Cinq raisons de lire Jojo Moyes, une autrice qui parle à notre génération

Par  |  | 2 Commentaires

À l'occasion de la sortie d'Après tout de Jojo Moyes, Lucie t'explique ce que sont, selon elle, les secrets du succès de la série et de l'autrice !

Cinq raisons de lire Jojo Moyes, une autrice qui parle à notre génération

En partenariat avec Milady (notre Manifeste)

Jojo Moyes est une autrice britannique, qui a été consacrée à plusieurs reprises pour ses écrits, et fait figure de romancière incontournable dans le genre du feel good et des romans qui font du bien !

L’un de ses livres, Avant toi, avait aussi connu une adaptation au cinéma en 2016, étendant toujours plus son audience – déjà très étendue !

Mais aujourd’hui, je viens bien te parler du papier, celui des livres. Avant toi a été suivi de deux autres romans, Après toi, et Après tout, faisant ainsi émerger une véritable série.

Alors je profite de la sortie toute fraîche du troisième roman de la trilogie, Après tout, pour te montrer par le prisme de cet article pourquoi Jojo Moyes est une autrice qui s’inscrit avec beaucoup de finesse dans son époque, réussissant autant à t’ouvrir au monde qu’à faire échos à ton propre vécu.

Attention, cet article va comporter des spoilers que je vais m’efforcer de limiter au maximum, mais il est impossible de te faire une présentation de la saga sans te livrer des éléments de l’intrigue !

Jojo Moyes, ou l’autrice qui explique comment changer de vie

Lou est une jeune femme dont le quotidien est hélas bien ancré dans les galères que rencontre bien du monde à notre époque contemporaine.

En effet, Lou subit de plein fouet la crise économique de sa petite ville d’Angleterre. Elle se démène pour trouver de l’argent, pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille, en difficulté, et pour laquelle la moindre petite pièce retrouvée sur une étagère est précieuse.

Alors quand elle se fait licencier parce que son gérant doit se rendre en Australie pour retrouver son père souffrant, l’angoisse vient prendre le dessus sur ses perspectives d’avenir.

Lou est dès lors prête à n’importe quoi pour se sortir de la galère – presque tout, puisqu’elle ne tient pas à devenir danseuse de pole dance. Quand on lui propose de passer un entretien pour devenir aide-soignante auprès d’une personne tétraplégique, c’est avec beaucoup de réticences qu’elle se laisse embarquer dans cette nouvelle expérience.

À lire aussi : Camille parle de sa vie avec un handicap dans Cher Corps

Avant toi a cela de touchant qu’il raconte le tournant d’une vie où, dans un moment difficile, il faut parfois prendre des décisions qui impliquent de vrais bouleversements. Jojo Moyes dépeint ces situations où l’on est amené à venir à l’encontre de ses envies, et même à lâcher prise pour oser quelque chose de complètement différent.

Les changements de vie, les grandes décisions, les ruptures : ce sont là de grands thèmes majeurs de l’œuvre de Jojo Moyes, qu’elle déroule tout au long de sa série. Et ce jusque dans Après tout, le troisième tome de la saga.

La jeune Anglaise provinciale décide cette fois-ci de s’envoler pour l’immensité des buildings et le fourmillement de New York, en quête d’un renouveau ! Elle ne cesse dès lors de se heurter au choc des cultures et aux différences de conventions sociales (dont je reparlerai plus loin dans l’article).

Alors le roman en devient presque cathartique et l’identification n’en est que plus forte : voir Lou dans une forme de vulnérabilité, sortir de sa zone de confort et puis réaliser ses aspirations, traduisant sa propre situation personnelle ou ses propres craintes de lectrice, cela suscite forcément l’empathie !

Jojo Moyes raconte l’engagement de celles et ceux au service des autres

Dans le premier tome, Avant toi, Lou est ainsi amenée à travailler auprès d’un homme en situation de handicap. Elle doit s’occuper de lui, lui tenir compagnie, subvenir à tous ses besoins. Mais elle est aussi confrontée à ses pensées obscures, celles qui lui donnent envie de mettre fin à ses jours depuis son accident qui l’a paralysé.

Certes ce n’est pas la première œuvre à évoquer des liens se nouant avec une personne tétraplégique. Je pense ici au roman Les fondamentaux de l’aide à la personne revus et corrigés de Jonathan Evison, ou bien entendu au film Intouchables.

Ces œuvres racontent des histoires d’individus qui, ensemble, font des étincelles. Les récits témoignent d’une grande humanité et bousculent les idées reçues. Ils sont touchants, mais ils mettent également en lumière le travail des aides à domicile, des aide-soignant•es et infirmiers•ères dont c’est le travail !

Et si cette dimension de générosité et de dévotion correspondent d’abord au travail de Lou, on y retrouve des échos dans le second tome, Après toi, où la famille de la jeune femme se montre très prévenante envers elle et son deuil.

Puis d’autres personnages déploient des trésors de solidarité entre eux, pour des problématiques toutes autres ! Dans Après tout, c’est tout un quartier qui va s’unir pour défendre leur bien commun – notamment celui de sauvegarder une bibliothèque, quelle belle cause – tandis que Lou va venir en aide à sa voisine, âgée et isolée.

Jojo Moyes nous raconte tout au long de sa saga ce qu’est la générosité, le don de soi, et ce shot d’humanité est loin d’être désagréable, bien au contraire – vous avez dit feel good ?

À lire aussi : Une madmoiZelle échange (en BD) avec sa sœur trisomique

Jojo Moyes va à l’encontre des préjugés sur le couple

Avant toi raconte l’histoire d’amour entre Lou et Will, en situation de handicap. Le roman vient démonter des préjugés en relatant une belle histoire avec une personne que la société pourrait considérer comme différente.

