saison 2 sur SyFy et si vous êtes adepte du genre, c'est le moment d'y jeter un œil !

Une série de science-fiction marrante qui fait bouger, ça vous dit ? C’est ce que propose Killjoys, une jolie aventure spatiale qui va vous faire découvrir le système du Quad, ses corporations, ses religions, ses grandes familles qui contrôlent la vitrine politique, et bien sûr, ses Killjoys, des mercenaires capables de tout pour gagner des sous !

À lire aussi : « Trepalium », une ambitieuse série de science-fiction française qui interroge notre rapport au travail

Killjoys et ses personnages attachants

Killjoys a été créée par Michelle Lovretta, qui se trouvait derrière Lost Girl, une autre série de Space TV (l’équivalent canadien de SyFy) dans le genre du fantastique qui s’est terminée l’an dernier. Les deux séries partagent des allures similaires, une image aux couleurs saturées, et une héroïne badass qui n’a pas peur d’employer ses muscles ni ses atouts physiques pour gagner de l’argent et résoudre ses affaires !

Les trois acteurs principaux, ce sont Hannah John-Kamen (vue dans Tunnel et aussi dans deux épisodes de Game of Thrones), Aaron Ashmore (Warehouse 13) et Luke Macfarlane (Brothers & Sisters). Ils forment un trio parfaitement équilibré ! L’un réfrène l’audace dangereuse de l’autre, tandis que le troisième vient apporter une touche d’humour plus que bienvenue.

Ils se connaissent bien : Johnny et Davin sont frères, tandis que ça fait des années que Dutch fréquente Johnny qu’elle considère comme son meilleur ami. Je vous laisse deviner les conflits qui vont se créer quand Davin va rejoindre l’équipe…

Killjoys comble une place vacante dans le genre de la science-fiction

Je suis la première à l’admettre : Killjoys n’est pas parfaite. Il y a un manque d’ambition scénaristique que je pourrais déplorer et des grosses ficelles narratives qui expédient certains arcs en deux temps, trois mouvements.

MAIS ça n’empêche que j’éprouve un plaisir certain à chaque fois que je regarde un épisode car le vaisseau est super chouette, j’adhère carrément au style steampunk et aux persos attachants. Il y a de l’enthousiasme ! Et rien que le générique donne une bonne idée de l’ambiance sonore globale.

Ça me frustre énormément aujourd’hui qu’il n’y ait plus de science-fiction divertissante, comme on pouvait avoir avec Farscape ou même Stargate qui te faisait voir autre chose que notre monde uniforme. Après des échecs à la Terra Nova, et même Defiance qui n’aura duré que trois saisons, je pourrais juste citer The Expanse qui semble prometteuse…

Quant à Dark Matter (diffusé juste après Killjoys), son intrigue est clairement plus complexe mais l’univers bien moins original.

Killjoys vient varier un peu le paysage télévisuel dans tout ce qu’il a de plus divertissant.

La saison 2 est actuellement diffusée (depuis le 30 août dernier) sur SyFy, et une saison 3 a bien été confirmée !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Neverland90
    Neverland90, Le 13 septembre 2016 à 12h08

    Oui cette série est géniale!!!
    Et l'amitié mixte est mise en avant sans aucun sous-entendus de romances. L'univers est génial mais un peu déprimant j'avoue. J'en avait parlé sur ce topic : http://forums.madmoizelle.com/sujets/les-femmes-dans-les-series.119507/
    Par contre, je trouve au contraire que les intrigues sont super bien ficelées, cette critique je l'appliquerais plutôt à Dark Matter (bien que la saison 2 est vraiment bonne).
    Le point positif dans toutes ses séries c'est que les personnages féminins sont écris normalement et il y a pas mal de diversités. Et comme perso, les effets spéciaux petit budget me dérangent pas, je suis une grande fan de Killjoys, Dark Matter et The Expanse. J'espère que le succès de ses séries contribuera à relancer la SF. Et puis avec l'arrivée du nouveau Star Trek, c'est tout bénef.

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)