Kendra Morris fait son Street Tattoos

Kendra Morris fait son Street Tattoos

On avait déjà rencontré Kendra Morris pour une douce session acoustique, on l'a retrouvée cette fois-ci pour qu'elle nous présente ses nombreux tatouages, avec beaucoup d'oiseaux et de jolies couleurs.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 24 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Black Phillip
    Black Phillip, Le 11 juillet 2014 à 4h30

    augustinee;4824026
    Etre tatoué-e,aujourd'hui,mais y'a rien de plus conformiste et banal... Et c'est une nana tatouée de partout qui vous dit ça ( même si des grosses pièces comme les miennes sont un peu moins courantes ). je suis certainement pas une rebelle,j'ai pas fait ça pour dire merde à la société,y'a aucune démarche mystique ou rock derrière tout ça,aucune signification super profonde. Je suis pas plus cool que les autres parce que j'ai une manchette et un chest.

    Le tatouage oui c'était clairement rebelle il y a 60 ans,les tattoos de taulards étaient super rebelle,maintenant,tout le monde le fait,tout les âges,tout les milieux sociaux,des mères au foyer aux ministres,et moi,je dis tant mieux. Plus c'est banal,plus il y a d'endroits où le faire en toute sécurité et plus on nous accepte dans plein d'emplois différents,et moins on nous fait chier,tout simplement.
    Sérieux,vous voulez encore de cette image,vous voulez encore être associés aux clichés du rapport de l'Académie de médecine?

    Je milite pour les modifs banalisées,normalisées,qu'on arrête de me foutre dans une case "trop cool et trop rebelle" alors que pas du tout. Je sais que ça plait a beaucoup justement d'être dans cette case,de se sentir super spéciaux,moi,ça me gave. C'est cette case qui nous empêche précisément d'être pleinement acceptés!
    Mais il s'agit pas de vouloir être rebelle ici. C'est juste qu'il y a des gens qui ont des façons de faire différentes, je pense qu'on peut quand même accepter ça.
    La fille de la vidéo n'a jamais dit : "je suis trop cool parce que je me suis faite tatouer dans une cuisine." Elle a juste dit : "je me suis faite tatouer dans une cuisine par un pote à moi et je suis contente parce que c'était son premier tatouage et aussi un bon moment." Chacun fait ce qu'il veut et prend les risques qu'il veut pour lui même.

    C'est pas parce que certaines personnes ont envie de se tatouer dans une cuisine que ça va décrédibiliser l'ensemble des personnes tatouées. Et si c'est ce qui se produit, c'est pas aux gens qui ont des pratiques différentes qu'il faut le reprocher, mais à ceux qui portent des jugements à l'emporte pièce sur le tatouage ou sur autre chose.
    On peut pas tout lifter juste pour faire bien aux yeux des gens qui ont l'esprit étriqué.

    Je suis désolée que les tatoués soient encore victimes de discriminations mais c'est clairement pas à cause de la fille de la vidéo ni des gens comme elle.
    Penser ça c'est limite reproduire soi même de la discrimination envers des personnes qui ont les mêmes pratiques que nous, juste parce qu'elle ont choisi de la faire dans un cadre moins safe.

Lire l'intégralité des 24 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)