Cette histoire est particulièrement touchante, car les deux personnages vont beaucoup s’apporter l’un à l’autre.

Lou est blessée par la vie, et elle va retrouver la force de surmonter ses tourments grâce à Will. Lui, de son côté, va voir son quotidien bouleversé par l’arrivée de cette aide-soignante qui va prendre une place indispensable dans sa vie.

Le roman rappelle, en construisant pierre par pierre cette relation qui ne partait pas franchement sur des bases très optimistes, qu’avant d’être des personnes qui pourraient être qualifiées de différentes, il s’agit d’êtres humains.

Dans les livres de Jojo Moyes, quoi qu’il arrive, la vie continue

Au terme du premier tome de la saga, Will choisit de mettre fin à ses jours par aide médicalisée.

Avant de partir, il fait promettre à Lou de vivre pour elle, de contenter cette faim qui la tiraille au fond d’elle, de dévorer la vie à pleins crocs.

Jojo Moyes roman Après toi

Mais dans le second tome de la série, Lou peine à surmonter sa douleur. La série de Jojo Moyes met en lumière le processus de reconstruction après un drame, après un accident, après des déceptions.

Cette idée de renaissance est d’ailleurs particulièrement intéressante dans le troisième tome, Après tout, puisqu’il met en lumière la complexité qu’elle peut impliquer. Se reconstruit-on grâce à ce qui nous rappelle notre passé ? Voilà une question à laquelle Lou va être confrontée – non sans être impliquée dans des dilemmes sentimentaux considérables !

C’est une saga qui se montre très psychologue dans son approche des difficultés. Cela procure autant d’admiration que d’empathie !

À lire aussi : À mon ex qui vient de décéder

Jojo Moyes ou les problématiques romanesques de couple

Si certains paramètres du destin de Lou sont plutôt atypiques et permettent à des personnes bien ciblées de s’y identifier, d’autres savent faire plus généralement échos aux relations amoureuses de toutes et tous.

En effet, Lou se retrouve donc d’abord dans une relation avec quelqu’un qui ne répond pas aux stéréotypes du couple aux yeux de la société en ce qui concerne Will.

Dans Après tout, elle va être confrontée à une relation à distance, dans laquelle elle ne sait pas vraiment si elle a envie de s’engager, tandis qu’un nouvel homme va débarquer dans sa vie.

Puis, en échos au premier tome de la saga, mais avec plus de violence, elle va également être confrontée dans ce dernier tome aux problématiques liées aux différences de statut social, où l’argent peut devenir une source de discussion, de tension, ou d’humiliation.

En somme, Jojo Moyes aime parler de vous, de nous. Elle saisit au vol ce qui nous anime pour le cristalliser sur le papier : les joies comme les peines, les victoires comme les déceptions, les épreuves comme les petits coups de pouce qui facilitent la vie comme par magie, le tout en remettant en question les conventions sociales.

Après tout : le dernier tome de la série de Jojo Moyes est disponible !

C’est sans doute pour toutes les raisons évoquées dans cet article que les lectrices et lecteurs de Jojo Moyes l’aiment autant : pour sa capacité à leur procurer de vraies émotions fortes, qui leur rappellent leurs propres montagnes russes existentielles !

Et toi, connais-tu Jojo Moyes ? Qu’est-ce que tu aimes dans ses livres ?

À lire aussi : La littérature érotique, ça vous tente ? Voici des réflexions et bonnes adresses !

Lucie Kosmala


Tous ses articles

Commentaires
  • Milliepop
    Milliepop, Le 21 avril 2018 à 12h48

    J'ai découvert Jojo Moyes avec le film que j'avais beaucoup aimé et j'ai enchaîné avec le livre auquel j'ai beaucoup moins accroché. Pas tant pour le style d'écriture que je trouve très accessible et parsemé d'un bon humour, avec une trame principale très juste, mais plutôt la faute a un tas de sous-intrigues/drama que je trouvais inutile et à certaines réactions de personnages secondaires qui avaient été équilibrées/gommées dans le film.

    Spoiler: spoiler intrigue livre
    Ceci dit j'ai lu sans problème le tome 2 et je suis contente d'apprendre la sortie du 3e tome!
    J'avais également lu "les fiancées du Pacifique" qui a un fil rouge un peu difficile à suivre au départ mais que j'avais bien apprécié au final.

    Cinq autres arguments:
    *ça n'est pas (vraiment) de la chick-lit (je n'accroche pas tellement au genre), même si ça emprunte des situations rocambolesques (dans le 2 surtout) qui servent à poser l'intrigue et une héroïne -à priori- naïve;
    *ce n'est pas une histoire romantique non plus, l’histoire d'amour naît de leur attachement progressif et le profond respect qui les lie et n'est pas le thème central de l'histoire. Aussi le fait que l'amour n'est pas sauveur* et ne fait donc pas magiquement changer d'avis Will sur sa décision mûrement réfléchie (*: -pas dans le cliché ingénue/bad boy en tout cas- )
    *des persos principaux authentiques: j'avais été agréablement surprise dans le film de découvrir que Lou avait 26 ans et Will la trentaine (qui collait avec l'âge des acteurs en plus), ils en avaient la maturité et on peut s'identifier à Lou dans ses décisions et ses réactions
    *Les thèmes concernent parfois des sujets graves/difficiles qui sont abordés avec intelligence
    *L'histoire du premier se suffit à elle même mais c'est agréable d'avoir une (des maintenant) suite(s) et si vraiment vous avez du mal avec le premier tome, regardez le film et passez au deuxième

    En bref j'aime beaucoup Jojo Moyes et je rajoute ce nouveau livre à ma liste!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!