Quand Hermione rencontre Hermione, un joli moment avec Emma Watson et Noma Dumezweni

Emma Watson a rencontré Noma Dumezweni qui incarne Hermione dans Harry Potter and the Cursed Child. Et ça fait plaisir à voir !

Quand Hermione rencontre Hermione, un joli moment avec Emma Watson et Noma Dumezweni

Il y a quelques semaines, les premières images de la pièce Harry Potter and the Cursed Child étaient révélées au grand jour.

Si, de notre côté, on a trépigné de joie en les découvrant, ça n’a pas été le cas de tou•tes les fans — qui s’étaient déjà manifesté•es au moment de la révélation du casting en décembre.

Le principal objet de la polémique ? Noma Dumezweni, qui incarne le personnage d’Hermione. C’est triste à dire, mais c’est sa couleur de peau qui a fait réagir. En 2016, oui.

J.K. Rowling s’était déjà exprimée sur le sujet, en rappelant que la couleur de peau d’Hermione n’avait jamais été précisée dans les livres et qu’elle-même était très heureuse de voir une Hermione à la peau noire.

Emma Watson a rencontré l’actrice britannique, déjà couronnée d’un Olivier Award (l’équivalent British du Molière). Et à en croire cette publication, elle est ravie !

« Hier, je suis allée voir « L’enfant maudit ». Je suis arrivée en ne sachant pas à quoi m’attendre, et ça a été FORMIDABLE. Certains éléments étaient, je pense, peut-être encore plus beaux dans la pièce que dans les films. Je me sens plus proche d’Hermione et des histoires d’Harry Potter que je ne l’ai été depuis la sortie des « Reliques de la mort », ce qui est un vrai cadeau.

Faire la connaissance de Noma et la voir sur scène était comme rencontrer un moi plus vieux qui me disait que tout allait bien se passer, ce qui était — comme vous pouvez l’imaginer — immensément réconfortant (et émouvant !). L’équipe m’a accueillie comme si je faisais partie de la famille et Noma a dépassé toutes mes espérances. Elle est fantastique.

La musique est belle… Je pourrais continuer encore et encore… Voilà quelques photos de notre rencontre. »

À lire aussi : Les Animaux Fantastiques a une nouvelle bande-annonce bourrée de créatures merveilleuses

Alors voilà, c’est triste d’en avoir besoin mais si ça peut faire taire les remarques reloues encore un peu plus, c’est très bien, ça met du baume au cœur (et mon amour pour les deux actrices augmente encore un peu plus du coup, ainsi que mon envie démesurée d’aller voir la pièce) !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 24 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Hipcherry
    Hipcherry, Le 17 juillet 2016 à 2h24

    @Skarov Dans le monde de HP, il n'y a pas de discrimination par la couleur de peau (ce qui diffère de la façon dont l'écrit Rowling, il y a quelques problèmes de ce point de vue là). Kingsley devient Ministre de la magie il me semble, personne ne s'inquiète de la couleur de peau de Dean Thomas et personne n'a l'air de se moquer de Cho Chang ou des jumelles Patil selon des critères raciaux.

    En tout cas, quand je lisais Harry Potter à l'adolescence, je m'identifiais beaucoup à Hermione, parfois je me demandais même ce qu'elle ferait à ma place. Ça a dû beaucoup jouer sur la représentation que je me fais du personnage mais je suis tellement heureuse pour toutes ces personnes qui ont déclaré sur les réseaux sociaux avoir pleuré de joie en voyant l'actrice de la pièce car elles avaient (enfin) une représentation physique d'un personnage beau et si important pour elles qui leur ressemblait ! En fait, je suis simplement ravie que plus de personnes puissent partager ce que j'ai ressenti face à Hermione et c'est beaucoup plus important que le fait qu'Emma Watson ait montré une Hermione blanche ou qu'elle soit blanche dans mon imagination.

Lire l'intégralité des 24 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)