Jon Stewart réagit à la perfection à la couverture de Caitlyn Jenner

Suite au buzz qui a suivi la « une » de Caitlyn Jenner, Jon Stewart a réagi à la perfection : il a souhaité la bienvenue à Caitlyn... dans un monde sexiste qui va la traiter différemment.

Photographiée par Annie Leibovitz, Caitlyn Jenner s’est dévoilée en Une d’un numéro de Vanity Fair qui restera dans la légende. De très nombreuses stars ont réagi à cette sublime photo, témoignant tout leur soutien à Caitlyn dans sa transition.

À lire aussi : Caitlyn Jenner se dévoile en « Une » de Vanity Fair

Parmi toutes les réactions télévisées à cette séance photo, ainsi qu’à l’annonce du documentaire I am Cait, il n’y a pas eu que du bon : la palme de la bêtise et du mauvais goût revient probablement à Fox News, qui a su enchaîner avec talent les remarques idiotes et insultantes.

Mais concentrons-nous sur le positif… Et je veux bien sûr parler de Jon Stewart. Mardi dernier, l’animateur du Daily Show a consacré son édito à Caitlyn Jenner, et surtout ce qui l’attend désormais.

Loin des considérations physiques qui ont arrêté pas mal de ses collègues, Jon Stewart a adressé à Caitlyn un message concernant l’autre changement qu’elle va devoir vivre : celui d’être une femme dans une société américaine inégalitaire et sexiste.

« Tu vois, Caitlyn, quand tu étais un homme, on pouvait parler de ton athlétisme, tes affaires, ta perspicacité. Mais maintenant, tu es une femme et tout ce qui nous intéresse, c’est ton apparence. Ce qui nous amène à la deuxième phase de ta transition : ta « bonnassitude relative ». […]

« Caitlyn est-elle plus canon que Kim Kardashian ? »

Attendez, on essaie de complimenter quelqu’un là, il faut qu’on s’assure de bien descendre une autre femme dans le processus. C’est comme ça qu’on maintient l’équilibre ! […]

 « Elle est super belle, surtout pour son âge ! »

Et voilà ! C’est ce qui nous manquait : lui rappeler que maintenant, elle a une date d’expiration. Tu as 65 ans, il te reste deux ans avant de devenir invisible aux yeux de la société : fais-en bon usage. Et tu sais quoi ? Puisque c’est un jour spécial, pourquoi est-ce qu’on ne lancerait pas un peu de slut-shaming avec une dose de « elle n’est probablement pas aussi canon en vrai. » ? […] Si on enlève le corset et le maquillage, je me demande si quelqu’un veut encore la sauter !

Caitlyn Jenner, félicitations et bienvenue dans la vie d’une femme en Amérique ! »

Sans oublier le fait qu’elle se prépare à gagner moins qu’un homme à travail égal, à subir des violences physiques et morales, du harcèlement, ainsi qu’à être soumise à des exigences constantes concernant son apparence.

À lire aussi : Je veux comprendre… le slut-shaming

Alors comme l’a dit ce cher Jon, bravo et bon courage !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 26 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Boisdormant
    Boisdormant, Le 6 juin 2015 à 15h31

    @alita99 Ah mais coool Raoul, désolée si je t'ai mise mal à l'aise, c'est pas du tout ton propos auquel je pensais spécifiquement (en fait j'ai des ami.es militantes d'extrême gauche allié.es des personnes trans, et j'ai vu passer dans leur FB des remarques comme "Ne surmédiatisons pas Caitlyn Jenner, c'est quand même une privilégiée, et cela a facilité sa transition". Discours que j'entends un peu partout, bien intentionné mais qui me paraît problématique en termes d'intersection) (mais si des concerné.es veulent m'expliquer pourquoi ça ne l'est pas, je suis toute ouïe !) Du coup je crois que c'est à elleux que je répondais mentalement :d
    :calin:

    Edit : oups je vois qu'on a pris de la place, on va aller discuter ailleurs en effet :P :ninja:

Lire l'intégralité des 26 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)