Le féminisme intersectionnel expliqué via… des pizzas !

Par  |  | 109 Commentaires

L'intersectionnalité est un concept complexe qu'il n'est pas facile d'expliquer. Comprenez les tenants et aboutissants du féminisme intersectionnel grâce à cette vidéo à base de... pizza !

Le féminisme intersectionnel expliqué via… des pizzas !

Dans une vidéo postée sur sa chaîne SmoothieFreak, Akilah nous parle, avec humour, de l’intersectionnalité dans le féminisme. Terme popularisé par la féministe américaine Kimberlé Williams Crenshow, l’intersectionnalité peut être définie comme la situation d’individus exposés à plusieurs formes de domination ou de discrimination.

Dans sa vidéo, Akilah réagit aux récentes polémiques provoquées par la journaliste Nellie Andreva qui écrivait dans un article que l’augmentation d’acteurs noirs à Hollywood réduisait les opportunités de travail pour les acteurs blancs.

C’est en se servant de pizzas qu’Akilah réussit avec brio à nous expliquer les discriminations qu’on peut trouver au sein même du féminisme et les privilèges dues à la couleur de peau. La youtubeuse définit les pizzas comme les femmes et les burgers comme les hommes. Elle peint ainsi le portait d’une société où le burger est privilégié et surexposé, à l’image des hommes dans les médias. Elle explique la notion de féminisme par ces pizzas qui réclament les mêmes avantages que les burgers, à juste titre.

À lire aussi : Nostalgia Chick : humour, féminisme et contradictions sur Internet

Là où les choses se compliquent, c’est lorsqu’on comprend qu’il y a plusieurs sortes de pizzas et que certaines sont décrédibilisées au profit d’autres. La pizza la plus aimée, représentée et présente médiatiquement est la femme blanche (la pizza au fromage). Elle explique ensuite la difficulté que représente le fait d’être une femme noire (la pizza deluxe) dans un monde où on voit exclusivement des burgers et des pizzas au fromage.

« Hey pizza deluxe ! Nous allons nous battre pour tes droits… mais juste après nous être occupées des nôtres. »

Akilah parle ici des femmes blanches féministes qui se battent d’abord pour le droit des femmes… en excluant les femmes noires de ce combat. La vidéo traite ensuite de la manière dont on différencie les discours féministes venant d’une femme noire et d’une femme blanche. Elle prend l’exemple du discours féministe d’Emma Watson qui avait été fortement encensé et relayé dans les média contrairement aux discours de célébrités comme Beyoncé qui ne sont pas toujours pris au sérieux.

Elle termine par le fait que le féminisme ne devrait pas avoir de couleur et que les femmes devraient se battre ensemble pour leurs droits… puisqu’au final, nous vivons toutes dans un monde où le burger est roi.

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Naya Ali

Naya écrit des chroniques vie et société. Douée dans peu de choses à part faire des blagues, elle a préféré écrire chez madmoiZelle plutôt que de passer sa journée à jouer à la console. Elle recherche activement les deux individus qui l’ont victimisée dans le bus en l’appelant Tahiti Bob.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (109) Facebook ()
  • Hibourisson
    Hibourisson, Le 4 avril 2017 à 15h13

    Ca fait un petit moment que j'avais envie de revenir sur ce topic.
    Il m'a fallu du temps mais mon point de vue a évolué.
    Je trouve que certains de mes arguments de l'époque sont totalement bidons.
    Je pense qu'il y a plein de choses que je n'avais pas envie de voir/entendre.

    Donc mieux vaut tard que jamais : merci d'avoir débattu avec moi et d'avoir essayé de m'expliquer et d'avoir été patiente !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!