Guillaume Meurice s’engage contre la Manif pour Tous dans une chronique très salée

Guillaume Meurice était à la Manif Pour Tous. Il chronique avec acidité un dimanche, en France, en 2016.

Guillaume Meurice s’engage contre la Manif pour Tous dans une chronique très salée

Connaissez vous Guillaume Meurice ? Si votre réponse est non, voici une bonne occasion de le découvrir.

Ce week-end, l’humoriste s’est rendu à la Manif pour Tous. Il y a interviewé des participant•es qui lui ont donné leur vision de la théorie du genre et des risques de son enseignement…

Hier soir, il a profité de son temps de chronique, Le Moment Meurice, pour présenter un petit bilan de cette expérience. Je préviens, ça picote.

« J’ai cru au début que c’était un mouvement de constipés, car ils étaient bien coincés du cul, et puis en plus ils criaient « on lâche rien » ! »

L’incompréhension de la « théorie du genre »

La « théorie du genre », c’est distinguer d’un côté le sexe comme une donnée biologique et de l’autre le genre comme une construction sociale. En gros, c’est admettre que le genre d’un individu est construit et influencé par son environnement comme l’éducation, la société dans laquelle il grandit…

À lire aussi : L’impact psychologique des stéréotypes et des clichés est bien réel

big-theorie-genre-explications

Selon les manifestants, cette « théorie » créerait une confusion au niveau de l’identité sexuelle des enfants… Un manifestant témoigne : selon lui, filles et garçons n’ont ni les mêmes goûts, ni les mêmes attitudes, c’est comme ça. Il a 19 ans.

Mais le problème va encore plus loin quand une enseignante explique :

« Enseigner la zoophilie, l’homosexualité, toutes les perversions… (…) Maintenant tout prête à confusion »

La zoophilie n’est pas enseignée à l’école et l’homosexualité n’est pas une perversion. L’humoriste blague alors sur la bande dessinée Boule et Bill. Histoire de détendre l’atmosphère. Histoire, aussi, d’oublier la violence de ces propos.

Guillaume Meurice, humoriste engagé

À la fin de la chronique, on entend le chroniqueur pris à parti par un manifestant. La preuve que — blague à part — il ne fait pas bon être journaliste allant à l’encontre de ce genre d’idées.

Guillaume Meurice n’est pas là que pour amuser la galerie. Il délivre un message, et il le fait bien !

Tu peux retrouver Guillaume Meurice sur Facebook, sur son site, et sur Twitter… Et bien sur tous les jours de la semaine sur France Inter entre 17h et 18h, dans l’émission Si tu écoutes, j’annule tout, produite et animée par Charline Vanhoenacker.

À lire aussi : Guillaume Meurice (aussi) a testé la stratégie des anti-IVG

big-alison-wheeler-manif-pour-tous

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Tubbs
    Tubbs, Le 20 octobre 2016 à 7h41

    J'ai ri :rire: (surtout lorsque l'humoriste interpelle sa direction pour souligner que même le mec d'extrême-droite trouve qu'il est pas assez payé :rire:)

    Concernant les idioties entendues... Mon ex et moi, on jouait tous les deux avec des jouets pour filles lorsqu'on était enfant. Je suis un homme trans bi, il est un homme cis hétéro XD

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)