L’adorable histoire de la grand-mère qui a reçu une carte de Daniel Radcliffe

Par  |  | 23 Commentaires

Un jour, la grand-mère de la photographe Chloé Vollmer-Lo a croisé un « très beau et très poli garçon ». Ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'il s'agissait de Daniel Radcliffe, l'interprête de Harry Potter !

L’adorable histoire de la grand-mère qui a reçu une carte de Daniel Radcliffe

Ce week-end, je regardais défiler ma timeline Facebook quand j’ai vu une dédicace de Daniel Radcliffe apparaître.

Elle était partagée par Chloé Vollmer-Lo, que vous connaissez peut-être pour ses super tutos photos sur madmoiZelle.

En dessous, la photographe raconte l’histoire de cette carte. Cela commence par sa grand-mère âgée de 94 ans qui lui annonce récemment qu’elle souhaite lui offrir « la photo dédicacée qu’Harry Potter [lui a] envoyée »…

Quand une grand-mère croise Daniel Radcliffe, sans le reconnaître…

EDIT : nous ne souhaitons pas que des médias continuent à partager cet insta. Merci de respecter ce choix ❤️ Ma grand-mère, bientôt 94 ans: "Pour Noël, je pensais t'offrir la photo dédicacée qu'Harry Potter m'a envoyée. Ça te dit ?" Alors bon, ça mérite une petite histoire de Noël, tout ça. Il était une fois une grand-mère, qui faisait de la peinture en amateur. Son talent lui permit d'exposer à de multiples reprises, jusqu'à la consécration il y a quelques années de cela : une rétrospective de son œuvre à la médiathèque de St Dié des Vosges. Un midi, alors qu'elle assurait la permanence de ladite exposition, elle vit entrer un jeune homme qui s'adressa à elle directement en anglais. Il venait, expliqua-t-il, incognito, sans médias, pour quelques heures seulement… dans le but de voir un manuscrit ancien consigné dans la bibliothèque. Malheureusement (c'est le moment où on découvre que la grand-mère parle anglais), elle n'avait pas la clé de la salle, et les employés étaient partis manger. "Tant pis, soupira le jeune homme, je serai reparti trop tôt pour voir mon manuscrit. Je vais donc profiter de mon passage ici pour regarder votre exposition". Il apprécia longuement les toiles de la grand-mère et voulut ensuite lui acheter un catalogue d'exposition. Malheureusement il n'avait sur lui que des livres anglaises, alors la grand-mère le lui offrit de bon cœur. Son visage s'éclaira alors, il lui serra la main avec chaleur, avant de se présenter : "merci beaucoup, et enchanté, je suis Daniel Radcliffe." La grand-mère rendit son salut : "enchantée jeune homme, je suis J.L". Et la rencontre se finit ainsi. Au Noël suivant, la grand-mère reçut par le courrier une photo dédicacée de cet étrange jeune homme qu'elle avait rencontré, accompagné d'une carte de vœux. Elle le reconnut mais, ne sachant toujours pas qui il était, elle supposa "que c'était un footballeur car il était très beau garçon et très poli". Elle rangea la photo. Il se passa ensuite deux ans jusqu'à ce que des amis, passés prendre le thé, s'exclament : "mais enfin, c'est Harry Potter !". Et encore quelques mois jusqu'à ce que mon grand-père me dise "eh, tu sais que Mamie elle a vu Harry Potter ?"

A post shared by Chloé Vollmer-Lo (@chloevollmerlo) on

La photographe explique alors la provenance de ce cliché, sous la forme d’un conte de Noël.

« Il était une fois une grand-mère, qui faisait de la peinture en amateur. Son talent lui permit d’exposer à de multiples reprises, jusqu’à la consécration il y a quelques années de cela : une rétrospective de son œuvre à la médiathèque de Saint-Dié-des-Vosges.

Un midi, alors qu’elle assurait la permanence de ladite exposition, elle vit entrer un jeune homme qui s’adressa à elle directement en anglais.

Il venait, expliqua-t-il, «incognito», «sans médias», pour quelques heures seulement, dans le but de voir un manuscrit ancien consigné dans la bibliothèque. Malheureusement, elle n’avait pas la clé de la salle, et les employé•es étaient parti•es manger. »

Le jeune homme apprend alors qu’il n’aura pas le temps de voir le manuscrit qui l’intéresse mais en profite alors pour regarder l’exposition. Il apprécie tellement qu’il souhaite acheter le catalogue de l’expo…

« Malheureusement, il n’avait sur lui que des Livres Sterling, alors la grand-mère le lui offrit de bon cœur. Son visage s’éclaira alors, il lui serra la main avec chaleur, avant de se présenter :

« Merci beaucoup, et enchanté, je suis Daniel Radcliffe. »

La grand-mère rendit son salut :

« Enchantée jeune homme, je suis J. L. »

Et la rencontre se finit ainsi.

Au Noël suivant, la grand-mère reçut par courrier une photo dédicacée de cet étrange jeune homme qu’elle avait rencontré, accompagnée d’une carte de vœux.

Elle le reconnut mais, ne sachant toujours pas qui il était, elle supposa que c’était un footballeur « car il était très beau garçon et très poli ». Elle rangea la photo.

Il se passa ensuite deux ans jusqu’à ce que des ami•es, passé•es prendre le thé, s’exclament :

« Mais enfin J., c’est Harry Potter ! »

Et encore quelques mois jusqu’à ce que mon grand-père me dise « eh, tu sais que Mamie elle a vu Harry Potter ? ». »

Est-ce que j’ai couiné en découvrant cette histoire ? OUI. Totalement.

Et si vous souhaitez retrouver Chloé Vollmer-Lo, rendez-vous sur son site officiel ici !

À lire aussi : Vingt-cinq trucs que vous ne savez peut-être pas sur Harry Potter

6 surprises utiles et équivalant à + de 50€
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Anouk Perry
    Anouk Perry, Le 13 décembre 2017 à 18h54

    Erade
    Par contre, il est écrit au début du post que les auteurs du post ne souhaitent pas qu'il soir partagés dans les médias
    Cela concerne les autres médias, j'ai contact avec Chloé Vollmer-Lo qui est tout à fait d'accord avec cet article :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!