La campagne « Kill la bêtise » lutte contre les idées reçues sur le handicap

Une association a lancé une campagne publicitaire, Kill La Bêtise, pour lutter contre les remarques blessantes concernant le handicap.

La campagne « Kill la bêtise » lutte contre les idées reçues sur le handicap

Les personnes en situation de handicap sont des humain•e•s comme les autres. Elles peuvent énormément souffrir des phrases haineuses, moqueuses, démoralisantes et pleines de préjugés qui sont trop souvent émises à leur encontre. C’est ce que vise à expliquer la nouvelle campagne Kill La Bêtise de l’ADAPT (Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées). En effet, hier c’était la Journée Internationale des Personnes Handicapées !

À lire aussi : Le(s) handicap(s) face au monde du travail – Les madmoiZelles témoignent

Dans le spot publicitaire de l’association, on voit un youtubeur lire des commentaires méchants sous ses vidéos, puis ce même jeune homme expliquer en quoi « il ne faut pas [y prêter attention] » et qu’il faut au contraire « continuer ».

La vidéo est particulièrement touchante et encourage à « réfléchir avant de commenter » pour ne pas blesser.

Que pensez-vous de cette campagne ? Vous paraît-elle efficace ? Êtes-vous concerné•e ?

À lire aussi : Benedict Cumberbatch, Kristen Bell et Jeff Bridges répondent à des tweets méchants

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lullaby21
    Lullaby21, Le 4 décembre 2015 à 22h12

    Je vais redire la même chose que sur Facebook, la vidéo en elle-même est très bien, le jeune homme est très courageux de s'exprimer, de montrer l'exemple, mais même si cette campagne d'affichage est très, très nécessaire (même si je ne pense pas que les personnes concernées se sentiront touchées), ça cible principalement le handicap physique. Et plutôt même les personnes à mobilité réduite. Juste un fait : 80% des handicaps sont invisibles, sortons-nous de l'esprit que handicap = fauteuil roulant !
    Les personnes fibromyalgiques, porteurs de diabète, lupus, sclérose en plaques (et hélas j'en sais trop sur ce sujet), victimes d'AVC , et tant d'autres pathologies peuvent présenter des multitudes de symptômes invalidants qui ne nécessitent pas un FR. Que ce soit l'incontinence, la spasticité, la douleur, la fatigue, les troubles cognitifs, de l'humeur, de langage, ça nécessite un changement de regard de la société entière sur LES handicaps. Comme sur les femmes. Autant dire qu'il y a du boulot ! :P

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)