Le jus de cranberry ne peut rien contre ton infection urinaire, sorry

De récentes études remettent sérieusement en question la capacité du jus de cranberries à lutter contre les urètres en feu. SCANDALE !

Le jus de cranberry ne peut rien contre ton infection urinaire, sorry

As-tu remarqué ?

Il suffit d’avoir un pet de travers et de l’exprimer pour découvrir que TOUT ton entourage a fait médecine.

Qui une infusion contre les insomnies, qui un suppo pour la conjonctivite…

Chacun y va de son petit conseil et tu te retrouves avec une liste d’huiles essentielles longue comme un bras alors que tu voulais juste un peu de compassion.

En cas d’infection urinaire, le jus de cranberries est LE remède que Jean-Claude JeSaisTout s’empressera de dégainer. Et il aura tort.

Le jus de cranberries contre les infections urinaires, une arnaque ?

Une infection urinaire, ou cystite, est une infection du canal qui connecte le rein à la vessie. Une femme sur deux en souffrira au cours de sa vie, contre 3% des hommes.

C’est très douloureux, dans le sens où ça te donne l’impression de pisser du feu. 


Aïe

Comme souvent, le bullshit marketing s’est engouffré dans la brèche de cette affection pour jouer sur les peurs et les insécurités de nos concitoyennes.

Cette légende autour du jus de cranberries a été longtemps été entretenue par le milieu médical lui-même.

Elle est née d’un fait réel : ces petits fruits rouges contiennent un ingrédient actif, les proanthocyanidines, un type de polyphénoles présent dans différents végétaux, qui se retrouve aussi dans le café, le chocolat et le vin rouge.

Ce composant est réputé pour freiner la prolifération bactérienne dans la vessie. Seulement voilà, pour obtenir la dose suffisante à cet effet en buvant du jus de cranberries, il faudrait s’en envoyer des litres à longueur de temps.


Un peu comme boire du pinard en espérant sucer trois anti-oxydants

En 2012, une étude exhaustive concluait :

« Bien que des études de petite ampleur montrent de petits résultats sur les femmes régulièrement sujettes aux cystites, les résultats d’études plus larges n’apportent pas d’éléments statistiquement signifiants […]

Le jus de cranberries ne peut donc pas être actuellement recommandé pour la prévention des infections urinaires. »

En 2016, la Dr Lindsay E. Nicolle, experte en infections urinaires, affirmait dans le New York Times :

« Les professionnels de santé ne devraient pas promouvoir l’usage du jus de cranberries en sous-entendant qu’il existe des preuves ou des possibilités de son efficacité. »

Le mois dernier, c’est le National Institute for Health and Care Excellence qui est venu mettre le coup de massue final à ce mythe, comme l’explique la BBC.

La cannerberge n’a donc toujours pas prouvé ses capacités en termes de prévention ou de traitement des cystites.

Infection urinaire : que faire ?

Quant aux compléments alimentaires à base de cranberries, il est nécessaire de choisir des produits certifiés par un organisme de contrôle, de préférence bio, et de s’assurer de leur concentration en proanthocyanidines pour jauger leur efficacité.

En cas de cystite, le meilleur réflexe reste de boire beaucoup d’eau, de prendre des anti-douleurs et de consulter un médecin qui prescrira un traitement antibiotique.

Enfin, faire pipi après un rapport sexuel reste une mesure préventive de qualité, en tout cas s’il y a eu pénétration vaginale !

Et vous, vous avez déjà essayé de biberonner de la canneberge pour calmer une cystite ? 

À lire aussi : Le guide estival pour une vulve heureuse et en pleine santé

CHANSON DE NOEL - MBN & la rédac (clip)

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Artemistigri
    Artemistigri, Le 24 juillet 2018 à 14h28

    A une époque, dans ma jeunesse, j'avais du bleu de méthylène qui était diablement efficace. Trop efficace pour l'industrie pharmaceutique visiblement puisqu'il a été retiré des étagères. Bien entendu pour nous refourguer d'autres merdes moins efficaces et plus chères.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!